MOONFLEET (Sky1)

Sur la côte sauvage du Dorset, John Trenchard partage l’existence dangereuse des contrebandiers du petit village de Moonfleet. La quête du fabuleux diamant de Barbe-Noire, dont le fantôme hante le cimetière de Moonfleet, l’entraînera dans une périlleuse aventure…

La nouvelle adaptation du roman de John Meade Falkner.

http://img560.imageshack.us/img560/1651/q3dk.jpg

[quote]SCENARISTE

Ashley Pharoah (Life on Mars)

DISTRIBUTION

Aneurin Barnard, Ray Winstone, Ben Chaplin, Anthony Ofoegbu, Martin Trenaman…

INFOS

Mini-série britannique
Genre : aventures
Diffusion : décembre 2013 sur Sky1
Format : 2 x 90 mn[/quote]

http://img823.imageshack.us/img823/9329/mhop.jpg

http://img17.imageshack.us/img17/4148/aedl.jpg

Making-of :

Aneurin Barnard, je l’ai vu dans un très étrange petit film d’horreur à tendance sociale, Citadel (l’histoire d’un agoraphobe qui doit retrouver son enfant en bas âge dans une tour de banlieue, abandonnée et infestée d’une troupe d’enfants démons). Le film a cette petite touche d’horreur souterraine qu’il y avait dans The Descent (pour ses créatures gollumesques qui sautent à la gorge) et Creep (pour son horreur liée à la dériliction sociale). Et Barnard, avec des yeux globuleux de hobbit bon à psychanalyser, est assez formidable, subissant une réelle transformation physique au fil du récit, son visage le métamorphosant dans sa chute puis dans sa reconquête de soi. Un petit gars à surveiller, je dirais.

Jim

Ah oui, “Citadel” fait beaucoup parler en ce moment, faudra que je jette un oeil.

Aux étourdis, on rappellera qu’il existe un film merveilleux, signé Fritz Lang, qui s’appelle en bonne VF “Les Contrebandiers de Moonfleet”, et qui est une pure tuerie. Un des plus importants personnages d’enfant de l’histoire du cinéma, ont dit quelques spécialistes, et ça me semble exact (avec celui de “La Nuit du Chasseur”, pour citer un film qui lui est contemporain…).

[quote=“Photonik”]Ah oui, “Citadel” fait beaucoup parler en ce moment, faudra que je jette un oeil.

Aux étourdis, on rappellera qu’il existe un film merveilleux, signé Fritz Lang, qui s’appelle en bonne VF “Les Contrebandiers de Moonfleet”, et qui est une pure tuerie. Un des plus importants personnages d’enfant de l’histoire du cinéma, ont dit quelques spécialistes, et ça me semble exact (avec celui de “La Nuit du Chasseur”, pour citer un film qui lui est contemporain…).[/quote]

Pourtant ce n’est clairement pas l’un de mes préférés d’un réalisateur qui a à son actif des longs bien plus intéressants, que ce soit dans sa période allemande (les docteur Mabuse et les deux Niebelungen sont des tueries) ou ses films noirs américains qui sont des modèles du genre (j’ai une préférence particulière pour House by the River peu connu mais magistral dans son scénario comme dans sa manière de raconter une histoire).

Pour en revenir au sujet qui nous intéresse, cette série semble bien sympathique, Ray Winstone dans un premier rôle ça ne se refuse pas!

Une ultime digression quand même : oui, “House by the River” est un film incroyable (un des mes deux ou trois Lang préférés), mais pour le reste et malgré une liste de films marquants plutôt impressionnante (“M” est un autre de mes favoris) en Allemagne, j’ai une préférence pour la période américaine de Lang, de facture plus “modeste” mais d’une constance absolument remarquable dans l’excellence, et aux thématiques plus subtilement distillées je trouve…

Le teaser :

Nouveau teaser :

[quote=“Photonik”]Ah oui, “Citadel” fait beaucoup parler en ce moment, faudra que je jette un oeil.

Aux étourdis, on rappellera qu’il existe un film merveilleux, signé Fritz Lang, qui s’appelle en bonne VF “Les Contrebandiers de Moonfleet”, et qui est une pure tuerie. Un des plus importants personnages d’enfant de l’histoire du cinéma, ont dit quelques spécialistes, et ça me semble exact (avec celui de “La Nuit du Chasseur”, pour citer un film qui lui est contemporain…).[/quote]

Ah oui… Avec Steward Granger… Grand film qui m’a marqué quand j’étais gosse (si si… avant d’être un adulte spécialisé dans le Marvel bashing, j’étais un nenfant, nah).