MOON KNIGHT t.1-2 (Brian Michael Bendis / Alex Maleev)

[quote]100% MARVEL : MARVEL KNIGHT - MOON KNIGHT 1
Auteurs : Brian Michael Bendis, Alex Maleev
176 pages, 18,30 EUR, en librairie seulement
Moon Knight revient dans une aventure complète extraite de sa toute dernière série signée Brian M. Bendis et Alex Maleev. Un départ sur les chapeaux de roue pour le héros qui fait désormais partie des Vengeurs Secrets !
(Contient les épisodes US Moon Knight (2011) 1-7)
SORTIE LE 16 MAI ![/quote]

Liens :
Le site de l’éditeur: www.paninicomics.fr
La page facebook de l’éditeur: www.facebook.com/PaniniComicsFrance

C’est le super-task-adaptoïde ?

Là dernière fois que j’ai lu un truc du tandem, c’était Spider-Woman, et je n’avais pas trouvé ça désagréable.
Donc bon, là, j’aurais tendance à ne pas trop avoir peur, quoi…
Pour une fois que je ne rechignerais pas à lire du Bendis…

Jim

J’ai lu les quatre premiers : c’est bien mais ça doit se lire d’un coup.
Bendis joue sur les identités, sur l’apparence, sur l’identité tout simplement, et a plusieurs bonnes idées (Moon Knight chevalier blanc d’apparence et héros violent, Moon Knight qui passe son temps à parler aux autres et à ses personnalités associé à une sourde, Marc Spector finançant une série pourrie sur sa propre histoire, etc.) et Maleev rend une meilleure copie (moins expérimentale) que sur Spider-Woman.

Après, c’est peut-être une histoire sur un personnage trop secondaire, trop décompressée et trop bavarde pour durer plus longtemps.

Du Bendis de base, quoi.

Oui, mais sur du Alias ou du Daredevil, c’est appréciable. Et Moon Knight s’en rapproche enfin.

[quote=“Jim Lainé”]Là dernière fois que j’ai lu un truc du tandem, c’était Spider-Woman, et je n’avais pas trouvé ça désagréable.
Donc bon, là, j’aurais tendance à ne pas trop avoir peur, quoi…
Pour une fois que je ne rechignerais pas à lire du Bendis…

Jim[/quote]

J’avais l’impression d’être le seul à avoir apprécié Spider-Woman…je me sens moins seul, merci.

je l’ai pris finalement alors qu’au départ je pensais vraiment ne pas le faire.

Il manque un petit quelque chose pour que je trouve cela vraiment bien.

Mais ça se lit bien mieux que je ne l’espérais très loin de la cata que je pensais que ce serait.

Le gimmick des personnalité passent bien finalement et cela m’a fait plaisir de revoir echo.

Je trouve pour ma part par contre que maleev n’évolue pas forcément dans le bon sens, moins appliqué ou impliqué peut-être mais c’est de l’ordre du détail.

La critique par Jeje-99 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Superpouvoir

C’est Spector, pas Spensor (sauf si Bendis a également rebooté l’un des noms civils de Moon Knight !)
Et sinon, le petit Brian a peut être droit à son M majuscule !

Et j’ajouterai que des 100% Marvel de 6 épisodes, y en a déjà eu un paquet ! :wink:

[quote=“soyouz”]
Et j’ajouterai que des 100% Marvel de 6 épisodes, y en a déjà eu un paquet ! :wink:[/quote]

Je crois que celui-ci en fait 7.

Perso, j’ai trouvé qu’il y avait de bonnes idées, mais quand je fais le bilan de la lecture après avoir refermé le bouquin, je me dis qu’il ne s’est finalement pas passé grand chose. Beaucoup de blabla, très décompressé, je pense que le tout peut être raconté en facile 2 épisodes (allez, 3 si on veut faire un bon développement).

Cela a toujours etait le cas avec bendis.

Des ses dd, ce qui n’est pas un problème en soit tant qu’il propose des dialogues, et des scènes prenantes. Dans dd, il y a avait les interrogatoire de police, des scènes d’introduction de personnage (le monologue du mafieux, une discussion entre amie pour milla), une promenade dans hellkitchen, mais aussi des engueulades, des confessions, des inventions autour des sens de matt etc

A l’époque il ne se passait pas forcément grand chose non plus, mais pour autant aucune page n’était gratuite. C’est à ce niveau que le bât blesse aujourd’hui, il se renouvelle peu et ses inventions tournent plus aux gimmick qu’à autre chose, même si ça peut rester agréable à lire.

C’est subjectif bien sur mais je dirais qu’il a besoin de faire un break, des vacances, qu’il se ressource un peu parce que là il est en pilote automatique.

[quote=“soyouz”]C’est Spector, pas Spensor (sauf si Bendis a également rebooté l’un des noms civils de Moon Knight !)
Et sinon, le petit Brian a peut être droit à son M majuscule ![/quote]

Oops, pour le coup de Spensor, je ne sais comment j’ai fait mon coup… :unamused: Merci, c’est corrigé!
Pour le M majuscule absent dans la fiche série ce n’est pas de moi, je fais remonté, bien vu. :wink:

Je n’ai pas dit le contraire, mais c’est plus rare et ça justifie le prix plus important que les autres.

