NOÉ (Darren Aronofsky)

[quote]DATE DE SORTIE FRANCAISE

28 mars 2014

REALISATEUR

Darren Aronofsky

SCENARISTES

Darren Aronofsky, Ari Handel et John Logan, d’après le récit biblique et la bande-dessinée Noé de Darren Aronofsky, Ari Handel et Niko Henrichon publiée au Lombard.

DISTRIBUTION

Russell Crowe, Jennifer Connely, Logan Lerman, Emma Watson, Anthony Hopkins, Ray Winstone, Kevin Durand…

INFOS

Long métrage américain
Genre : Péplum
Titre original : Noah
Année de production : 2013

SYNOPSIS

C’était un monde sans espoir, un monde sans pluie et sans récoltes, dominé par des chefs de guerre et leurs hordes barbares… Dans ce monde cruel, vivait un homme de bien : Noé. Combattant aguerri, mais aussi mage et guérisseur, il ne voulait que la paix pour lui et sa famille. Pourtant, chaque nuit, Noé était assailli par les visions d’un déluge sans fin, symbole de la destruction de toute vie… [/quote]

Russel Crowe est Noé :

Jennifer Connelly est Naameh, la femme de Noé :

Logan Lerman est Cham, le deuxième fils de Noé :

Emma Watson est Ila, la fille adoptive de Noé :

Anthony Hopkins est Mathusalem :

Ray Winstone est Toubal-Caïn :

Pas très emballé par le casting, mais les deux tomes parus de la BD étaient pas mal du tout. Les chroniques musicales sont ici
bobd.over-blog.com/article-apres-eux-le-deluge-86909127.html

Et là

bobd.over-blog.com/article-noe-max-cousin-de-mad-111629623.html

http://img203.imageshack.us/img203/9697/gl34.jpg

Aaaah, le prochain Aronofsky.
Il a pris son temps, le bougre. Qu’est-ce qu’il attendait, bon sang ? Le Déluge ?

Hé hé hé…

Ah tiens, moi, c’est plutôt le contraire.

[quote=“Photonik”]Aaaah, le prochain Aronofsky.
Il a pris son temps, le bougre. Qu’est-ce qu’il attendait, bon sang ? Le Déluge ?

Hé hé hé…[/quote]

Mékilékon !

Jim

Un court aperçu de la bande-annonce qui sera mise en ligne demain :

ça sent le nanar gros budget

Hérésie !! Hérésie !

Toi et le cinoche, Nemo, ça fait décidément deux. :wink:

Je sais, je sais mais quand même, c’est bien lui the fountain, non ?

la partie dans le futur, c’était pas très subtil, l’anti 2001 à tous niveaux. Cinéma pompier, ça se dit ?

Ca valait le trip shamanique de kounen dans blueberry.

Et là, je le sent bien partie pour y aller encore plus sauvagement dans le lourdingue.

dommage, son film sur les drogués, dont le nom m’échappe, était très réussi, surtout la partie sur le délire de la mère.

Requiem for a dream (BO excellentissime !)

Je confirme.

Par contre rien ne vaut le délire de Kounen sur Blueberry, le film en question étant une hérésie, autant au niveau western qu’adaptation de la Bd. Une déception rarement égalée!

Décidément, on est pas fait pareil.

Moi j’aime beaucoup “The Fountain” (et j’aime bien le “Blueberry” de Kounen, aussi), même si je reconnais que ce n’est pas ce qu’il a fait de plus abouti. Il faut préciser ceci dit que le film s’est vu brutalement amputé de la moitié de son budget, ce qui explique en partie un manque d’ampleur. La partie “réaliste” est bouleversante, je trouve, Rachel Weisz y est plus que touchante…

“Noé”, c’est vraiment pas le projet sur lequel je voyais Aronofsky après la remise à plat significative de sa mise en scène à partir de “The Wrestler”, mais pourquoi pas. J’attends de voir et je suis en attendant en pâmoison devant la superbe Jennifer Connelly qui joue bien même sur les photos. C’est dire.

