OMEGA COMPLEX t.1-3 (Izu / Shonen)

La critique par Skeet est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par chris936 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Petit up pour ma critique.

mmmmvos descriptions, chris, onizuka, me fais penser à Eden dans un sens. J’ ai moi aussi été attiré par ce mangas francais en magasin mais ma première impression était donc la bonne : un scénario riche, pour une parution lente… je l’ oubli tout de suite, enfin du moins pour le moment on en reparlera quand deux trois volume seront sortis.

Le tome 2 sortira le 17 Juin 2009 c’est pas si loin que ça ^^

Un excellent premier tome et je continuerai donc cette série. Les personnages sont attachant, le scénario très interessant,lesrebondissement nombreux, la narration intuitive et surtout un potentiel énorme pour la série !!!

De plus le dessin me fait un peu penser à celui de death note par moment (j’ai dit un peu pas complètement) mais il y a un je ne sais quoi d’inspiration prise sur le travail d’Obata ^^ Au niveau des cheuveux, visage et des décors sobre, dépouillé mais très efficasse.

Bref pour moi du très très bon et je vous conseil tous d’y jeter un cou d’oeil car dès la fin du premier chapitre il est difficile de lacher le tome :wink:

Alors d’abord, c’est pas oni mais Skeet.

Ensuite, c’est vrai que maintenant que tu m’y fais penser, la trame de l’histoire est assez proche d’Eden. Mais je dois dire que c’est traité de manière tellement différente que je n’y ai même pas pensé une seule fois pendant ma lecture. D’ailleurs, si tu ne l’avais pas relevé, je crois que je n’aurais toujours pas percuté. Les 2 mangas sont donc proches en théorie, mais ne le sont pas du tout au final (déjà, même si ce n’est pas fort important, Eden se situe quelques siècles dans le futur alors qu’Omega Complex se déroule au 20ème siècle, dans les années 70).

Autant le dire franchement : Omega Complex est pour moi un Eden correctement exploité. L’univers d’Eden était certes prometteur au départ, mais l’auteur n’a pas su exploiter les éléments de son histoire de la meilleure façon. Bête exemple : la maladie (dont j’ai oublié le nom) dans Eden est finalement quelque chose de secondaire dans l’histoire alors qu’elle est ici carrément le point principal de l’histoire.
Donc quitte à ne faire qu’un des 2, autant lire ce manga-ci. Il est mieux et moins cher (18 tomes à 9€ pour Eden contre 8 tomes à 8€ pour Omega Complex). Enfin, c’est en tout cas mon avis.

Là tu fais le difficile. C’est 2 fois plus lent que la plupart des mangas, c’est vrai. Mais par rapport aux autres mangas occidentaux, c’est quand même pas mal rapide.
En plus, même si ça change rien au problème, le dessinateur bosse en parallèle sur BB Project, sur lequel je vais d’ailleurs peut-être me pencher. Moi je dis bravo.

on sait déjà combien y aura de tomes ???

Oui. Le scénario est déjà totalement écrit et il ne reste plus qu’à en faire un manga.
Les auteurs ont prévu de faire 2 cycles de 4 tomes.

L’auteur d’Omega Complex semble vouloir offrir des oeuvres graphiquement plus abouties aux lecteurs.
Revers de la médaille : ses mangas sont repoussés d’environ 2-3 mois (ça vaut aussi pour BB Project).

Le tome 2 d’Omega Complex ne sortira donc pas pour la Japan Expo mais bien fin septembre. Du coup, on rejoint un rythme de parution des plus classiques pour les mangas européens : 2 pauvres tomes par an à tout casser.
Y a franchement intérêt à ce que la différence soit notable parce que c’est le genre de nouvelle qui me les brise menu. Inutile de dire que du coup, il est hors de question que j’envisage désormais de commencer BB Project avant que ce manga ne soit terminé.

(L’info provient de MN).

