ONE PIECE t.1-97 (Eiichirô Oda)

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Je pense relativement la même chose. L’histoire de brook m’a vite endormi, et la fin m’a vite réveillée (en gros).
Par contre, j’ai bien apprécié la fin de l’arc thriller bark. Etant fan de zoro, j’étais content de voir qu’il prendrait un rôle important dans cette fin de saison. Quant à Kuma, je trouve qu’il est quand même abusément balèze (d’autant qu’il a n’a pas du montrer tout ce qu’il savait faire). Quand on voit ça, on se demande ce que faisait crocodile parmi les capitaines corsaires :mrgreen: .

Après écoute de la chanson en animé, ça deviens un des meilleur passage post baston du manga pour moi.
( youtube.com/watch?v=3dHBBbZ-wXs )

Hâte du nouvel arc, Arlong étant mon préféré, j’espère me régaler avec Jinbei.

C’est bien le problème : le son n’existe pas dans les manga.

Le son existe bien à travers les onomatopés, des mouvements dans les images et les paroles de chanson comme celle de Brook. Oda a fait un effort pour écrire ces paroles (il en parle même entre deux chapitres) et les donner à ce moment spécial. C’est dommage de passer à coté. Ne pas saisir ces éléments c’est passer à coté de pas mal de choses et ca explique la déception qu’on lit dans ta critique. Donc plutôt problème de lecteur.

Haaaaaaaaaaaaaaaa… Tu as donc entendu de la musique ! Bravo à toi !
Plus sérieusement, le passage sur Brooks étant longuet au possible, la chanson était de trop. Que Oda ait pris du temps à la faire, qu’il y ait pensé depuis l’apparition de Brooks, certes. Mais ce n’est pas pour cela que la qualité du volume s’en trouve améliorée.

Là par contre, non seulement je ne vois pas du tout à côté de quelles “choses” on peut passer en ignorant cette chanson, mais je vois encore moins en quoi cela peut être du à un “problème de lecteur”.

Encore heureux que l’on ne pense pas tous la même chose, sinon cela n’aurait aucun intérêt. Mais il semble que One Piece n’ait aucunement le droit d’être critiqué, ne serait-ce qu’un peu, puisque dès lors, le lecteur n’étant pas dans le trip de l’auteur durant la totalité du volume se retrouve être un problème…

A défaut d’un problème de “lecteur”, Il est vrai que la “lecture” peut jouer sur la bonne compréhension d’un évènement, d’une scène ou d’un contexte en manga. Et je suis d’accord sur le fait que les images et les onomatopés ont autant d’importance que le texte et peuvent parfois donner bon nombre d’indications qui ne sont pas dans le texte.

Je ne remets pas en cause ta notation ni ta critique. Bien loin de moi l’idée de m’ériger en défenseur aveugle de One Piece (même si j’aime beaucoup). Je vais juste me contenter de conner un avis neutre sans considérer le titre du manga. Ce que je trouve un peu dommage, c’est ce point :

Ne pas lire les paroles c’est quand même se couper volontairement d’une partie du contenu.

ben dis donc ivan, tu n’avais pas vu que j’avais déjà créé un topic sur ce tome?? Donne tes doigts… paf!! :mrgreen:

Si tu avais écris le bon nom, il n’y aurait pas eu de problèmes… (et donc ce que l’on pourrait considérer comme un doublon de topic). Tu avais mis “One Piece 50 volume (Glénat)”…

Un petit rappel pour ceux qui ont l’air de lire le topic en diagonale…

Lorsque je dis :

c’est en réponse à :

[quote=“Reaper”]Après écoute de la chanson en animé, ça deviens un des meilleur passage post baston du manga pour moi.
( youtube.com/watch?v=3dHBBbZ-wXs )

Hâte du nouvel arc, Arlong étant mon préféré, j’espère me régaler avec Jinbei.[/quote]

A l’heure actuelle, un manga n’est pas un animé. Et oui, un manga ne contient pas de son. Ce n’était donc qu’une réponse à Reaper qui disait que GRACE A L’ANIME, cela devenait l’un des meilleurs passages pour lui.
M’apprendre que les onomatopées et autres effets sont utiles à la lecture n’est pas vraiment d’actualité…

PS : j’ai bien lu la chanson mais encore une fois, elle est inutile comme quasiment tout le passage sur le passé de Brooks. Bien sûr, cela n’engage que moi.

Si j’étais vraiment fanatique de One piece refusant toute critique, j’aurais fait un message sur tous les éléments négatifs que tu as mis en avant comme la longueur, etc… Or ce n’est pas le cas, j’ai de la même manière que toi trouvé ce flash back moins intéressant que d’autres. J’ai toutefois écrit mon opinion sur UN point sur lequel je trouve que tu as raté ta lecture. Enfin on dirait que ta critique n’a aucunement le droit d’être critiqué pour reprendre tes termes.

