OZ (Saisons 1 à 6)

Voilà une série qui me tenait à cœur de présenter. Oz est une séries américaine qui date de de 1997 et s’étale sur 56 épisodes sur 6 saisons.

synopsys:
Emerald city. Quartier expérimental de la prison créé par le visionnaire Tim McManus qui souhaite améliorer les conditions de vie des détenus. Mais dans cet univers clos et étouffant se recrée une société terrifiante où dominent la haine, la violence, la peur, la mort. Où tout espoir est vain, où la rédemption est impossible. “Oz est l’endroit où je vis. Oz est l’endroit où je vais mourir, où la plupart d’entre nous vont mourir. Ce que nous sommes importe peu. Ce que nous allons devenir ne compte pas” explique le narrateur depuis sa cage en verre. Bienvenue dans l’antichambre de l’enfer.

Vous l’aurez compris , ici il n’y a pas de place pour les “danseuses” de prison break , on plonge directement dans le milieu carcéral. L’histoire s’attarde sur l’évolution des différents personnages au milieu d’Emerald city , notamment psychologique pour certains , ce qui donne une vrai profondeur à cette série. Je préviens tout de suite aux âmes sensibles de s’abstenir (viols , meurtres , drogues et autres activités malsaines font le quotidien de la prison). Chaque congénère de la prison a son histoire: le petit malfrat irlandais , l’avocat alcoolique qui a tué une fillette en voiture , le mafieux sicilien , le fou canibal , etc… Ainsi les clans se forment pour mettre en scène un jeu de pouvoir avec : les gangstas black , les siciliens , les irlandais , les musulmans etc…
Seul petit hic , au bout de 6 saisons, ça manque les de filles! :laughing:

Tout à fait d’accord avec toi!! Oz est une très bonne série, une taule dangereuse, pas une taule pour midinettes de Prison break :laughing:
L’un des personnages qui a le plus changé ce doit être Beecher! Ce dernier qui est une proie facile, est asservi par le chef des aryens Schinlinger! Il s’est retrouvé au milieu de tueurs, dealers car il a renversé une fillette alors qu’il était soûl!

Beecher sombre dans la drogue et fini par se rebeller contre son bourreau! Et il fini par être craint par les autres détenus!!

Je n’avais jamais entendu parler de cette série jusqu’a … HIER soir je zappais et je suis tombé sur le mec en fauteuil qui racontait un truc sur la mythologie grecque L’histoire d’orphée avec une statue qui ressemble a la venus de milo

Ben ca me parait intéréssant plusieurs histoires se déroulent en parallèle et c’est bien entrecoupé , les personnages sont vraiments intéréssants ( le mec en chaise roulante, l’irlandais et son frere barjo … , le pseudo muslim , le chef de la prison qui veut jouer o basket )
, ca parait intéréssant et vous avez raison c’est pas du Prison break …

Dommage qu’il y ai eu une petite baisse de régime au fil du temps (je trouve que les “nouveaux” caïds Burr Redding/Morales/Pancamo ont vraiment dû mal à faire oublier leurs prédécesseurs) que les deux dernières saisons soient vraiment moins bonnes et finissent vraiment par tourner en rond.

Les trois premières sont un véritable monument du genre, à la fois sobre et hyper violente (aussi bien morale que physique) avec une densité assez extrême (on cherche les temps morts, un rythme parfois décrié) et surtout cette capacité à montrer Em’ City comme un condensé de notre société: on touche finalement autant à la fiction et au divertissement qu’à l’étude sociologique.

Beaucoup de personnage très fort dans Oz, mais surtout beaucoup dynamique de couple: Beecher/Schillinger, Beecher/Keller, Kenny/Adebisi, Saïd/Adebisi, Saïd/McManus Rebadow/Busmalis, Jackson Vahue (vrai ex-joueur de NBA)/Augustus, El Cid/Alvarez, Keller/Soeur Peter Marie, Alvarez/Leo Glynn, Ryan/Gloria … etc… . Les détenus étant facilement remplaçables ça a maintenu énormément de possibilité de sujet très vaste et très proche de la vie en dehors d’une prison.

Mes préférés sont de loin Augustus Hill (tant pour son rôle de détenu que pour son rôle de narrateur), “Poet”, Sister Peter Marie, le gouverneur, Kareem Saïd, Ryan O’reilly et Chris Keller.

C’est aussi marrant de voir et revoir les acteurs dans d’autres séries (les law and order, dexter, lost, heroes, scrubs, ou même beverly hills :laughing: ) ou les guest dans Oz (Method Man, Master P, Treach qui sont des rappeurs, le basketteur Rick Fox).

