NEW MUTANTS #1-16 (Hickman, Brisson, Ayala / collectif)

Vita Ayala sera la nouvelle scénariste de la série à partir du #14 (avec le retour de Rod Reis aux dessins).

J’y jetterai à nouveau un œil, dans ce cas !

Même réaction ici !

NEW MUTANTS #13

Written by: Ed Brisson.

Art by: Rod Reis.

Covers by: Michael Del Mundo, Alex Ross, Peach Momoko.

Description: X of Swords, part 7. Diligence. Discipline. A sword of the self.

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: Oct. 14.

Joli petit numéro d’Ed Brisson et Rod Reis, ici.
Ils montrent comment Doug Ramsey et Warlock essayent de se préparer aux batailles à venir. Autant en s’entraînant auprès d’une Magik acharnée à faire le maximum pour que Doug puisse « tenir » avec l’épée faite en Warlock, qu’en repoussant les pressions de Krakoa et d’autres qui veulent empêcher Doug d’y aller.
Car tout le monde pense que Doug va mourir, sans possibilité de résurrection. Car tout le monde rabaisse Doug à sa capacité de langage, alors que le jeune homme ne veut pas fuir l’appel.
L’épisode est simple, sobre et très réussi. Ed Brisson maîtrise bien Doug et sa psychologie, mais aussi Magik. Exodus est un gros bourrin qui veut gagner de l’importance en remplaçant Doug, mais il joue bien son rôle. La relation avec Krakoa est belle, et creuse aussi l’île.
L’ensemble est prenant, court, efficace et bien caractérisé. Rod Reis livre de très belles planches, avec des ambiances entêtantes notamment durant les entraînements.

Un tie-in réussi, notamment parce qu’il est court, resserré et intelligent dans son approche de Doug.

1 J'aime

Franchement, l’un des meilleurs Tie-In pour le moment. J’aime beaucoup ce personnage et la complexité de ses pouvoirs, de sa relation aux autres, de son potentiel global et c’est plutôt bien écrit et mis en image. Une vraie belle surprise pour ma part.

(W) Vita Ayala (A/CA) Rod Reis
LOST IN THE SHUFFLE!
On the edge of Krakoan society, the NEW MUTANTS are loose in the Wild Hunt! Going big, blowing things up, and combining powers to see who gets crowned king of the mountain. But something lurks in the trees – something old… and HUNGRY… and its favorite prey is young mutants…
Rated T+
In Shops: Dec 16, 2020
SRP: $3.99

Pas mal, pas mal.
Vita Ayala reprend une série que j’ai abandonnée quand Ed Brisson se perdait dans des scénarios ineptes et nazes. Elle reprend grosso-modo à la base, quasiment comme un #1, où ici Dani, Magik, Warpath, Rahne et Karma décident de « gérer » les jeunes mutants sur Krakoa, car ils foutent grosso-modo le bordel. Les anciens élèves deviennent professeurs, c’est plutôt une bonne idée en soi, car les New Mutants ont l’expérience et le statut plus.
Je tique un peu sur les « gamins » choisis : les Honey Badger & Co. de son âge, okay ; Dust ou Anole, je suis un peu surpris, quand même. Bon, le numéro est très agréable, avec quelques bons moments chez les « profs », et des interactions bonnes avec les élèves. Elèves qui, pour certains, sont sous l’influence du Shadow King, ennemi « prévisible » mais qui peut bien donner à Krakoa.
Impression positive, donc. La série m’a plue sous Hickman, mais m’a énervée sous Brisson ; Vita Ayala la relance bien ici, avec une bonne idée et une bonne exécution. Rod Reis livre de très bonnes planches, avec une super ambiance irréelle et troublante sur Krakoa.

Je reste, et ça me fait plaisir.

ONCE MORE INTO THE CRUCIBLE! As KARMA and DANI delve deeper into their nightmares, a spider sets his eyes on the most vulnerable of the NEW MUTANTS…Meanwhile, in the Wild Hunt, children play at being adults and prepare for the fight of their lives.

Written by Vita Ayala
Art by Rod Reis
Cover by Rod Reis
Release Date: January 27, 2021

Vita Ayala maintient la bonne impression initiale.
L’autrice multiplie les petits intrigues, avec le Shadow King en adversaire qui manipule de jeunes Mutants influençables, tandis que les New Mutants continuent l’entraînement d’autres et organisent une fête pour le mariage de Doug. On a de beaux moments avec Rahne qui gère mal (évidemment) les difficultés pour ramener son fils, tandis que les manipulés du Shadow King font remonter la difficulté de certains Mutants face aux dégâts des mutations sur leurs corps, et veulent profiter de l’arène pour mourir et renaître « soignés ».
L’idée est pertinente, l’exécution est bonne. Vita Ayala caractérise très bien ses personnages, et les dialogues sont bons. Je suis bien pris par tout ça, et les dessins de Rod Reis aident beaucoup, avec cette ambiance irréelle bien rendue et envoûtante.

Je suis content d’être revenu avec de tels épisodes.

NEW MUTANTS #16

Written by: Vita Ayala.

Art by: Rod Reis.

Cover by: Christian Ward

Description: In the Wild Hunt, someone is looking for friends in all the wrong places. Someone else is missing without a trace. And plans which have long been in motion…begin to unfurl.

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: Feb. 20.

Bon, je crois que je n’aime vraiment pas Otherworld, et même Vita Ayala n’arrive pas à m’intéresser à cette dimension. Dommage qu’elle y abandonne longuement Dani et Karma, parce que les dialogues entre elles demeurent bons. Le reste de l’épisode est un peu long sur les mutants manipulés par le Roi d’Ombre, mais l’ensemble reste pertinent dans l’approche.
Rod Reis expérimente habilement, mais tout Otherworld me gave, vraiment. J’espère qu’on l’abandonnera rapidement, car tout le reste, notamment la peine de Rahne, est touchant et prenant.