Original sin extra hors serie #1

[quote]**ORIGINAL SIN EXTRA HORS SÉRIE 1 : THOR & LOKI - LE DIXIÈME ROYAUME **

Suite aux évènements d’Original Sin, le plus grand secret des Neuf Royaumes est révélé. Thor et Loki partent alors à la découverte d’un nouveau et étrange monde. Ce récit complet, qui met également en scène Angela, est signé Aaron, Ewing, Bianchi et Garbett.

irrégulier, 5,50 EUR, 112 pages
(Contient les épisodes US Original Sin 5.1-5.5)

SORTIE LE 17 MARS[/quote]

Alors, sentiment mitigé au final. J’ai adoré le scénar, on nous introduit beaucoup de choses, tout un pan inédit qui s’avère bien riche. Les raccords avec OS, Thor et surtout Loki sont très bien faits (ça se passe après l’épisode du mois de ce que j’ai compris). Par contre, mon problème : Bianchi… Mais punaise tout le long de la lecture, c’était à vomir sérieux, c’est presque aussi pire que les new avengers qu’il avait fait, j’étais blasé.

Oui mais… A la fin, on voit ses planches juste encrées. Bah c’est plutôt pas mal en fait… Du coup je vomis ses coloristes…

C’est pas lui, son propre coloriste, justement ?

C’est bien ça…c’est du 100% Bianchi…

Je rejoins totalement Blacky.
J’ai trouvé l’histoire bien construite mais bon voilà quoi c’est Bianchi…
Je ne sais pas comment s’appelle la palette de couleurs qu’il utilise, ou la technique, ou le truc qui fait que tout a l’air d’être mélangé à du caca d’oie mais c’est dommage quand même.

Oui, c’est ça, je crois qu’il utilise de l’authentique caca d’oie. :wink:

C’est vrai que c’est très laid. Ceci dit, il en faudra plus pour me refroidir complètement : j’ai attaqué le mag’ hier, et je trouve l’intrigue formidable (ses prémices en tout cas).

J’aime beaucoup Al Ewing, mais je dois avouer que pour l’instant je préfère son travail sur les séries Doctor Who et Mighty Avengers que sur Loki/Dixième Royaume. Il manque le même ingrédient pour les deux séries de Marvel, un petit quelque chose de plus compacte qui nous enlèverait la gêne d’avoir l’impression de n’avoir rien lu en 20 pages, mais je trouve que les péripéties s’enchainent bien plus vite dans MA (le luxe d’articuler l’intrigue autour de plusieurs héros) ou c’est juste plus drôle (je me gausse à chaque fois devant les petits encarts qui présentent les personnages). Heureusement, le récit délivre quand même une très chouette scènes d’un Thor dur-à-cuire: celle où il invoque une tempête au paradis.

En bref, je me suis bien plus amusé avec le Original Sin Hors-série qu’avec le Original Sin Extra Hors-série (vous suivez ?). En plus Ewing loupe totalement l’occasion de faire un crossover officieux avec Spawn ou de démonter le Christianisme (les Anges, toussa…) dans l’univers Marvel en expliquant qu’Odin a banni ce pan des croyances quelques éons plus tôt. C’est dommage. Pas catastrophique, mais dommage.

Je croyais aussi mais dans l’édito j’ai découvert ça :
img11.hostingpics.net/thumbs/mini_401907coloriste.jpg

Marrant ça, c’est que je me disais des Young Avengers de Gillen ! :wink:

[quote=“Photonik”]Oui, c’est ça, je crois qu’il utilise de l’authentique caca d’oie. :wink:
[/quote]

Mais attention : c’est du caca posé sur une terre italienne par des oies garanties 100% italiennes !

[quote=“Photonik”]
C’est vrai que c’est très laid. Ceci dit, il en faudra plus pour me refroidir complètement : j’ai attaqué le mag’ hier, et je trouve l’intrigue formidable (ses prémices en tout cas).[/quote]

Ouaip, j’ai bien aimé ! C’est plus épique que je ne l’aurais cru (notamment avec la belle scène qu’évoque Jack). Je me demande aussi si les deux auteurs ne se sont pas partagés les pages de leur perso respectif.
La construction du récit est plutôt bien fichue dans ses ajouts et ses libertés (c’est assez intelligemment intégré dans le Marvelverse, après, je me demande si je n’aurais pas préféré un perso inédit pour la filiation).

J’ai trouvé l’histoire suffisamment dense et donc cela ne m’a pas manqué, mais je t’avoue y avoir pensé ! Cela aurait été assez iconoclaste et rigolo pour les Etats-Unis ! :mrgreen:
Après, je me demande s’il n’y a pas une quelconque référence dans l’aspect “monnayeur” de ce dixième monde …

Je ne pense pas. Je crois que le tout est écrit par Al Ewing. Jason Aaron ne doit que superviser pour les scènes avec Thor, un peu de la même manière dont les séries digitales de Marvel sont faites aujourd’hui.

C’est ce que je disais à l’époque où Angela a été acquise par Marvel. C’est simplement du marketing. Que ce soit un personnage ayant appartenu à un autre éditeur ou un nouveau personnage, ça n’a aucune incidence sur l’histoire, puisqu’elle doit être complétement redéfinie de toute manière.

C’est pour ça que je suis un peu déçu par l’occasion manquée de réconcilier officieusement le personnage avec ses racines.