Certainement la plus malsaine, violente et pessimiste des séries réalistes, clairement déconseillé au âme sensible, mais tellement fascinante.

Une vraie réussite cette série, assez crue certes, mais vraiment super. On voit la progression des personnage au fil des saisons, Beecher qui débarque de sa planète. :smiley: Moi en tout cas j’ai vraiment adoré cette série.

J’avais commencé à regarder la série il y a quelques années, à l’époque M6 la diffusait après X-Files (je me faisait des soirées frissons/glauques :laughing: mode racontage de vie : off) Et pis du jour au lendemain, plus rien… J’ai jamais vu la fin de Oz T_T Je voulais acheter l’intégrale de la série, mais 150€… ça fait mal par ou ça passe xD

Je me suis acheté les 3 premières saisons pour 40 euros (à la fnac : 20 le coffret d’une saison et le 3ème offert pour 2 achetés) , donc au final tu peux te faire la série complète neuve pour 80 euros. Mais peut-être que cette promo n’est valable qu’à la fnac d’Angers

[quote=“Lobster D. Luke”]
Je me suis acheté les 3 premières saisons pour 40 euros (à la fnac : 20 le coffret d’une saison et le 3ème offert pour 2 achetés) , donc au final tu peux te faire la série complète neuve pour 80 euros. Mais peut-être que cette promo n’est valable qu’à la fnac d’Angers[/quote]

Ah ben j’irais y faire un tour alors (je pense que les promos sont valables dans toutes les fnac, vu que c’est une grande enseigne… ^^) Merci pour l’info !

Oz m’avait fait une enorme impression à l’époque sur M6, et quand ça s’est arreté brutalement, ce fut sephi qui me passa sur K7 à l’époque les saisons suivantes, ça passait sur Canal Jimmy :mrgreen:

Oz fut une série qui me tena en haleine, j’enchainais les épisodes, j’ai rarement été aussi accro à une série, il n’ya bien que the shield qui m’a fait cet effet.

Mes préférés restent Schillinger, Beecher, et surtout O’Reilly, Keller et Kareem Said, alors lui, il m’a quasiment convaincu de me convertir à l’Islam :open_mouth: .O’Reilly était le plus malin de tous, un vrai voyou à l’ancienne bien rusé. Au niveau des clans, il y a toujours des hauts et des bas, tout dépend des épisodes, mais les aryens étaient pas franchement impressionnants et les renois étaient aussi particulièrement cons, surtout Kenny.

Pour ma part, ce fut la fin que j’ai detesté, le dernier épisode a été baclé, on sentait vraiment qu’il fallait arrêter vite fait la série, dommage, car Oz était une vraie drogue pour moi.

Comme autre guest, y avait aussi Evan Seinfeld, chanteur du groupe de harcdcore Biohazard, et accessoirement pornostar et mari de Tera Patrick :wink: .

la série perdit beaucoup de sa qualité lors que fut décider de doubler le nombre d’épisode de la saison 4 pour compenser le retard de diffusion des Sopranos. A partir de la seconde moitié de la s4, la série sombre dans la parodie je trouve et ne retrouve que rarement son aura passé.

Il n’en reste pas moins que cette série est un chef d’oeuvre à mes yeux. Une série dont les épisodes sont de véritables coups de poings dans le bide que tu digère longtemps après avoir un épisode. C’est d’ailleurs une des rares séries où je laisse plusieurs jours de décalage avant de regarder la suite tellement je dois encaisser ce que j’ai vu. C’est une des rares séries qui su parfaitement parler de la société en tant que tel à tous les niveaux. A ce titre l’intervention de Hill en tant que narrateur fait énormément pour le caractère satyrique de la série.

la meilleure série avec Luke Perry >)

J’étais tellement attaché aux personnages que je n’ai pas trop senti la baisse de régime (que je décris comme l’arrivée des “travlos”, des cakes cerises, etc… bref d’une diversité de substitution dans un show où tout le monde était en sursis et pouvait mourir en un seul clic).

A cela, il faut remettre l’émission dans son contexte de l’époque (un peu comme sex & the city, hihiihi!). Je trouve que la série était “shocking” dans la percution, dans une “critique” de la société US. Aujourd’hui, j’ai du mal à m’imaginer une série équivalente. Oz était un coup magnifique, un chef d’oeuvre de reportage et de prise de position. Je veux même éviter de la visionner de nouveau afin de garder ce souvenir de fraicheur et de puissance et éviter le syndrome du mal conservé. Et puis, le nombre d’acteurs passé par cette série est incroyable!

C’était quand même la grande époque HBO et il y a trop de choses à dire et à débattre sur cette série!!! (trop envie de regarder maintenant!).