NIRO (Cameron Stewart)

En intermittence avec le troisième volume de “Seaguy” (Vertigo) et le futur collectif “Assassin’s Creed: Braham”, l’artiste Cameron Stewart (Sin Titulo) reprend la réalisation de sa nouvelle série digitale “Niro” annoncée en 2012 que l’auteur décrit comme un mélange des films de Alejandro Jodorowsky et des animés de Haiyao Miyazaki.

Niro” suivra l’exemple de The Private Eye lors de sa diffusion par chapitre en format PDF à partir de l’année prochaine. Une publication en album devrait suivre après la conclusion de la série.

Ci-dessous, un extrait de 19 pages dévoilé par Cameron Stewart sur son blog:

[quote]NIRO is a forthcoming digital and print comic by Eisner Award-winning comic artist Cameron Stewart (Sin Titulo, Assassin’s Creed, Batman & Robin, Seaguy). Inspired by the works of Moebius, Hayao Miyazaki, Sergio Leone and Alejandro Jodorowski, NIRO is the story of a gunslinger cleric and a young girl who becomes his unlikely companion as they search for The Nomad - a roaming fortress that may hold both the girl’s captive family, and answers to NIRO’s mysterious past.

NIRO will be serialized in DRM-free, downloadable instalments, and eventually published in print as a complete collected edition.[/quote]

Liens
Le blog du dessinateur: cameron-stewart.tumblr.com
La page de NIRO: nirocomic.com

C’est intéressant comment *Cameron Stewart *arrive à se renouveler d’un projet à l’autre. Sur Sin Titulo, le graphisme épuré aux formes arrondies évoquait le travail de David Mazzucchelli sur La cité de verre. Je le trouve encore plus impressionnant sur Niro, où son trait et ses personnages se font plus charnus et élancés, et le travail sur les volumes avec les hachures est vraiment maîtrisé.

C’est beau. Et en plus Cameron Stewart est super, super sympa.

Je ne sais pas s’il a une femme ou une compagne, mais si elle est aussi jolie que la femme de Lee Bermejo, lui aussi un trésor de gentillesse, Cameron sera aussi haïssable que ce dernier. :smiley:

A la vue des images, je pense qu’ils ont fait une erreur dans le titre : à mon sens, ce serait plutôt Niko, assurément !