MULAN (Niki Caro)

Je crains d’être dans l’impossibilité, vu la masse, de citer tous les films qui glorifient l’hégémonie masculine sur la femme, et le conservatisme social !

J’ai du mal à voir récit plus linéaire et plus plan-plan que La Belle au Bois Dormant ; ah, si, Cendrillon.
Après, oui, Maléfique est un très bon personnage, mais les héros sont fades au possible : le Prince n’est qu’une fonction, Aurore qu’une victime.
Mais oui, c’est magnifique visuellement ; mais creux et insipide, hélas.

Et, oui, j’axe mon analyse sur les personnages féminins, parce qu’ils ont été régulièrement montrés comme les victimes ou demoiselles en détresse ; ce qui, à partir des années 80 et surtout 90, change chez Disney, heureusement. Même dans Le Roi Lion, les personnages féminins sont plus forts et plus intéressants que les héroïnes principales précédentes.
Quant aux personnages masculins, j’ai du mal à voir père plus charismatique que Mufassa, ou vilain plus charismatique, aussi, que Scar !

Bah, du coup, les films de capes & d’épée, médiévaux ou historiques, ça doit être compliqué, non ?

Même réponse que dans le message précédent. Ca dépend des films. Tu penses auxquelles par exemple ?

C’est pas déjà le cas du DA ?

La première bande-annonce :

V1_SY1000_SX675_AL

Bon bon bon… Reprise en dialogues des paroles de la chanson “Bring honor to us all”, plans décalqués… la bande-annonce semble désigner le film, dans la vague sur laquelle Disney surfe sans vergogne ces dernières années, comme la version “live” peut-être la plus fidèle au dessin animé d’origine. Du coup — c’est pas que les ajouts et “corrections” apportées aux autres étaient particulièrement intéressants voire heureux — mais ça pose vraiment, une fois de plus, la question de l’intérêt du remake.

À noter que les quelques images de bataille ont l’air raisonnablement impressionnantes, mais que rien n’indique, néanmoins / du coup, que cette version résoudra ce qui est, me semble-t-il, le problème fondamental du DA de 98 : le paradoxe de vouloir retracer la geste d’une héroïne guerrière à destination d’un public à qui on ne peut pas montrer une goutte de sang… ce qui donnait un caractère un peu bizarre à la menace supposément extrême représentée par l’invasion des Huns venus… euh… piétiner une poupée de chiffon…? Dans l’absolu, je suis un peu curieux de comment ils tourneront ça cette fois, même si, en pratique, ce ne sera très probablement pas au point de me motiver pour acheter un ticket de ciné…

Allons bon, voilà qui va sûrement faire plaisir aux grands pontes de Disney :