Moi je réfléchis même pas, je fonce acheter tous les tomes de Shonen dès leur sorties, je suis tombé amoureux de lui après ses dédicaces =D

et les mangaka français ont besoin de soutien ^^

Le fait est que si on fait le compte, Shonen va en gros sortir maintenant un Omega Complex et un BB Project tous les 6 mois chacun, ce qui fait en fait 4 albums par an, de ce niveau, pour un auteur qui (pour l’instant) bosse tout seul.

ça fait une moyenne de plus de 50 pages par moi SEUL.

Je ne suis même pas certain que des japs fasse beaucoup mieux, sans assistant…

Après bien sûr, ça ne change pas le fait que 6 mois entre chaque titre c’est long… Mais d’un autre côté, ça reste de la création et pas de l’achat de droit que l’éditeur a pu acheter en pack et donc sortir au rythme qu’il veut. Il est évident que le licensing nous a donné de mauvaises habitudes ^^.

Après, Omega étant une série en deux cycles de 4 tomes d’après ce qu’ils disent, on peut aussi les acheter par 2 ou par 4 hein…

Pour en revenir au bouquin lui-même, c’est vrai qu’il y a des sujets en commun avec Eden… ou avec Mad Max ou avec pleins de trucs post-nuke en fait. Mais la façon dont c’est traité avec l’uchronie plutôt que le futur justement, le contexte politique et surtout la gestion des personnages, le tout intégré avec des combats plus nekketsu… On est au final dans quelque chose de VRAIMENT différent.

Pour le coup, je suis vraiment curieux de voir où tout ça va nous mener. La fin de l’album sous-entend clairement que la trame du premier tome autour de la bombe n’est sans doute que provisoire etc.

Bref, c’est bien parti cette série mais pour moi ça sera vraiment un truc quitte ou double : si le tome 2 est à la hauteur et arrive encore à surprendre, ça va vraiment casser la baraque et ça pourrait marquer un tournant dans l’histoire du manga français. Si par contre, les auteurs faiblissent ou se perde dans leur délire (façon Heroes saison 2 et 3 ^^), ça sera juste une déception.

Enfin, pour l’instant, quel pied de pouvoir enfin se dire que certains ici arrivent à faire quelque chose, sans totalement copier nos amis japonais !

Intervention très judicieuse et constructive.

Je suis bien d’accord avec tout ce que tu as dit, sauf peut-être sur le début de ton message.
2 tomes par an pour ses 2 séries, ça fait en effet bien 4 tomes par an. Oui, c’est beaucoup pour un seul petit dessinateur…mais “et après?” ai-je envie de dire.
Pour chacune de ces séries, il n’en reste pas moins qu’il faudra attendre 6 mois pour connaître la suite.
Il peut être dangereux de vouloir courir plusieurs lièvres à la fois. Le lecteur de mangas est habitué aux sorties bimestrielles. Savoir qu’il y aura plus de 6 mois entre 2 tomes, ça peut être un énorme obstacle pour ceux qui envisagent de débuter une nouvelle série (y a même pas à aller chercher très loin : il y a déjà boune et moi, rien que sur ce topic). Et tout ça est encore plus vrai pour des mangas avec un scénario qui n’est pas limité au strict minimum. Nul doute qu’il faudra relire le tome 1 avant d’entamer le 2ème pour être sûr de le comprendre.

Mais bon, c’est pas la mort non plus et j’ai peut-être l’air d’en faire beaucoup pour quelque chose de finalement pas si grave que ça. Reste à voir si ce rythme ne baissera pas à nouveau par la suite…

T’as bien raison dans ce que tu dis, après encore une fois, un rythme inférieur à 5-6 mois parrait difficile sur de la création en France. On pourra logiquement jamais atteindre le rythme de parution des achats de droit, parce que tout simplement éditer, créer, prend plus de temps que de faire traduire et de maquetter des bouquins déjà près.

Mais tu as raison : en quoi est-ce le souci du lecteur ?

