PANINI COMICS FRANCE - Les dernières infos

Merci.

Vraiment , sous estimé .

:joy_cat: :joy_cat: :joy_cat: :joy_cat:
Je vous kiffe les gars xD
(et non l’expression était bien utilisée)

Bien utilisée ? En parlant de l’annonce d’une intégrale (seulement à moitié inédite) à 35€ ?

Je dois plus être le cœur de cible de ce genre d’annonce alors…

Non je disais que tu l’avais bien utilisée l’expression, pas qu’Aurélien a bien fait d’annoncer ça en mode mic drop :smiley_cat:

Tu sais, Soyouz et moi, on parle français, et on n’utilise pas d’expressions anglophones au sens confus ou qu’on ne comprend pas. Alors traite-nous de réacs si tu veux, mais c’est quand même particulièrement gonflant de constater que des gens qui sont censés s’adresser au plus grand nombre ne font pas l’effort de s’exprimer de manière à ce que le plus grand nombre comprenne. On est dans une société qui nous pète les burnes à grands coups d’inclusifs et de toutes ces merdes, mais où, dans le même temps, ceux qui parlent s’arrangent toujours pour exclure une partie de leur auditoire par l’usage de formules soi-disant branchouilles. Une sorte d’exclusion à l’âge, ou à la culture, qui ne fait que matérialiser le snobisme myope du locuteur.

Et là, il faut quand même qu’on m’explique en quoi c’est bien utilisé. Ça dénote quoi ? La force de l’information ? La qualité du propos ? Je continue à ne pas piger.

Jim

Mic drop c est connu quand même, non ?

Même Obama l a fait.

Jamais entendu parler.
Et je ne pige pas le sens dans le cas présent.

Jim

1 J'aime

Le sens, c est que le gars de panini annonce la nouvelle comme si il avait tué le game.

Sourire

1 J'aime

Héhéhéhé.
P’tit con, va !

Jim

Sourire

Qui est une langue vivante qui a bon nombre d’anglicisme et autres mots issus de divers horizons (comme… .kiffer :wink: ) Ca évolue, c’est comme ça et c’est un bon signe qu’il y ait régulièrement de nouvelles expressions. Ca prouve que ça vit.

Ou alors vous demandez, on explique : et là il y a un partage de culture. C’est beau non ?
Ce qui me fait rire c’est que vous râlez la plupart du temps, ce qui me fait régulièrement sourire, c’en est devenu un challenge pour moi. J’aime partager la culture, mon bon maitre !

:joy_cat: :joy_cat: :joy_cat: :joy_cat: :joy_cat: :joy_cat: :joy_cat: :joy_cat: :joy_cat: :joy_cat: :joy_cat:

Il faut quand même admettre, au-delà des blagues et réflexions qui me font rire ici, que ce que pointe Jim est assez vrai.
Les générations ne cherchent plus à se faire comprendre les unes des autres.

Il y a toujours eu une volonté des « jeunes générations » d’avoir ses propres mots (l’argot un temps, le verlan ensuite), ses propres codes, ses propres phrases, etc.
Mais je trouve que, de plus en plus, les générations « se ferment » les unes aux autres, en cherchant volontairement à exclure celles d’avant. Et à imposer, au fond, un langage excluant dans ses modes de fonctionnement.

On le relève en entreprise avec le franglais constant, de plus en plus présent, de plus en plus « pointu » aussi (termes techniques, etc.).
On le relève également dans le quotidien, et même du coup dans les annonces commerciales, comme ici.

Utiliser « mic drop », c’est rigolo, c’est sûr ; mais finalement, est-ce que le coeur de cible, à savoir les gens qui ont lu un bout de la Division Alpha dans Strange, va comprendre ? Je ne pense pas, et c’est quand même dommage à l’heure où toutes les générations sont en ligne.

Bah non ça a toujours été comme ça, c’est pas récent, quand je vois l’argot parisien avant ma génération que je bite à peine) ou même le pur verlan que je comprends aussi à peine (et qui est avant moi) c’était le meme souci. Quand je vois dans ma belle famille en Alsace qui ont aussi leur argot alsacien c’était le même souci.

Pas que les générations.

Mais c est vrai que c est un vrai boulot de partager des références communes avec ses enfants.

Plus de télé familiale, chacun son smart phone, des méga star aux millions de fan dont si tu as dépassé 14 ans tu n auras jamais entendu parlé.

L archipelisation de la société , pour reprendre le titre d un livre.

Non, là ce qui diffère c est les poches de cultures différentes qu ont rendu possible les réseaux socio.

Hey, parle pas bête sur l’Alsace. :wink:
Oui, sur ça, tu as raison. Mais avant, « jadis », même les générations qui disposaient de leurs mots, de leur langage, de leur code, ne les appliquaient pas… ne les imposaient pas dans les « discours officiels ».

Je suis très clairement surpris que, dans une annonce générale, une expression qui ne peut être connue de la majorité du public soit utilisée.
Encore plus pour un produit qui vise essentiellement un public plus âgé, qui ne connaît sûrement pas cette expression.

Cela rejoint grosso-modo les pratiques actuelles, où les jeunes générations qui montent et qui arrivent au pouvoir « excluent », volontairement ou non, les autres avec des langages que eux maîtrisent, mais pas autrui.
C’est ça pour le franglais et l’utilisation des termes techniques anglais. C’est aussi en lien avec « les jeunes de banlieue » (je n’aime pas cette expression, mais elle a l’avantage de viser directement, bien qu’injustement), qui ont du mal à cerner le principe de modifier leur langage dans leurs démarches professionnelles (« wesh », « yala », etc.).

Là, c’est une tempête dans un verre d’eau, hein, mais l’idée de Jim me permet cette réflexion plus globale.

Bien vu le lien avec le manque de base commune, de partage commun.

Revoyons l’action au ralenti : Soyouz et moi, on a demandé, j’ai même demandé ce que ça veut dire dans le contexte. On a eu droit à une photo d’Obama et un lien wikipédia. Super.

La preuve que non.

Surtout pour vendre un bouquin. S’ils veulent présenter le truc comme l’argument choc ou chaipakoi (parce que non, je n’arrive toujours pas à faire le lien entre l’expression « mic drop » et l’annonce), qu’ils utilisent des expressions dont tout le monde puisse saisir la portée.

Entièrement d’accord.

Jim

Si j ai bien suivi, ce n est pas panini qui a utilisé l expression mic drop.

C etait dans un commentaire sur l annonce de panini

Traduisons.

Le monsieur qui fait les annonce de panini sur le réseaux telematique et qui est chargé d assurer une ambiance conviviale chez les utilisateurs du réseaux, nous presente son annonce de l ouvrage comme si le dit ouvrage allez susciter des applaudissements frénétiques et ebahits.

Alors que non.

Sourire

1 J'aime