ORPHAN BLACK (Saisons 1-5)

Marginale et orpheline, Sarah est témoin du suicide d’une femme. Après réflexion, elle décide de prendre l’identité de cette dernière, qui lui ressemble étonnamment. Elle découvre qu’elles sont en fait deux clones, que d’autres existent et sont la cible d’un tueur qui tente de les éliminer une à une…

[quote]CREATEURS

Graeme Manson & John Fawcett

DISTRIBUTION

Tatiana Maslany, Kevin Hanchard, Dylan Bruce, Drew Davis…

INFOS

Série canadienne/américaine
Série en production - 1 saison
Genre : Science-Fiction/Thriller
Format : 10 x 42 mn[/quote]

Le teaser :

La bande-annonce :

Le pitch me fait penser à celui du comic book Clone chez Image Comics : post704174.html?hilit=clone#p704174

Série renouvelée pour une seconde saison.

Ca fait partie de mes projets à court terme.

http://img713.imageshack.us/img713/4808/5mwa.jpg

Le premier teaser de la saison 2 :

Nouveau teaser :

La saison 2 commence fort cette série est mon coup de cœur du moment … puis tatiana est juste brillante

Série renouvelée pour une 3ème saison.

A part Zephon, qui a maté ça ? ça démarre ce soir sur la Numéro 23

Il faut plus qu’y jeter un oeil. C’est très appréciable et même assez addictif. Et j’abonde à l’effet “coup de coeur” dont parle Zephon. Il y a de ça.

A la base, j’avais la série dans mes fonds de tiroir. Je l’avais recouverte d’un voile d’a priori négatif suite à la vision de la catastrophique “Lost Girl”, série au décorum similaire avec en vitrine une gonzesse rebelle au perfecto en cuir.

Là, à la faveur d’un été finissant et morne plaine, je suis retombée dessus par faiblesse. Je ne sais pas, sur les affiches promotionnelles, ça avait ce côté authentique, plus urbain & souterrain que la moyenne, genre “Lisbeth Salander bis”.

Bien m’en aura pris, parce qu’en plus, cette séduction “suicide girl”, ça n’est même pas le sujet. La chose est bazardée dès le pilote.

Donc ouaip, c’est une histoire de clones, comme y’en a déjà eu plein et comme y’en aura tout plein après. Et, en effet, sur le pitch, ça ressemble au comic book “clone” de chez Image. Après, la comparaison s’arrête là. Bien sûr, le spectateur chevronné aura tendance à anticiper en supputant lourdement qu’il va devoir se fader l’habituel “projet expérimental militaro truc” comme souris accouché par la montagne.

Et d’ailleurs, ça pourrait très bien arriver. L’important est ailleurs, sur les modalités pour justement y arriver (ou pas). Et là, ça marche du tonnerre, car le spectateur n’a, pour l’instant (j’en suis au 5e épisode de la 1er saison), aucune avance sur la protagoniste principale. On est complètement à ses côtés. Elle investigue pour connaitre le fin mot de l’histoire. Elle découvre un indice, puis tire le fil jusqu’au prochain indice, et ainsi de suite…
On adopte totalement son regard. Je dirais même qu’il n’y a pas de salut hors de son point de vue, quand bien même ce point de vue passe par l’un de ses clones (seconds rôles véritables), que celui-ci soit d’ailleurs ami ou ennemi.

ça n’est pas cependant pas une série où le spectateur est en empathie massive avec l’héroïne. La mécanique veut que le personnage n’ait pas le temps de s’appesantir, il doit bondir vers le prochain indice, dans une approche très feuilletonesque.

Alors, ouais, Orphan Black, c’est jouissif et c’est frais; et sans être le joyau de l’année, c’est indubitablement à suivre.

Merci. De toute façon, j’ai enregistré les 3 premiers épisodes. Je verrai bien.

Bon bon, le premier demi-épisode est un peu dans le genre de ce que je n’aime pas dans les séries post-ado (genre que j’ai presque jamais aimé, à part peut être Buffy, si je la classe là-dedans), mais comme ça va vite par la suite, j’avoue en effet qu’il y a un effet d’envie de savoir d’où ça vient (comme tu le dis si bien, mais la curiosité risque sûrement d’être déçue), même si je doute de ma volonté si les épisodes ne sont que des découvertes des capacités de portages de perruque de la demoiselle (qu’on a dû mal à dater, tant elle est à la fois étudiante et mère d’enfant ayant au moins 6 ou 7 ans).

A voir par la suite …

Épisodes 4, 5, 6 : c’est qu’il y a un côté où on veut savoir, même si je risque d’être déçu. Néanmoins, c’est pas mal dynamique, ça laisse planer quelques mystères (même si pour certains, on s’y attendait), mais y a des moments assez rigolo, notamment dans l’épisode 6, qui aurait pu être du théâtre de boulevard (les portes qui claquent étaient là !). En revanche, le coup de la fille m’agace un peu !

Episodes 7 et 8 : ça va quand même dans des directions où ils ont bien envie de foutre le merdier dans la vie des jeunes femmes. C’est pas d’une folle originalité, mais ça ne suit pas forcément une logique habituelle dans ce genre de série. Et la fin de l’épisode 8 envoie du bois !

En revanche, mon programme télé par internet diffère de celui annoncé sur Allociné. Y a pas les deux derniers épisodes de la saison 1 demain ?

Sur mon programme papier, il y a bien la fin de la saison demain.

Merci. Verrai demain !

Ouais, bah finalement, c’était pas la cas ! Je ne sais pas pourquoi ça a changé (à cause de the Blacklist ?), mais allociné a été mis à jour, mais pas mon programme télé. Heureusement qu’il y a le programme de la Numéro 23