C’est justement pour cette raison que les auteurs français sont condamnés à la perfection… ou rien. Attendre 6 mois ? ok, mais ça doit VRAIMENT valoir le coup, surtout qu’ils sont comparés à des auteurs japonais qui ont des années et des dizaines d’albums d’expérience.

C’est pour cette raison qu’il faudra de toute façon au moins 5 à 10 ans pour qu’une génération d’auteur se hisse réellement à un niveau et à une vitesse de production idéale.
Mais cette génération a justement besoin d’encouragements et d’une locomotive. Je dis simplement que les encouragements doivent venir de nous, lecteurs, et que la locomotive “pourrait” bien être Omega Complex si le titre se vend bien et qu’il monte encore en puissance d’un point de vue scénar et dessin.

Ce que peut de lecteur semble comprendre, c’est que c’est dans NOTRE intérêt d’avoir une génération de mangaka made in france… comme c’est important d’avoir des bons réalisateurs de ciné qui s’exportent aux USA, comme c’est important d’avoir des “cerveaux” en France etc. On a tout à gagner, d’un point de vue rayonnement mondial, d’un point de vue artistique à ce que ces gars réussissent. Et je parle même pas de ceux qui veulent “devenir” Mangaka en France : toute une génération qui ne veut pas faire du franco belge. Si un jour il y a plus d’éditeur à leur proposer le format N&B, c’est bien parce que des titres comme Omega Complex auront prouvé que ça peut “marcher” artistiquement, et commercialement parlant…

Il ne s’agit pas d’être chauvin. Je suis bien sûr ultra fan de manga japonais. Mais en même temps, je serai fier de me dire que des auteurs français ont produit des mangas qui rayonnent dans le monde entier… ils ont forcément leur mot à dire, des histoires à nous raconter. Pas de raison qu’ils (qu’on) soient plus bêtes que nos amis japonais.

Donc voilà, entièrement d’accord sur le fait que le rythme de parution est un souci, mais si c’est le prix à payer pour avoir un bon titre et aider les générations futurs… alors ok !

je suis pas trop d’accord : tu auras beau attendre le nombre d’années que tu veux, tant que les auteurs français ne travailleront pas “à la japonaise” (à savoir avec des assistants), ils pourront pas rivaliser en terme de délais de parutions.

Mais c’est exactement ce que je voulais dire !

il faudra quelques années pour que le travail en studio avec des assistants se démocratise en France… et alors seulement on pourra rivaliser en terme de délais ^^

Je suis le seul ici à trouver que ses dessins sont un peu inspiré de Death Note ?

Je parle juste d’une inspiration pas d’un pompage, car il a vraiment son propre style sur le global de son manga :wink:

Pour vous en convaicre regardez ces pages

Des les pages 2 et 3 avec les coupes de cheuveux raide en mèche…

Chapitre 3, 17 ème page avec la professeur en plein cours, le visage et les cheuveux ont vraiment la patte d’Obata :mrgreen:

C’est vraiment pour ce qui est des coupes de cheuveux et de certain visage que par moment j’avais l’impression d’avoir de dessins d’Obata sous les yeux

Et bien entendu c’est plus un compliment qu’une critique :wink:

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Wouha ! Je suis très nettement admirative de ta capacité à résumer ^^

Euh, je tiens à réagir sur ce point… Pour lire Enfer & Paradis (ce que tu fais toi aussi ^^) j’ai très nettement retrouvé Shin Natsume dans Sho no Yoshitsune et Kama a une très forte ressemblance avec Nagi Soichiro ^^

Euh… OBJECTION ^^
Nan, on y voit tout de même un peu plus clair à la lecture mais tout de même, de là à dire que c’est plus clair ==
J’ai quand même trouvé l’ensemble (tomes 1 et 2 que j’ai acheté samedi dernier…) un poil indigeste… Beaucoup de texte (ce qui ne me gêne pas d’ordinaire mais là =
= ) et énormément d’explications.
j’ai même envie de dire que ce deuxième tome est encore un tome de “mise en place” de l’histoire et des personnages malgré des (un ?) rebondissements :

J’ai été scotchée par la mort de la scientifique (dont le nom m’échappe) mais bon, au vu du début et de la fin du premier tome et des révélations au début du deuxième, je dirais que ce n’est que partie remise avant qu’elle ne revienne ^^

Mais c’est tout de même un titre que je recommanderais, ne serait-ce que pour encourager cet auteur français qui s’engage dans une voie difficile et s’en sort tout de même avec brio (le tout sans chauvinisme aucun ^^) !