En fait, ce qui me fait baver chez Aronofsky c’est tous les films qu’il n’a pas fait : j’aurais adoré voir son “Batman”, j’aurais adoré voir son “Robocop”, j’aurais adoré voir son “Ronin” (eh oui !!)…

EDIT : Je réponds à Silver’. “Blueberry” n’est pas un western, si on attend ça on est fatalement déçu. Moebius avait une jolie formule : c’est plutôt un mix entre “L’Incal” pour le fond et “Blueberry” pour la forme.
En salles, le film était méchamment impressionnant (et bourré des défauts, certes).

tout à fait, comme celle de fight club et celle de sunshine.

Et vous savez qui pense comme nous ?

Les journalistes de tf1 et m6, ils foutent ces musiques partout. J’ai arrêté de regarder la télé quand je me suis rendu compte que j’avais les même gout musicaux qu’eux.

Le choc a été trop rude. Je m’en suis pas remis.

[quote=“n.nemo”]
Les journalistes de tf1 et m6, ils foutent ces musiques partout.[/quote]

En ce moment, c’est une remontée en force d’Arvo Pärt, dont tout le monde se foutait royalement il y a peu. Il tourne en boucle dans les allées des supermarchés, ce qui m’a un poil étonné avant de comprendre pourquoi il était devenu si populaire…

[quote=“Photonik”]…]

En fait, ce qui me fait baver chez Aronofsky c’est tous les films qu’il n’a pas fait …]

[/quote]

Moi aussi, … ils sont souvent beaucoup mieux que ceux qu’il a faits. :slight_smile:

[quote=“Louisv”]
En ce moment, c’est une remontée en force d’Arvo Pärt,…] ce qui m’a un poil étonné avant de comprendre pourquoi il était devenu si populaire…[/quote]

Popularité toute relative :slight_smile: , puisque je ne connais pas cette personne, ni sa musique. :wink:

Arvö Part est un compositeur contemporain (quoique plus très jeune), de la branche minimaliste et répétitive (à la Steve Reich, Phil Glass and co…) du moins pour ses débuts, ça se complexifie notablement par la suite.
J’ai remarqué que ça fait quelque années que la musique d’Arvö Part était massivement utilisée dans des long-métrages (ce sont souvent les mêmes pièces qui reviennent d’ailleurs, “Fratres” etc…).
Par contre je me demandais ce qu’entendiat Louis en disant que sa popularité nouvelle était compréhensible, parce que je ne me l’explique pas pour ma part. Une histoire d’accessibilité des droits ? Une utilisation pubarde de sa musique ?

Voilà quelqu’un qui a du goût. :slight_smile:

Et n’écoute pas le très vil Artemus qui commence - contrairement à toi, ô spectateur lucide - à réaliser que The Blacklist est scénarisé par des pagayeurs. :wink:

[quote=“sylvain cordurié”]

Et n’écoute pas le très vil Artemus qui commence - contrairement à toi, ô spectateur lucide - à réaliser que The Blacklist est scénariser par des pagayeurs. :wink:[/quote]

:slight_smile:

Comme je l’avais déjà mentionné Sylvain, je ne vis pas en continuelle suspension volontaire d’incrédulité ; or, donc même à mon corps défendant je ne peux m’empêcher de constater une baisse de forme dans une série télévisée.
Du moins à l’aune de mes attentes.
Ceci dit, cela n’enlève rien aux épisodes précédents.

Cependant pour en revenir à **Aronofsky **, je ne goûte pas du tout son cinéma dépressif (le mot est faible), larmoyant etc…

Hormis ***The Wrestler***, mais pour des raisons qui évidement compte tenu de ce que je viens de dire, échappent complétement au réalisateur.

The Wrestler est d’ailleurs un bel exemple de braconnage culturel. :wink:

La bande-annonce :