Ah j’oubliais : pas aimé Bianchi non plus, et surtout avec la présence de Garbett !

[quote=“Jack!”]J’aime beaucoup Al Ewing, mais je dois avouer que pour l’instant je préfère son travail sur les (…) Mighty Avengers que sur Loki/Dixième Royaume.
[/quote]

Ah c’est marrant, moi ce serait plutôt l’inverse, même si je suis très friand des Mighty Avengers aussi. Mais je sais pas, l’ambiance du titre Loki (et le perso aussi, certainement) me parle plus… Je trouve qu’Ewing a parfaitement saisi (comme Gillen avant lui) l’essence du côté “Trickster” de Loki, ce perso opérant par ruses et perçu comme malfaisant alors qu’il se salit les mains en ayant conscience de son rôle dans la grande tapisserie globale. Un peu comme le Judas de “La Dernière Tentation du Christ”…

J’ai beaucoup aimé ce “Dixième Royaume”, avec peu de réserves. Un bon exemple de “tie-in” intéressant et qui apporte vraiment quelque chose, doté de plus d’un souffle épique un peu perdu (même si Aaron insuffle ça à son Thor par ailleurs sans trop de problèmes). C’est pas l’idée la plus originale du siècle (comme souvent avec ces histoires de liens familiaux oubliés), mais ça fonctionne bien. Y compris avec l’origine “gaimanesque” du perso concerné par cette histoire, Gaiman étant notoirement un très grand fan de l’univers asgardien. Tout ça est cohérent, et c’est déjà beaucoup.
Sans compter que les scénaristes sont sympas et réutilisent les idées moisies des copains

avec une apparition de Cul (ce nom, décidément) dans des séquences très “Lost” (c’est un peu la cabane de Jacob, avec cet affrontement symbolique sous forme de jeu), et aussi un changement de sexe de Loki qui renvoie à la période “Dark Avengers / Cabale”, pas spécialement un super souvenir.

Il commence cependant à y avoir un sérieux problème avec Bianchi : il régresse, tout du moins sur certains plans. Si son découpage s’améliore un brin, son trait est de plus en plus brouillon, et certaines cases (notamment des gros plans de visage, c’est con vu qu’il dit en annexe que c’est ce qu’il préfère dessiner…) font vraiment peine. Sans compter qu’il dessine le Mjolnir le plus chelou de l’histoire du perso…

[quote=“Jack!”]
En plus Ewing loupe totalement l’occasion de faire un crossover officieux avec Spawn ou de démonter le Christianisme (les Anges, toussa…) dans l’univers Marvel en expliquant qu’Odin a banni ce pan des croyances quelques éons plus tôt. C’est dommage. Pas catastrophique, mais dommage.[/quote]

Deux pistes intéressantes, en effet, ça l’aurait bien fait une référence déguisée à Spawn (même si j’imagine que Marvel doit se méfier du procédurier McFarlane, non ?).
Mais pour ma part, je dirais qu’en sous-texte pas si implicite que ça, c’est quand même un peu présent pour ce qui concerne le second point (l’Ordre des Anges en prend plein la gueule, avec sa fascination pour l’appât du gain : de là à dire que les auteurs sous-entendent que la religion est au fondement du paradigme capitaliste, bien mis en boîte ici, il n’y a qu’un pas).
Mais appuyer un peu plus sur le renversement de la hiérarchie entre christianisme et “odinisme” aurait été très intéressant, c’est clair.

[quote=“Photonik”]J’ai beaucoup aimé ce “Dixième Royaume”, avec peu de réserves. Un bon exemple de “tie-in” intéressant et qui apporte vraiment quelque chose, doté de plus d’un souffle épique un peu perdu (même si Aaron insuffle ça à son Thor par ailleurs sans trop de problèmes). C’est pas l’idée la plus originale du siècle (comme souvent avec ces histoires de liens familiaux oubliés), mais ça fonctionne bien. Y compris avec l’origine “gaimanesque” du perso concerné par cette histoire, Gaiman étant notoirement un très grand fan de l’univers asgardien. Tout ça est cohérent, et c’est déjà beaucoup.
Sans compter que les scénaristes sont sympas et réutilisent les idées moisies des copains

avec une apparition de Cul (ce nom, décidément) dans des séquences très “Lost” (c’est un peu la cabane de Jacob, avec cet affrontement symbolique sous forme de jeu), et aussi un changement de sexe de Loki qui renvoie à la période “Dark Avengers / Cabale”, pas spécialement un super souvenir.

Il commence cependant à y avoir un sérieux problème avec Bianchi : il régresse, tout du moins sur certains plans. Si son découpage s’améliore un brin, son trait est de plus en plus brouillon, et certaines cases (notamment des gros plans de visage, c’est con vu qu’il dit en annexe que c’est ce qu’il préfère dessiner…) font vraiment peine. Sans compter qu’il dessine le Mjolnir le plus chelou de l’histoire du perso…[/quote]

Tout pareil. Je regrette juste une fin que j’ai trouvé un chouïa expédiée après la fameuse révélation. Mais à part ça (et les dessins de Bianchi), j’ai passé un très bon moment de lecture. Avec Aaron et Ewing, les séries des deux frangins asgardiens sont vraiment très bien servies. À voir si ce sera le cas avec la future série de leur soeurette…