MURENA t.1-11 (Jean Dufaux / Philippe Delaby, Théo)

La critique par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Sur les conseils avisés de mon libraire, je me suis procuré toute la série.
Et le moins que je puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçu par ces 8 tomes.

En ce qui concerne ce tome 8, nombre de planche illustrant Rome en proie aux flammes sont superbes !
Et voir comment les nombreux personnages font face à ce drame est intéressant. Entre ceux qui tentent de profiter de cet évènement pour avancer leur pion sur le grand échiquier qui mène au pouvoir et ceux qui essayent de sauver ce qui peut l’être encore.

Comme toujours, le mélange de faits historique plus ou moins avéré et la fiction est savamment dosé et très bien fait.
On redemande plus de titres comme celui-ci ! :slight_smile:

La critique de Murena T.9 (simple - Dargaud) par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Les éditions Dargaud viennent d’annoncer sur Twitter le décès de Philippe Delaby, dessinateur de Murena.

Voici une planche du tome 10 de Murena par Theo Caneschi, le nouveau dessinateur (italien) de la série.

nsa38.casimages.com/img/2015/11/04/15110408182921349.jpg

La série semble entre de bonnes mains pour la suite de l’aventure. :smiley:

Le tome 10 “Le banquet” paraîtra le 03/11/2017. Enfin le retour de cette excellente série !

Murena - Tome 11 - Lemuria

À Rome, au lendemain du grand incendie de juillet 64, l’empereur Néron est en proie au doute. Lucius Murena, son ami, a disparu. Celui-ci aurait-il participé à un complot contre lui, comme certains le prétendent ? Néron l’a cru, mais ne sait plus quoi penser. L’absence de Lucius le ronge, comme si son propre passé avait disparu, lui aussi. Lucius est entre les mains d’une femme, Lemuria, qui l’a drogué afin de faire de lui l’objet de son plaisir. Lucius décide de la fuir, car il doit retrouver sa liberté pour se retrouver lui-même. Mais sa mémoire est incertaine. Seul Pétrone peut l’aider à renouer avec celui qu’il était. Pendant ce temps, dans les cercles du pouvoir, des proches de l’empereur fomentent une cabale. Devenu l’homme le plus recherché de la ville, Lucius rencontre une femme étrange, surnommée « l’Hydre ». Elle détient un terrible secret. Un secret qu’elle ne peut partager qu’avec Néron lui-même… Trois ans après Le Banquet, le retour très attendu d’une série devenue culte et servie par le trait classique de Theo Caneschi, digne successeur de Philippe Delaby.

  • Broché : 56 pages
  • Editeur : Dargaud (27 novembre 2020)
  • Collection : MURENA (11)
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2505083398
  • ISBN-13 : 978-2505083399

J’ai jamais fait cette série, mais les couv’ me donnent toujours envie

C’est marqué « Dufaux » sur la couverture, c’est un répulsif assez puissant pour moi.

Jim