PARTIE DE CHASSE (Christin / Bilal)

Discutez de Partie de chasse

La critique de Partie de chasse T.1 (Simple - Dargaud) par ginevra est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Mon Christin / Bilal préféré, je crois.

jim

Un grand classique, surtout !

J’aime beaucoup aussi.

Entre les précédents albums avec Christin et celui-ci qui marquera leur dernière collaboration, Bilal a publié La Foire aux Immortels, premier tome de la “trilogie Nikopol” qui marque non seulement son déploiement en solo mais aussi, sur la forme, la transformation radicale de son esthétique vers celle à laquelle on l’associe majoritairement désormais (celle de Nikopol donc mais aussi de la Tétralogie du Monstre, de la trilogie du Coup de sang, etc.). Il en résulte, avec cette Partie de chasse, un album hybride, où les préoccupations politiques “réalistes”, et quelque peu glaçantes, dans la lignée des Phalanges de l’ordre noir, se voient appliquer un traitement fantasmagorique et visuellement somptueux, sans basculer tout à fait encore dans la SF jugée, à tort ou à raison, quelque peu absconse, dont Bilal fera son terrain de jeu par la suite.

En bref, on a là un excellent album, qui mêle le meilleur des deux périodes de Bilal, et constitue une porte d’entrée assez idéale pour qui veut s’initier à cette œuvre singulière (même si pour moi le sommet reste la Tétralogie du Monstre).

Il est intégré à quelle trilogie, cette album ? (j’ai oublié le nom)

Au diptyque “Fins de siècle” (avec Les Phalanges…).

Ah, c’est un diptyque … j’ai toujours cru que c’était une trilogie !

Tiens, ce n’est pas intégré en album avec “la ville qui n’existait pas” ?

C’est un peu compliqué.

En gros, La Croisière des oubliés, Le Vaisseau de pierre, et La Ville qui n’existait pas sont rétrospectivement considérés comme la trilogie des “Légendes d’aujourd’hui”, et les deux autres comme le diptyque “Fins de siècle” (organisation actée lors de la republication en intégrales sous ces titres). Le ton entre les deux “groupes” est assez différent, il y a aussi un personnage récurrent dans les trois premiers qui n’apparaît plus ensuite.

Mais à la base je crois qu’au moins Les Phalanges de l’ordre noir, si ce n’est Partie de chasse, étai(en)t considéré(s) comme faisant partie du même grand ensemble plutôt que formant un diptyque à part.

Pour tout arranger à la lisibilité de la chose, les trois premiers ont en leur temps été publiés dans une collection qui s’appelait “Histoires fantastiques” et les deux autres dans une collection qui s’appelait… “Légendes d’aujourd’hui” !

Non, quand c’est bien expliqué ! Merci, tout ça est bien noté !

En ce qui me concerne, c’est peut-être même l’album franco-belge le plus important des années 80, tant il saisit un air du temps à plusieurs niveaux, et parvient de surcroit à être assez prophétique.