PARADE'S END (bbc 2)

Les préoccupations d’un aristocrate anglais, à la fin de la 1ère Guerre mondiale, pris dans un complexe triangle amoureux entre sa belle et cruelle épouse et une jeune suffragette.

Une vidéo promo de la BBC 2 (avec, entre autres, les premières images de Parade’s End) :

Vu les trois premiers épisodes, ce soir, sur Arte.
Et c’est vachement sympa : très anglais, très en demi-teinte, très à fleuret moucheté, et en même temps très violent, très acide, très cruel.
Ça cause de la guerre qui arrive, des suffragettes, de la bienséance, des apparences, du poids des conventions sociales. C’est très finement écrit, avec cette touche britannique qui fait passer les choses les plus ridicules et les plus exagérées avec un naturel confondant.
Les acteurs sont formidables (je conseille notamment la prestation d’un Rufus Sewell halluciné dans les deux premiers épisodes).
Le scénario est écrit par Tom Stoppard, qu’on connaît pour Brazil, L’Empire du Soleil ou Shakespeare in Love, entre autres réussites. Et là, ce qu’il livre ressemble au travail de Julian Fellowes, que l’on connaît pour Downtown Abbey et pour une version assez saisissante du Titanic.
Vraiment, très très bien.

Jim