PAINKILLER JANE #1 (Jimmy Palmiotti / Santacruz, Sam Lofti)

Le scénariste Jimmy Palmiotti (What If ? Avengers Vs. X-Men) ramène le personnage de Painkiller Jane, co-crée avec Joe Quesada, dans les girons de l’éditeur Marvel Comics sous le label indépendant Icon (Casanova, Kick Ass).

Dans cette nouvelle mini-série en quatre numéros, l’increvable Jane est engagée pour protéger la princesse arabe Saudi en pleine ville de Manhattan. Le dessinateur Juan Santacruz se charge de la partie graphique de l’histoire principale, tandis que Sam Lofti s’occupe de l’histoire complémentaire qui revient sur le passé de l’héroïne.

Sortie du premier numéro en novembre.

http://imageshack.us/a/img580/1769/rd38.jpg

http://imageshack.us/a/img19/8845/l8m0.jpg

http://img607.imageshack.us/img607/73/iou7.jpg

[size=150]INTERVIEW DU SCÉNARISTE JIMMY PALMIOTTI[/size]

Lien
le site de l’éditeur: marvel.com

On notera que Jane s’est débarrassée de ses bandages, qui faisaient d’elles, pourtant, une icône féminine assez inhabituelle.

Bon, j’aimerais bien qu’ils relancent Ash et 22 Brides, aussi, c’était sympa également…

Jim

Pas fan des nouveaux desing de Jane.

Oups ! J’étais en train de penser l’inverse (sans jeu de mots).

J’aimais bien cette série !
Et Ash aussi, ça changeait !

[quote]Painkiller Jane #1
Story by Jimmy Palmiotti
Art by Juan Santacruz, Sam Lofti
Colors by Paul Mounts
Letters by Bill Tortolini
Cover by Amanda Conner, Dave Johnson
Publisher Marvel Icon
Cover Price: $3.99
Release Date Wed, November 6th, 2013
PAINKILLER JANE is back in action as we follow her on an adrenaline filled adventure protecting a Saudi Arabian princess on her visit to the New York City. It seems a number of people want her dead and the only thing between them and her royal highness is our gun toting, out of control, Painkiller Jane. Also in this issue a 10 page back up telling you all about the origin of Painkiller Jane and her friendship between her best friend Detective Maureen Fernandez.[/quote]

Source: www.comicbookresources.com

Mais ou sont les bandelettes et les lunettes de soleil

Oui, de ce côté-là, c’était mieux avant ! Après, faut voir l’histoire !