MR. AND MRS. X #1-8 (Kelly Thompson / Oscar Bazaldua)


(Ben Wawe) #41

J’ai un aveu à faire : je n’aime pas Mojo. Jamais aimé, jamais supporté même, je n’ai pas lu grand-chose avec lui, car j’ai un rejet du personnage, et même de son univers.
Bon. Après, Kelly Thompson s’en sort malgré tout bien, car Mojo ne rentre pas dans d’immenses délires, alors qu’il s’est emparé de Rogue & Gambit. Mais, surtout, l’auteure continue son excellente gestion du duo, même dans les univers divergents de Mojo. Elle poursuit, en outre, son subplot sur les pouvoirs de Rogue, et je suis complètement fan de l’alchimie entre le couple - les petites piques, la séduction, les moments complices.
C’est beau, en fait. C’est juste beau, fun (la séquence de combats est superbe), intelligent, et Kelly Thompson parvient même à me faire supporter Mojo ; un exploit ! J’espère juste qu’on ne s’attardera pas trop longtemps ici, mais la scénariste démontre encore sa maestria dans ce numéro.
Oscar Bazaldua assure toujours aux dessins : si j’ai noté un visage de Rogue loupé, la première apparition dans le bureau du privé de l’Héroïne est superbe, et il continue de gérer parfaitement le duo, apportant beaucoup à cette fameuse alchimie.
Quelle immense plaisir, que cette série ! Vivement la suite.


(FC powaaaa) #42

En même temps, y a jamais vraiment de très bon arc avec ce perso, de mémoire (peut être le premier ou la série Longshot ?)


(Ben Wawe) #43

Les X-Babies ?
Je dis ça sans connaître, hein.


(FC powaaaa) #44

Oui, mais ça n’est pas grâce à Mojo en fait. ça pourrait être contre Arcade que ce serait la même chose.


(Pseudo-X) #45

X-babies d’Arthur Adams c’est top ( Longshot aussi)
ff616a52005efb675d2a4abb012e3088


(Jim Lainé) #46

Moi en soi, j’aime bien : c’est au départ une métaphore de l’industrie cinématographique, qui devient rapidement une parabole de la politique éditoriale de Marvel (dérive initiée par Claremont notamment, mais repris par d’autres : Remender avait fait un Annual des Avengers assez amusant sur le principe).
En plus, l’univers de Mojo, sorte de société du divertissement devenue hystérique et dominée par une race d’invertébrés se déplaçant sur des chaises à pattes, c’est saisissant à la fois au niveau du concept et au niveau des images.

Jim


(Ben Wawe) #47

Ha oui, je comprends le principe, j’applaudis même l’idée.
Mais, bon sang, je ne le supporte pas !


(Le Doc) #48

MR. AND MRS. X #8

Written by: Kelly Thompson.

Art by: Oscar Bazaldua.

Cover by: Terry Dodson.

Description: Spiral jumps into the fray! But whose side is she really on? Will Rogue and Gambit ever get the vacation they deserve?

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: February 13.

Source : www.comicscontinuum.com


(Ben Wawe) #49

La plongée dans le Mojoworld se poursuit… et malgré mon rejet de Mojo, le plaisir de lecture demeure.
Kelly Thompson parvient à me faire apprécier cette saga, malgré le Mojoworld, et l’ensemble se tient toujours très bien. Le petit jeu sur les différentes “vies” de Rogue & Gambit fonctionne, la présence de Spyral apporte un éclairage pertinent, et tout le discours en “off” sur l’amour, son prix et ses contraintes a du sens ; notamment pour la conclusion, assez “simple” mais finalement très sincère et très vraie pour le personnage de Gambit.
Bon, je dois quand même avouer que la future plongée dans la psyché de Rogue pour qu’elle se soigne elle-même me fait, aussi, penser à la mini-série Rogue & Gambit, terreau de la série actuelle. J’espère que Thompson ne va pas se répéter encore, même si l’espoir de voir Rogue en plein contrôle, avec une explication venue pour ça, m’intéresse.
A côté, Oscar Bazaldua livre encore des planches magnifiques : c’est beau, c’est juste admirablement beau, en fait. Tout fonctionne, la narration est bonne, et les dessins sont à tomber. Je suis fan.
Encore une belle réussite d’un duo très inspiré. Léger bémol, par crainte d’une redite, mais je fais confiance à Thompson. Vivement la suite !