Après un premier tome qui m’a littéralement conquis part sa complexité, sa qualité graphique et son scénario, j’ai été moins enthousiaste pour ce second volet. Il est vrai que j’en attendais beaucoup après ce premier volume.

Comme l’a très bien fait remarqué Ivan, il faut plus qu’une “attention de tous les instants” pour adhérer à cette oeuvre. En effet, le scénario pourrait certainement en rebuter plus d’un avec ses “flash back” et ses dates qu’il faut retenir pour vraiment bien comprendre la trame.

Bref, pour reprendre ce que j’ai dit, ce second tome a été, et cela n’engage que moi, un peu en dessous du premier. Cependant il n’en reste pas moins excellent ! L’histoire se met petit à petit en place et devient un shonen “classique” avec un héros en qui sommeil un pouvoir surpuissant.

Je n’en dirai pas plus car je suis globalement d’accord avec la critique d’Ivan.

Pour résumer : un bon gros 9.5 pour le premier, et un 8 pour le second (j’aurai certainement mis plus si le premier ne m’avait pas autant emballé). J’attends la suite avec beaucoup d’impatience ! Mon petit coup de coeur du moment.

Avec 9 mois entre les 2 volumes de mon côté, je pouvais difficilement me retrouver dans votre situation :laughing:

Tous les deux, vous avez lu ces 2 tomes à la suite et ça doit changer beaucoup de choses. Ce qui m’étonne, c’est que je n’ai pas trop été perdu dans ces constants aller-retour, sans doute parce que l’ensemble donne l’impression d’être parfaitement maitrisé et donc qu’il n’existe pas d’inquiétude quant à une incompréhension finale. Et puis, j’ai énormément apprécié les bonus de fin de tome(pas la courte histoire, les bonus scientifiques). Je les ai trouvé vraiment excellents et en parfaite adéquation avec le tome, ce qui est très rare dans ce genre de cas.

:laughing: 8)

Roooo hé ! Tu joues sur les mots là ! :mrgreen: J’ai dit qu’il s’inspirait à droite et à gauche (en fait, à gauche seulement, du côté de Oh ! Great). Par contre, malgré la ressemblance, je ne pense pas que l’on puisse confondre une planche de Oh ! Great avec une planche de Shonen. Alors que dans son autre titre, B.B. Project, c’est déjà nettement moins “affranchi” de cette (très) forte inspiration. Il s’en défait petit à petit, et ce n’est finalement que son 7ème tome relié. Avec le temps, on ne s’en rendra sans doute plus compte. :mrgreen:

[quote=“Tzara”]Euh… OBJECTION ^^
Nan, on y voit tout de même un peu plus clair à la lecture mais tout de même, de là à dire que c’est plus clair ==
J’ai quand même trouvé l’ensemble (tomes 1 et 2 que j’ai acheté samedi dernier…) un poil indigeste… Beaucoup de texte (ce qui ne me gêne pas d’ordinaire mais là =
= ) et énormément d’explications.[/quote]

Roooooo… Tu joues encore sur les mots :mrgreen: J’ai dit “la clarté se fait progressivement”, ce qui n’est pas faux, si ? Après, Omega Complex fait partie de ces rares titres où il faut être constamment concentré et c’est sûr que c’est assez inhabituel. Mais ça ne m’a pas vraiment dérangé dans l’ensemble, sans doute parce que Oh ! Great m’avait déjà vacciné… :smiling_imp:

Bref, ce titre reste pour moi le meilleur en “manga français”, même s’il n’a finalement aucune concurrence réelle…