OCCUPIED (Saison 1)

[quote]Titre original : Okkupert
Créée par Jo Nesbø (2015)
Avec Henrik Mestad, Eldar Skar, Ingeborga Dapkunaite plus

Nationalité Norvégienne, suédoise, française
Genre : Drame + Thriller
Statut : En production
Format : 42 minutes

Dans un futur proche, le Premier ministre norvégien, écologiste convaincu, annonce l’abandon, au profit d’énergies alternatives, de l’exploitation des énergies fossiles qui ont fait la richesse norvégienne. Mandatée par les États de l’Union européenne, la Russie décide aussitôt d’occuper le pays et d’y relancer les forages pétroliers. En quelques heures, Oslo et ses provinces sont mises sous tutelle. Sans chars ni bruits de bottes, la Russie étend son emprise, mettant désormais politiques et citoyens norvégiens face à un dilemme : résister ou collaborer ? Résister, au risque de tout sacrifier à des idéaux patriotiques et démocratiques abstraits, ou s’accommoder de cette omniprésence russe qui perturbe si peu, en apparence, l’ordre des choses ?[/quote]

Un premier épisode très bien mené et pour tout dire assez soufflant. Il y a une tension de bout en bout ; et je n’ai qu’une envie voir la suite.

À suivre … :wink:

c’est très bon

Attention, je vais dire du bien de quelque chose. Je précise pour les gens qui ne sont pas habitués, histoire de ne pas choquer.
Occupied, ça se regarde.

Bon, j’y suis allé modérément…

Occupied, c’est bien.

Je suis à mon taquet !!! N’en demandez pas plus !!

Sur quelle chaîne ?

Sur Arte.

Tu es retenu en otage ?
On fait pression sur toi ?

Nous pouvons t’aider tu sais.
Un choc post-traumatique peut-être. :smiley:

[quote=“artemus dada”]

Tu es retenu en otage ?
On fait pression sur toi ?

Nous pouvons t’aider tu sais.
Un choc post-traumatique peut-être. :smiley:[/quote]

D’abord, je te gronde. Ce n’est pas bien de se coucher si tard.

Ensuite, j’ai bien peur d’être au-delà de toute aide. Mais c’est gentil de le proposer. :wink:

Un deuxième épisode tout aussi réussi que le premier mais dans une autre modalité.
Là où dans le premier on été disons dans l’action, ici on est plus dans la tension sourde mais palpable, il suffirait d’une étincelle pour faire basculer le statu quo.

Pas mal du tout pour l’instant !

Un troisième épisode qui confirme ma bonne impression des deux précédents ; avec finalement peu de moyens en terme d’effet, cet épisode pourrait facilement être interprété sur une scène de théâtre, la tension va crescendo.

Le jeu des acteurs, la mise en scène, les imbrications des uns et des autres, tout cela donne une belle cohérence aux événements qui se déroulent devant nos yeux.

Loin d’être un long fleuve tranquille cette série ménage retournements de situation & suspense.
Une belle série de politique fiction qui ménage plusieurs points de vue assurant une chouette dynamique.

Pas mal !

Rooh, nom de zeus, j’ai loupé ça (fait chier les déplacements !).
Y a plus de replay, je suppose ?

De mieux en mieux, cette série se bonifie au fur & à mesure, tout cela est joliment amené.

Je connais Jo Nesbø de nom, comme tous ceux qui s’intéressent à la littérature mais je ne crois pas l’avoir jamais lu.
En tout cas son idée est formidablement traitée.

c’est d’un réalisme et d’une crédibilité très impressionnante. il y avait plein de petites choses qui font échos à l’actualité.
Jo Nesbø j’en ai plusieurs dans ma pal et le dernier que j’ai lu ça commence à faire un bail.
faut que je me prenne son dernier one-shot et que je vienne en parler ici

[quote=“barney stinson”]c’est d’un réalisme et d’une crédibilité très impressionnante. il y avait plein de petites choses qui font échos à l’actualité.
…][/quote]

Oui, l’interrogatoire du prof par exemple, lorsque on le met face à ce qui s’est passé ces derniers jours en **France ** à **Paris ** ça fait froid dans le dos.
Et on n’a pas besoin d’y penser volontairement, ça s’impose à l’esprit, du moins ça c’est imposé au mien, automatiquement.

Même pour quelqu’un comme moi qui ne suis pas du tout l’actualité.

Ouais c’est une série vraiment intéressante.

Un sixième épisode qui laisse entrevoir une tout autre perspective, c’est à la fois stimulant mais également très casse-gueule.
Mais ça ne manque pas d’ambition cela dit.

Un saison terriblement bien foutue, entre le cynisme des uns, les tentatives de quelques uns de maintenir la paix coûte que coûte, la folie de certains, le pragmatisme d’autres, **Occupied ** réussie a montrer une occupation “douce” par le petit bout de la lorgnette et au travers des turpitudes des élus du gouvernements pris entre politique politicienne et bon sens.

Un équilibre dans l’ensemble mené à bien.

Reste à voir les développements dans la deuxième saison.

oui passionnant du début à la fin et que d’échos avec l’actualité