One Piece Strong World : la programmation

Compare ce qui est comparable Nil.

Un film d’animation japonais, tu le compares à un film d’animation japonais.

Pour toi, 50 000, c’est rien. Mais pour Kazé et Eurozoom, c’est peut-être suffisant pour pouvoir sortir en salles d’autres films plus tard.

Tu parles de films d’animations plus intéressant que OP ? L’exemple récent de Summer Wars te prouve que ça ne sert à rien. Avant de sortir Strong World (à la demande oppressante des fans, pas juste pour faire joli), Kazé a tenté un film qui a remporté des prix prestigieux et a été sélectionné dans bon nombre de festivals reconnus. Ils ont même fait venir le réalisateur en France pour l’avant-première. Les chiffres sont édifiants : 25 000 entrées avec 30 copies.

Et pourtant, Summer Wars était clairement l’animé de l’année au Japon, Kazé ne pouvait pas choisir de meilleur titre à ce moment-là.

Là, ils tentent OP, et vu le nombre d’entrées de Summer Wars, 50 000 serait un succès.

Certes, de ce point de vue. Mais j’ai toujours détesté les films français qui étaient contents parce qu’ils tapaient 1 million de $ aux USA. 1 million de $ aux USA, c’est juste une goutte d’eau.

Après, le problème, comme tu dis, c’est déjà la distribution. 30 copies… MAIS C’EST NUL !

Le pire étant les films dispo que sur Paris ou une poignée de grandes villes. T’as alors trois choix immédiats : ne pas voir le film, te déplacer et faire des centaines de km ou l’obtenir illégalement.

Le problème est donc de convaincre les salles… Car pour qu’un film se lance, il lui faut au moins 150/200 copies. Et c’est l’ultra minimum… En deçà, aucun bouche à oreille ne peut se créer.

je voulais trop le voir au ciner =’( mais bon je n’esperer meme pas qu’il le fasse a valenciennes --"

bon ben je suis tres content qu’il soit dans un ville aussi peu connu que Pau ^^ meme si j’ai déja eu l’occasion de le voir en avant premiere ^^

[quote=“Nil Sanyas”]

Oui enfin le tirage par tome reste sans aucune mesure avec un Asterix ou un Lucky Luke (ou un Titeuf).

OP, Naruto, Death Note et compagnie, ça reste “petit”. En cumul, c’est gros. Mais c’est facile avec 50 tomes.[/quote]

Je suis d’accord avec toi, malheureusement c’est difficilement comparable vue qu’il y aura toujours plus de monde qui achètera une BD qui est en couleur qu’un manga en boir et blanc, après c’est une affaire de gout.

Je me rappelle que les films de Dragon Ball et celui de Sailor Moon était sortit chez moi (même si ça n’avais pas vraiment marché. Maintenant Ghibli et One Piece c’est complètement différent, les film de Ghibli sont généralement diffusé dans toute la France.

Je sais que Piano Forest était sortit chez moi, mais uniquement au ciné saint leu, donc je vais leur demandé si One Piece va passer dans leur cinéma, je verrais bien.

Ok j’ai les chiffres de One Piece… et… ils sont pas fameux.

Sur Paris uniquement : 587 entrées sur 2 copies (moyenne : 294, deuxième meilleure de la journée loin derrière les Cowboys : 429).
En France : 2490 entrées sur 20 copies, soit une moyenne de 125 par copie, la quatrième des nouveautés derrière les Cowboys (200), Tu seras mon fils (141) et Le Mur Invisible (166). Enfin ce dernier est un peu un cas à part (une copie sur tout le territoire) donc on ne devrait pas le compter.

Bref, 2490 entrées premier jour… c’est pas exceptionnel. On va voir le bilan sur les cinq premiers jours déjà, mais avec la rentrée qui se profile, je crains le pire…

Le sérieux de la presse française

20 minutes du 24/08

@nil : as-tu les chiffres pour Summer Wars pour comparer ?