Puisqu’il parait nécessaire de préciser, il n’y a pas de musique dans le manga (c’était “son” que tu avais utilisé en premier mais tu as changé le mot pour musique pensant que la musique ne pouvait pas exister car plus complexe). Le manga ne la fait pas lui même mais à partir de la lecture des paroles et en voyant les réactions des personnages autour tu peux imaginer plusieurs éléments: une chanson triste ou une chanson pour danser, rapide ou lente, qui entraine les autres participants ou non, etc. A partir de cela on peut s’imaginer le rythme et même un phrasé, et avec ca la musique se crée, mais dans la tête…

Quel problème se pose en ignorant les paroles ? Passer sur le moment le plus intéressant du chapitre, rentrer dans l’histoire d’une manière différente, etc. Pour moi, pour se permettre de dire que la musique était de trop, il aurait fallu la lire et ne pas la sauter. Enfin comme tu l’écrivais, on ne pense pas tous la même chose.

Hors sujet avec One piece maintenant, mais je me demande comment tu as trouvé Beck … (il y a pas mal de passage dans ce genre mais sans les paroles juste des visages bouches bées) ou encore pour sortir des manges, si tu as lu le seigneur des anneaux toutes les chansons que l’on y trouve (qui était aussi intéressantes et plus difficile à saisir puisque simplement dans un texte).

Je fais un double post car tu as écrit pendant que je rédigais une réponse.

J’ai lu dans ta critique : Des chapitres longuets agrémentés qui plus est d’une chanson dont je me suis empressé de ne pas lire les paroles… Alors lu ou pas lu ?

Il l’a lu après je suppose.

Et effectivement, Beck prouve qu’on a pas besoin de musique pour ressentir la musique. Cependant, je doute fort que la mise en scène de Beck soit équivalente à celle de ce passage dans OP (je l’ai pas encore lu…).

[quote=“ivan isaak”]

Si tu avais écris le bon nom, il n’y aurait pas eu de problèmes… (et donc ce que l’on pourrait considérer comme un doublon de topic). Tu avais mis “One Piece 50 volume (Glénat)”…[/quote]

merde, ma dyslexie me joue encore des tours!! lol

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Je ne peux être que d’accord avec Ivan! Ce tome nous annonce un arc très intéressant!
Et j’ai beaucoup ri en le lisant! merci au personnage de Duval! Je ne m’attendais pas du tout à ça :laughing:
Oda a su me surprendre!
Et Zorro qui est la risée de Sandy et pipo, c’est vraiment très drôle!!
Vite la suite!

J’ai beaucoup apprécié ce tome tant sur la petite transition comique entre l’arc Thriller Bark et l’arc Sabadoy que sur l’étape importante qui se déroule dans cet archipel aux bulles. Luffy et son équipage ont vécu de nombreuses aventures avec une apogée rimant avec la déclaration de guerre face au gouvernement mondial et les voilà considérés comme de simples rookies.

J’aime beaucoup aussi le fait que plusieurs équipages se retrouvent au même endroit et au même moment tandis que des évènements les dépassant ne se déroulent pas si loin d’eux : Ace fait la une des journaux, Barbe Noire met le feu aux poudres pour créer des tensions avec son ancien capitaine et les conséquences liées à la marine et on en apprendra sûrement davantage sur la vie de Gold D. Roger avec l’apparition de son bras droit. Oda-sensei, est-ce là toute l’immensité du mystère du D ?

Mention spéciale pour Luffy et Zoro, largement considérés comme des imbéciles suicidaires, pour les voir réagir de façon spontanée sans se soucier des règles ou autres coutumes pouvant leur créer d’énormes ennuis :mrgreen:

Tout a fait d’accord avec la critique d’ivan,ce tome est super:il mélange bien humour et baston.
Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce tome c’est le fait que plusieurs célèbres pirates se trouve au même endroit.
Cela me laisse imaginé de bon moment entre ces capitaines tout aussi original les uns que les autres.
Sinon le combat contre les exost riders était pas mal et on sent bien l’intégration de brook dans ce tome.
Vivement le tome 52 qui je pense ne me décevra pas!

Ce qui me fait délirer pendant cette partie du tome, c’est l’effet de style que Oda ajoute pou présenter ses personnages.
Ca m’a fait penser à une bande d’annonce des prochains tomes…
“Bientot la suite de One Piece avec … Trafalgar Law !! … Kidd l’empaleur !!”

Bon je suis pas encore assez fort en techniques cinématographiques pour mettre un nom sur cet effet mais je l’aime bien \o/

Par contre, le début du tome et pendant longtemps, j’ai trouvé le tout très condensé, très fouilli, voir trop en fait. J’ai du reprendre la lecture du passage avec Duval plusieurs fois pour ne pas saturer. Mais c’est comme ça à chaque début d’arc, et c’était comme ça pendant longtemps dans la partie Skypiea et Water 7

J’ai trouvé la lecture de ce tome vraiment passionnante, j’ai franchement rigolé sur plusieurs éléments au fil du tome (notamment avec Zorro), l’apparition d’une foison de nouveaux équipages est vraiment excitante et les présages de révélations et d’action à venir aussi. L’univers prend de l’envergure d’un coup. Bref le seul hic est que maintenant je suis vraiment impatient de lire la suite!

Franchement , Oda n’arrêtera pas de me surprendre, One Piece est est à mon goût de plus en plus passionnant.