OZARK (Saisons 1-4)

Plutôt des reactions de persos qui m ont semblees complètement contradictoires vis à vis de ce qui avait été pourtant posé précédemment.

Un tel qui ne semble pas touché par une trahison qui devrait le briser intimement. Tel autre qui d un coup accepte la réalité d une situation qu elle refusait pourtant avec force quelques instants auparavant. Des réactions à une disparition énigmatique qui devrait plongé chacun dans l horreur mais sur laquelle personne ne s arrête, etc.

D un coup la cohérence comme l exploration des personnages semblent le cadet des soucis des scénaristes qui enchainent plutôt leur twist mécaniquement.

Si le menage est fait de plus dans le casting dès la saison deux afin de faire place nette à de tout nouveaux défis en abandonnant une série de perso, je trouverais ça particulièrement stupide. Préféré ainsi la mécanique des rebondissements au portrait des persos qui étaient pourtant très intéressants me fera dire que je me suis trompé sur la qualité de la série.

C’est Hickman à la réalisation ?

Sourire.

Gnagnagna