Number volume 7 (Soleil)

Ce dernier tome offre un final intense en action et en révélations. Cependant, évidemment il est affaibli par le fait qu’il conclut une série qui au final aura beaucoup trop croulé sous les combats et autres scènes d’action, pour proposer un réel développement de l’univers, du personnage ou du scénario. Ça se laisse donc lire, mais ce qui précédait n’en valait pas suffisamment la peine pour que cette conclusion reste dans les annales. Le graphisme reste assez joli, bien qu’en-dessous de ce qu’est censé normalement donner un shôjo, et l’action m’a parfois paru confuse. Une série sympa mais assez largement dispensable.