@fiou : c’est désolant mais c’est la norme…

Je n’ai rien trouvé dans mes archives, mais sur Cinefeed, on parle de :

Entrées 1er jour: 1 985 spectateurs
Entrées 1ère semaine: 11 474 spectateurs

Cumul Paris: 16 000 spectateurs
Cumul France: 25 000 spectateurs

Source : cinefeed.com/box-office/nomb … -wars.html

Donc OP fait mieux sur le premier jour. On va voir sur la semaine.

Pas vraiment :wink: à l’époque, le premier film de DBZ a fait un carton phénoménale, totalisant plus de 200 000 entrées sa première semaine et plus de 500 000 au total ! Pour retrouver des tels chiffres pour l’animation japonaise au ciné, il faudra attendre Princesse mononoke en 2000 (et pour les dépasser, chihiro, avec son cap du million d’entrées dépassé). Pour le reste, même un bon Porco rosso à la même époque avait à peine totalisé les 80 000 entrées.

Par contre, le succès est retombé assez vite avec le deuxième film (moins de la moitié d’entrées je crois me souvenir et pour plus de salles) et l’essai avec sailormoon s’étant révélé un vrai flop, il n’y a pas eu de lendemains effectivement pour l’animation plus commerciale en salles. Le succès du premier film était qu’incomparablement DBZ était un phénomène bien plus répandu que ne l’est One piece aujourd’hui, sans compter un contenu fortement attirant pour le fan de DBZ de l’époque (une sortie pas très loin de celle du japon=du tout neuf, une animation de qualité par rapport à la série, encore plus de déferlement de puissance avec la première fusion goku/végéta ou encore le personnage de tapion ayant marqué les esprits)

P.S : Ce film était la compilation de 2 vrais films (certes courts) et non de 2 OAV, confusion souvent faite avec la distribution video de AB, mais toutes les “OAV” sorties en France sont en fait bel et bien des films ! (hormis les 2 téléfilms de trunks et baddack). La seule OAV de DBZ est Dr raichi, inédite en nos contrées.

Et pourtant, il y avait pas mal de promo pour celui-ci (qui mettait, d’ailleurs, à chaque fois en avant le fait que le personnage principal soit doublé par Jean Réno)

C’est ce que je voulais dire, d’ailleurs, en disant que DBZ était partout…

En cherchant la petite bête, je pourrais dire que ce sont des OAV en France, et des films au Japon (et OVA pour Dr Raichi, ou plutôt “Le plan d’élimination des Saiyens”)… Mais tu as raison de rappeler qu’ils sont d’abord sortis au cinéma… Au passage, sais-tu s’ils sont passés au cinéma au Japon en dehors du Toei anime fair ?

Tori.

[quote=“Tori”]

Et pourtant, il y avait pas mal de promo pour celui-ci (qui mettait, d’ailleurs, à chaque fois en avant le fait que le personnage principal soit doublé par Jean Réno)[/quote]

Il faut dire aussi que ce n’est pas le moins intimiste des ghibli et peut être pas non plus le meilleur choix pour toucher un grand public, surtout un public pas encore au fait des animations du studio, mais c’est vrai que la promo sur Jean Reno est restée dans les mémoires :laughing: . D’autant que les films d’animation japonais originaux sortis au cinéma dans les années 90 ont tout de même pu creuser plus ou moins leur trou, profitant de la curiosité d’un certain nombre et surtout du cruel manque ressenti par les vrais fans (surtout après 1997 et la fin des DA japs à la télé), désireux à tout prix de voir de l’animation de qualité. Pas très étonnant alors qu’un Ghost in the shell aient pu dépasser les 120000 entrées ou qu’un très hermétique perfect blue atteigne les 70000.

[quote]
cherchant la petite bête, je pourrais dire que ce sont des OAV en France, et des films au Japon (et OVA pour Dr Raichi, ou plutôt “Le plan d’élimination des Saiyens”)… Mais tu as raison de rappeler qu’ils sont d’abord sortis au cinéma… Au passage, sais-tu s’ils sont passés au cinéma au Japon en dehors du Toei anime fair ?

