NORMAL (Warren Ellis)


(Le Doc) #1

Après Artères Souterraines et Gun Machine, le troisième roman de Warren Ellis…

51eTunnwU4L

NORMAL

Prévoir le futur. Certains nomment ça fixer l’abîme. A Normal Head on accueille des veilleurs stratégiques civils ou militaires rendus fous par leurs visions de bouleversements géopolitiques, guerres de drones et apocalypses diverses. Quand on retrouve à la place d’un patient un tas d’insectes dans son lit, les névrosés et déséquilibrés de l’institut se lancent dans une folle enquête, entre aliénation et surveillance…

Broché: 192 pages
Editeur : Au Diable Vauvert
Prix :18 EUR
Sortie : 8 février 2018


(soyouz) #2

Ah yes, yes, yes, yes …

(hop hop, sur la - trop longue* - liste d’achat)


(Photonik) #3

Super pitch, j’attends ça avec beaucoup de curiosité (même si le Warren Ellis romancier ne m’a encore jamais vraiment convaincu). Avec de telles bases, Ellis a de quoi envoyer du bois au rayon idées de SF mâtinées de politique-fiction, sa spécialité quoi…


(KabFC) #4

en cours de lectures. Ca tient plus de la nouvelle que du roman (a peine 200 pages écrit en gros sur une demi feuille à chaque fois).

C’est assez étrange à lire. Même un peu bof (et pourtant) Ellis allant dans un asile et du coup il y a plein de passage chelou et des ellipse et autres, mais c’est volontaire et il faut accrocher au style.


(Photonik) #5

Pour ce qui est de la forme “novella”, c’est volontaire de la part d’Ellis que de se cantonner à ce format, précise-t-il en entretien. La prose lui prend pas mal de temps, et il veut s’en garder sous le coude pour faire autre chose (de la BD, notamment).
Il a bien un projet de “gros” livre, mais il évalue sa rédaction à 18 mois de travail presque exclusif ; ça sera pour plus tard…


(Photonik) #6

Je viens de le commencer, et c’est vrai que ça se lit très très vite. Mais j’aime beaucoup ce que je lis, pour l’instant.


(Le Doc) #7

Je vais attendre une ressortie en poche…


(KabFC) #8

Il me reste 4 pages, j’ai finalement beaucoup apprécié, mais je reste dubitatif. C’est vraiment super court et j’ai pas trop compris l’intérêt du truc car il ne se passe quasi rien. J’ai envie de dire tout ça pour ça, alors qu’Ellis je défends bec et ongles.


(Jim Lainé) #9

Je viens de commencer aussi. C’était pas prévu, je l’avais acheté mais j’ai déjà un Lovegrove sur le feu (et un truc de Fantasy, qui ne m’emballe pas des masses d’ailleurs), mais j’ai eu besoin de m’arrêter à un endroit où personne ne peut aller à ma place, et il était à portée de main. Résultat, j’ai fini la première partie.
C’est pas mal. Chaque “chapitre” est plus long que la division d’Artère Souterraine (du moins dans mon souvenir), ce qui entraîne le lecteur dans la description d’une situation pas claire (miroir de la perception du personnage principal, qui semble secondaire à l’action, justement). C’est cependant moins drôle, délirant et mauvais esprit que son premier roman. Mais c’est assez intéressant pour qu’on continue. J’y reviendrai.

Jim


(soyouz) #10

Ton corps t’y forcera de toute façon !


(Jim Lainé) #11

Hahahahaha
ouais.
J’y lis beaucoup, en ce moment.

Jim


(soyouz) #12

Y a un message subliminal là-dedans ?
Pourtant, tu ne dois pas encore lire du Bendis de DC ?


(Jim Lainé) #13

HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

Jim


(soyouz) #14

Chuuuut, tu vas réveiller Victor !


(Jim Lainé) #15

Bon, je l’ai fini. C’est très sympa, même si moins délirant qu’Artères Souterraines, par exemple.
Ellis parvient à allier le fond et la forme. Par exemple, la deuxième partie, qui introduit plein de personnages, est l’occasion de grands logorrhées qui noient le personnage central (et le lecteur) sous un tourbillon d’informations inutiles et de concepts étourdissants. Ce qui renforce l’absence de repère dont souffre le protagoniste.
Qui plus est, Ellis parvient, en moins de deux cents pages, à faire plus fort, plus explicite et plus convaincants que tout le corpus de Dantec en matière de paranoïa. Il résume la “métastructure de contrôle” en une petite démonstration efficace. C’est assez brillant.
Bref, plutôt recommandé.

Jim