MYSTIQUE (Brian K. Vaughan / Lucas, Ryan, Garcia)

132485790_10158769345904648_7701118257154956727_o

MYSTIQUE
Auteurs : Vaughan, Lucas, Ryan, Garcia
Marvel Deluxe, 312 pages, 32,00 €
L’auteur de Saga et Runaways s’attelle à la plus imprévisible des mutantes : Raven Darkholme alias Mystique ! Traquée par tous les gouvernements du monde, elle est sauvée par le Professeur Xavier qui lui propose de travailler pour lui comme agent secret. Peut-elle lui faire confiance ?
(Contient les épisodes US Mystique (2003) 1-13, précédemment publiés dans MAXIMUM X-MEN 1, 3, 5, 7, 9 et 11)
SORTIE LE 13 JANVIER

C’était vraiment pas nécessaire.

De toute façon, en voyant une couv’ comme ça, je n’ai même pas envie de m’intéresser au contenu…
Sans rire, c’est moche, quand même !

Tori.

Euh … sincèrement, elle était plutôt sympa cette série de Vaughan.
(Y avait de meilleures couvertures)

Oui, j’en garde un bon souvenir.

Et bien grattée

Ben moi, je ne connais pas, mais la couverture est un repoussoir.

Tori.

Oui, bon souvenir aussi…

Oh, je pensais bien qu’on pouvait ne pas aimer Linsner (je suis pas fan non plus, du tout), mais « repoussoir » me semble un peu fort.

Et pour ce qui est du contenu, je conseille vivement.

Jim

Repoussoir pour moi, s’entend.
Et ce n’est pas tant le graphisme que le rendu visuel (ou plutôt un mélange des deux), qui fait que ça ne me donne pas envie d’aller plus loin (mais, souvent, ma curiosité naturelle fait que j’ouvre quand même… Je sais bien qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture, comme on dit).

Tori.

Je trouve que Panini utilise souvent des couvertures pas terribles.
D’ailleurs je ne sais pas si c’est Panini qui choisit pour ses éditions ou s’ils reprennent simplement les couvertures des TPB, mais c’est pas toujours top.

Oui c’est leur concept

en general ils reprennent celles des us

ça me rappelle qu’il faut absolument que j’achète ça, en V.O.

Je me joins à vous, j’en garde un très bon souvenir d’un titre action/espionnage avec une Mystique qui évoluait de manière crédible dans le camp des bons. La série développait également d’une façon intéressante l’idée déjà esquissée avant que Xavier avait des espions, structurant ici d’avantage la chose avec des agents numérotés (au moins jusqu’au 16) et le sympathique personnage de Shortpack injustement disparu depuis la fin de la série. Personne n’a depuis à ma connaissance réutiliser tous ces éléments, alors que dans la décennie qui suit on va découvrir tout un tas de vilains secrets cachés par ce brave Charles. Dommage, Vaughan donnait une prétexte pour lier ensemble pas mal d’éléments ultérieurs et postérieurs, un peu comme l’a fait l’Arme Plus.

La seconde partie de la série est scénarisée par Sean McKeever qui rend un travail agréable, peut-être un cran en-dessous de ces épisodes-là, mais qui se suivent avec plaisir et qui concluent l’intrigue principale amorcée par Vaughan.

Malheureusement ici les dessins intérieurs pourraient ne pas t’emballer, donc je te conseille à pousser la curiosité jusqu’à lire quelques pages avant de reposer l’exemplaire que tu feuillèteras. :wink:

En plus des qualités citées plus haut, Vaughan parvient également à creuser les pouvoirs de Mystique, à pousser la logique du métamorphe, et c’est souvent aussi ingénieux que brillant.

Jim

Oui, il explique tout un tas de détails que les auteurs précédents (Claremont le premier) ne s’embêtaient pas forcément à expliquer pour rendre les pouvoirs de Mystique cohérents, notamment pour ce qui est de ses habits.

Ouais. ça me fait penser à Carey, qui exploitait les pouvoirs de Malicia comme j’ai rarement vu (ça, c’est pour l’apparté). J’aimais aussi beaucoup Manuel Garcia, très inspiré dans la mise en image de la grâce et des pouvoirs de Mystique.