MOTHER SARAH (Katsuhiro Otomo / Takumi Nagayasu)

Discutez de Mother Sarah

Mother Sarah fait malheureusement partie de ces séries parues dans les années 90 et qui, passées inaperçus, n’ont pas eu la chance d’être rééditées.

C’est bien dommage, d’autant plus que certains de ses tomes sont particulièrement difficiles à trouver.
Mother Sarah raconte l’histoire d’une femme à la recherche de ses enfants, Sarah, sur une terre désertique, dévastée par la guerre.
Elle devrat surmonter bien des épreuves pour retrouver sa famille, coincée au beau milieu d’une guerre entre politiciens et militaires véreux.
Difficile d’en dire plus sans spoiler, le scénario évoluant assez loin, puisque la cavale de Sarah à la recherche de ses enfants n’est en fait pas une finalité.
Otomo est au scénario, et ça se sent. Difficile de ne pas penser à Akira à la lecture de cette série.
Tous les ingrédients sont là, la misère sociale, la guerre, le côté SF etc.
On ne peut qu’ être transporté par cette histoire qui n’est finalement pas que celle de Sarah. C’ est l’histoire d’une famille, l’histoire d’un peuple.
Otomo sait encore s’y prendre pour nous transmettre des émotions fortes, Sarah devenant de plus en plus “belle” à mesure que l’histoire avance, le dessin de Takumi Nagayasu (Le Cheminot chez Panini)aidant au rendu des expressions des personnages et des décors.
Son dessin est proche de celui d’Otomo, un poil moins détaillé, mais carrément excellent.
La fin se termine en apothéose, rare sont les mangas m’ayant laissé autant “sur le cul”. Elle est d’ailleurs immédiatement passée dans mon top 5.
A rééditer, à posséder !