Tori.[/quote]

Non je n’en sais rien (et la flemme de chercher :mrgreen: ), mais le but des toei anime fair étant de présenter les productions cinématographiques toei en avant première, et vu le succès de la série, je ne vois pas pourquoi il n’aurait pas été distribué sur la longueur ensuite. Cela étant, peu importe, car si on considérait les anime arrivés en France à l’aune du support où ils ont été diffusés pour la première fois dans notre pays, on aurait 90% d’anime qui sont des OAV :laughing: et comme une production “réellement” d’OAV a été pensée exprès pour le marché vidéo à la base (notamment, sans généraliser, réalisation supérieure ou format d’épisodes plus courts, ou but marketing particulier), ses caractéristiques sont bien à distinguer de celles d’un film ou d’une série télévisée (du moins quand le marché de la vidéo originale avait vraiment de l’importance, disons jusqu’à il y a 10 ans). Mais bon, c’est limite une banalité de le dire, mais c’est un peu comme les genres shônen/shôjo…disons qu’il faut garder une définition fixe, pour éviter à chacun de définir ce qu’il a envie de définir.

En tout cas, bonne chance à One piece, même si en fait (et j’avais complètement zappé cet aspect) il y a 10 ans sont sortis des films d’animation japonaise grand public qui dépassèrent allègrement les 2 millions d’entrée (et plus que les ghibli), et qui n’ont pas eu cette frilosité des exploitants, bien leur en a fait. Ces films ce sont Pokemon, et même si l’aspect jeux video et petite enfance aida à fidéliser un public, c’était surtout le succès d’une licence et de personnages. Peut être qu’il n’était donc pas si impossible en France, aujourd’hui, d’arriver à un bon résultat marketing avec de l’animation jap populaire ^^

C’est juste une question que je me pose depuis longtemps, de savoir si les films des Toei Anime Fair étaient des exclus ou des avant-premières.
Concernant les OAV, c’est juste que je faisais la différence entre OAV (terme occidental) et OVA (terme japonais)…

Tori.

OP 5 premiers jours : 8 228 entrées France.
Dont 2992 en région parisienne. Sur Paris, sa moyenne par salle est excellente. Donc le film restera en salles encore c’est sûr.
Ailleurs, sa moyenne est plus faible, sans être catastrophique. Donc il gardera encore des copies. Mais bon, 8000 en 5 jours. peut-être 10 000 première semaine. Pour atteindre 20 ou 25 000 entrées, ce sera difficile…

OP première semaine : 10 951 entrées France, dont 4491 entrées sur Paris (avant-premières comprises).

On va voir comment il va se comporter lors de sa deuxième semaine, et notamment combien de copies il gardera (21 copies dont 2 sur Paris lors de sa première semaine).

Sa moyenne est en tout cas bien supérieure aux autres films qui disposent de bien plus de copies. Donc j’ai bon espoir qu’il garde suffisamment de copies pour durer un peu. Reste à voir surtout son potentiel d’entrées, car s’il garde son nombre de copies mais que les spectateurs ne suivent pas, il ne sera plus là d’ici mi-septembre ou fin septembre dans le meilleur des cas (sauf sur Paris peut-être).

J’ai vu le film et j’ai bien aimé.
J’ai été au UGC Ciné Cité des Halles (Paris) pour le voir et la salle était VRAIMENT minuscule. J’avais jamais vu une aussi petite salle. j’ai compté, il y avait que 112 places. Par contre ce que j’ai trouvé génial, c’était qu’il était diffusé en VO.
Et je me demande si cette VO ne serait pas une des causes du peu d’entrées sur Paris. Beaucoup de jeunes de moins de 12 ans n’ont jamais vu un film en VO de leur vie et n’arrive pas encore à suivre un film à sous titres. Et comme One Piece s’adresse beaucoup à cette tranche d’âge…

Lors des 5 derniers jours, OP a rajouté à son compteur 5084 entrées, dont 1784 sur Paris.

Bonne nouvelle, son nombre de copie est quasi similaire à sa première semaine : 20 en France dont 2 sur Paris.

Mauvaise nouvelle, sa moyenne s’est furieusement dégradée, et le problème, c’est que la rentrée va faire très mal (je me répète).

Bon, le film cumule donc 16 035 entrées. Les 20 000 sont faisables. Plus, on verra bien.