Motel Art Improvement Service volume 1 (Akileos)

La critique par Lauriane est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Quand le vendeur m’a présenté ce comics, au vu de la couverture, je ne pensais pas l’acheter. Et à force de feuilleter la pile (un bon vendeur !!) de livre que j’avais à disposition, et de commencer à connaître Bee et ses aventures, j’ai fini par franchir le pas et payer “Motel Art Improvement Service” à la caisse. Et je ne le regrette pas.

Je trouve la mise en page classique dans son originalité. C’est agréable.

L’histoire est sympa, avec des rebondissements, de l’action, du sexe, et plein d’autres choses. Que demander de plus ?!

Je ne mets pas 4 étoiles car le style des dessins n’est pas à la base pas celui que j’apprécie le plus… Mais peut-être que je devrais revenir sur ma décision car justement, malgré ce fait, j’ai pris grand plaisir à lire ce comics.

Il faut avouer que la couverture n’est pas attrayante du tout, enfin pas à mon goût en tout cas. Je ne l’aurais sûrement jamais lu si on ne me l’avait pas prêté ^^
Mais c’est vrai que l’histoire est vraiment sympa, au final je n’ai pas regretté cette lecture!

De mon côté le graphisme ne m’a pas trop dérangé, c’est plutôt du côté des couleurs que c’est moins bien passé.

Ah, les goûts et les couleurs…

En ce qui me concerne, le côté cartoonesque du trait et les couleurs vives et tranchées avaient un petit côté années 70/80 qui ne m’a pas choquée. Je me suis même surprise à regarder Bee et l’assimiler physiquement à la célébrissime Véra (Mystery machine, Scooby Doo…)!

Mais, tout comme vous, c’est avant tout l’histoire qui m’a séduite. :wink: