MOON KNIGHT #1-7 (Jed McKay / Alessandro Capuccio)

Bah oui.

Il y aurait lobo aussi.

Ah oui, ça c’est bien vu.

Nightwing ?

C’est plutôt la nouvelle direction prise par le personnage qui impacte son design, plutôt que l’inverse, je dirais.

C est vrai.

D une certaine façon le cas pym.

Pym ? Ah oui, sur la transition Goliath/Yellow Jacket, tu veux dire ?

Le costume noir de Spider-Man (bon, c’est un peu différent)
Luke Cage
Hulk (à plusieurs reprises)
Karnak

Ceux-là :

Marvel_Age_Vol_1_57

Plutôt au fait que son changement d identité/design si tôt dans sa carrière a inscrit dans son adn super héroïque le changement lui-même et a donc constitué in fine une nouvelle orientation au perso.

Luke cage, oui, surtout une adaptation au goût du jour qui a permis au perso de garder la même orientation.

Son look initiale gardé, il serait devenu une parodie.

Hulk, c est un peu la même chose que pym, le changement est devenu constitutif du perso.

Genis ?

Ah tiens, il y a eu le perso de la bd que tu m as envoyé, avec le scénariste, là.

nemo face à un libraire.

Encore un bon épisode.
Jed MacKay enchaîne après les événements récents, avec ici Moon Knight qui remonte la piste du mystérieux Zodiac… en partant de la base. Il va dans le Bar-sans-Nom pour forcer les super-vilains à parler, en récupère un qui fuit (via son alliée vampire et Tigra). Il interroge plusieurs super-vilains, piste après piste, tout en débriefant avec sa psychiatre, car il « sent » que Zodiac est la nouvelle identité d’un super-vilain expérimenté. En parallèle, Tigra parle avec celui qui lui a demandé de surveiller Marc, et il s’avère que c’est Black Panther, qui considère que Marc est trop dangereux pour être laissé seul. Oh, et le fameux Zodiac attend la psychiatre chez elle, avec la tête d’un super-vilain qu’il a tué pour que Moon Knight ne le retrouve pas.
C’est très agréable à suivre. Jed MacKay ne révolutionne ni le genre, ni le personnage, mais la série est fluide et les interactions sont bonnes. On est dans du Batman-bis, mais avec toujours ces personnalités différentes, illustrées par des costumes différents.
Bon, ça reste un épisode de transition, mais qui amène une bonne révélation sur Tigra et prépare une suite plus active. Federico Sabbatini livre de belles planches, très dynamiques et nerveuses, avec aussi de belles images, notamment de Mr Knight.

Une vraie bonne p’tite série.

Hm madkay… Je vais voir si cette série est déjà sur unlimited

1 « J'aime »

Les 3 1ers

ouep !