Je n’irais pas forcément aussi fort, mais on pouvait assurément réduire de 1 ou 2 épisodes sans rien perdre… :unamused:

[quote]100% MARVEL : MOON KNIGHT 2

Auteurs : Brian M. Bendis, Alex Maleev

112 pages/11,20 euros/En librairie seulement

Brian M. Bendis et Alex Maleev signent la fin de la série consacrée à Moon Knight avec une histoire palpitante. Le justicier aux personnalités multiples y combat le terrible Comte Luchino Nefaria, avec l’aide d’Écho, et les Vengeurs font une apparition remarquée !

(Contient les épisodes US Moon Knight 8-12)

SORTIE LE 5 DÉCEMBRE ![/quote]

[quote=“n.nemo”]je l’ai pris finalement alors qu’au départ je pensais vraiment ne pas le faire.

Il manque un petit quelque chose pour que je trouve cela vraiment bien.

Mais ça se lit bien mieux que je ne l’espérais très loin de la cata que je pensais que ce serait.

Le gimmick des personnalité passent bien finalement et cela m’a fait plaisir de revoir echo.

Je trouve pour ma part par contre que maleev n’évolue pas forcément dans le bon sens, moins appliqué ou impliqué peut-être mais c’est de l’ordre du détail.[/quote]

T’es celui qui se rapproche le plus de mon avis.
Comme toi j’étais pas parti pour le prendre mais la magie de noël alliée à des chèques cadeaux à opérée. Je viens donc de finir les deux volumes.
Ca se lit bien, Bendis est doué pour les dialogues, l’intrigue est sympa et la scizophrénie du perso est respectée. Pour ce dernier point ça aurait été intéressant d’expliquer pourquoi marc spector à copié/développé les personnalitées des vengeurs.
Comme je le disais, l’intrigue est sympa. Bendis glisse des indices sur le prochain event avec ultron. Là ou je trouve qu’il foire son récit c’est dans le choix du vilain. J’adore le comte nefaria, mais il n’est pas à sa place dans cette histoire et assez mal géré. ( au moins il à pas prit bushman ). C’est pas crédible de voir moon knight le combattre. Nefaria est trop puissant, c’est le mec qui se prend mjolnir en pleine face sans que ça le décoiffe ( shooter/byrne ) ou qui résiste aux aussauts combinés des vengeurs et des Tbolt ( busiek/nicieza/perez/bagley ). D’ailleurs bendis à du s’en rendre compte en voulant conclure son arc et fait donc intervenir les vengeurs, thor règle ça en un coup de marteau ( et oui, il était affaiblit, la belle affaire ) et tout ça tient sur une double page. Je trouve con aussi d’avoir tué echo, c’était un perso intéressant et sa mort n’apporte pas grand chose au récit ( on sait que nefaria est un vilain méchant c’est pas thunderbird qui dira le contraire )
Bref bendis fait du bendis.
Pour la partie graphique je trouve aussi que maleev est en petite forme, surtout sur le premier volume. Je l’avais pas revu depuis daredevil et je trouve pas qu’il évolu dans le bon sens ( vu de ma porte ). J’ai relu no man’s land y’ a pas longtemps et je le trouve aussi meilleur que sur moon knight. Dommage.

Bilan : c’est clairement pas la série de l’année mais ça reste un divertissement pas prise de tête. J’ai préféré cette version à celle de huston ou hurwittz

j’ai lu le tome 2 il n’y a pas longtemps, ça sent la précipitation et c’est assez catastrophique dans sa gestion de nefaria.

Comme toi, tsouin j’ai trouvé la mort d’echo, outre qu’elle soit sans émotion aucune, totalement gratuite. C’était pourtant un personnage qui dans les récents avait le plus de potentiel.

Bon, vu qu’elle est passé déjà par la main et qu’elle devient une nouvelle personnalité de spector, il y a moyen de faire peut-être quelque chose d’intéressant de ce petit gâchis.

Le final est totalement risible.

Et c’est là d’ailleurs ce qui m’aiguille quand à l’ingredient manquant de cette série : Bendis n’a comme auteur absolument plus rien à dire. Son style de narration, au combien décompressé, a cela d’intéressant, qu’il permet de s’attarder sur nombre de sujet périphérique à l’histoire qu’il conte.
Dans ses dd, on accompagnait matt dans sa rencontre des medias et de leur compromission. On parcourait new york avec lui. On flânait dans des salles de rédactions de journaux touchés par la crise. Les fuites policières étaient l’occasion de jeter un bref coup d’oeil sur les difficultés financières et leur impact dans la vie d’un jeune couple.
De la mafia aux notaires, des prétoires aux salles de réunions pour asso, Bendis remplissait ses épisodes d’une matière qui lui fait aujourd’hui furieusement défaut.

Il reste une patte, un certain talent et savoir faire, des idées éparses mais très peu, voir plus du tout de propos. Et le style de Bendis sans propos derrière pour le rendre vivant et plein, résonne un peu creux.