Petit pois en danger !


(caius) #1

Non! Personne ne cherche à me faire avaler quoi que ce soit.

Je ne parle évidement pas du légume mais de ma librairie favorite “Le Petit Pois”. En effet, alors que le concurrent historique de ce petit commerçant était implanté sur la route du premier lycée, un nouveau chalenger va arriver juste en face du 2ème lycée. Ors, il n’y en à que deux à Manosque. L’arrivé de ce nouveau concurrent risque donc de faire plonger ses vente en BD et Manga.
La semaine dernière, en réaction mon libraire m’a annoncé vouloir améliorer ses étalage concernant le 9ème art afin de ne pas laisser tomber son échoppe dans l’oubli. C’est tout bénef pour mois consommateur, me direz vous. Oui, à un détail près : même si il s’agit d’une librairie traditionnelle, les vende de BD/manga assurait une bonne partit de son chiffre d’affaire. Si ces ventes viennent à baisser, c’est toute sont activité qui est compromise.
Ça me ferait ch*** de voir fermer cette boutique au charme fou et aux proprios si sympa! Vous en connaissez beaucoup des librairie

  • où on peut acheter les même bonbon que dans notre enfance?
    -où peux trouver des Sergent Major ?
    -où des fauteuil sont installer pour permettre de bouquiner sur place?
    -où des séances de lecture sont organisés de temps en temps pour pouvoir partager et discuté autour de ce qu’on à lu?

Mon libraire m’a donc inviter à réfléchir à ce qu’il manque dans ses rayons.
Sans parler de ce qu’il y a ou n’y a pas en réalité. J’aurais aimer savoir, si pour vous, certaines séries sont indispensables sur les étagères de votre libraire? Quel genre de titre lui conseilleriez-vous en priorité ? Et qu’attendez vous de votre libraire?


(system) #2

Beau message de détresse Caïus :cry:

Je veux trouver chez mon libraire :

Une bonne ambiance (dans l’ acceuil et des rayons faciles à trouver)
De la propreté (des rayons propres, bien rangés et pas de livres abîmés comme à la Fnac)
Des conseils venant de gens s’y connaisant bien
Des séries récentes lais pas forcément celles des meilleures ventes mais aussi des séries plus anciennes
Ex : Yotsuba, Emma, DragonBall, Nana, Parfait-tic ou Hunter x Hunter ainsi que celles de Casterman comme l’ Homme qui Marche ou Pink…

En faite, je cherche surtout de la diversité (Shôjo, shônen, seinen, manhua et manwha)

Un plus, se serai d’avoir un site internet ou de pouvoir commander directement nos livres chez le libraire (ou pourquoi pas sur Internet)

Voilà Caïus, j’espère avoir bien répondu à tes attentes et que cela fasse bouger les choses à Manosque…


(GrAmS) #3

[quote=“E.R Man”]
Un plus, se serai d’avoir un site internet ou de pouvoir commander directement nos livres chez le libraire (ou pourquoi pas sur Internet)[/quote]

Ça ça me semble une bonne idée. Enfin surtout le fait de pouvoir faire livrer chez le libraire. Car souvent au détour d’une balade sur le net on croise un manga et paf on se dit qu’il faudrait l’acheter. Sauf qu’entre le moment où l’idée nous traverse l’esprit et celui où on se trouve dans notre boutique préférée l’oubli est passé par-là ^^

Sinon proposer des manga d’occaz. Et bien sûr dans ce cas-là reprendre les manga (sans être un voleur en rachetant ça 1€ maxi).

Et là je vais faire mon gros con, mais comme disait E.R Man au sujet des manga abîmés à la FNAC, il serait bien d’interdire la lecture sur place. SAUF pour des produits achetés. (parce que oui y’en a marre d’avoir des manga d’occaz achetés au prix fort) Mais faut pas non plus interdire les gens de feuilleter, hein… c’est pas ce que je dis non plus.

Et ça ne rend pas caducs les fauteuils installés pour la lecture. Personnellement j’aimerais bien lire sur place ce que j’ai acheté, ça permet aux gens de venir discuter de tel ou tel manga. Et du coup ça propose une extension aux séances de lecture.

En tout cas, bonne initiative.


(Thomaba) #4

t’es pas très loin de chez moi alors ^^'
pour l’état des mangas la seule librairie où je vais rarement faire quelques achats compulsifs, les mangas sont pas en super état, j’ai eu la bonne surprise d’avoir des grosses traces de doigts partout sur un tome, ou encore j’ai pas acheté certains truc a cause de l’état…
faut déjà que ton libraire offre les 5% qu’il est possible d’offrir ou encore inclure un système de fidélité, au bout de 100€ d’achat t’as 5€ !
niveaux mangas il faut de la diversité, avoir les plus grosses séries mais quelques truc inconnue ou peu pour faire découvrir, également avoir toujours les 3-5 premier tomes ainsi que les dernières s’il a pas trop de place, mais aussi proposer de te les commander ou réserver des futures sorties
le coup des mangas/bd d’occasion ça peut aussi être une bonne idée


(Tempskron ) #5

ça représente pas mal la situation très précaire des libraires indépendants en France…
certes, la France reste un des seuls pays ou il y autant de libraires indépendants, mais le peu de lois les aidant à la base (loi Jack Lang de 1981 par exemple) ne suffisent plus
à bordeaux mon libraire a fermé il y a 2 ans et demi , et le nouveau chez qui je vais a du licencier un de ses employer et s’auto gérer pour éviter la fermeture (et une autre librairie spécialisée BD a du elle aussi licencier un employé récemment pour survivre)
Je trouve ça assez désolant que maintenant les grands magasins soient autant plébiscités par le public pour un niveau de relation clientèle/fidélisation absolument minable
La plupart des clients n’ont pas conscience de l’impact que peut avoir l’implantation d’un grand magasin sur le microcosme du marché local …
Le métier de libraire est plus que jamais en péril (et quelque chose me dit que ça va aller de pire en pire, le gouvernement hésitant de plus en plus à supprimer ou non la loi de 1981 sur le prix unique du livre)

La fermeture (éventuelle) de la librairie favorite de Caius n’est pas un cas isolé … c’est le cas d’au moins 75% des librairies spécialisées en France


(oxayoltsf) #6

niveau économique :
-assurer la réduction automatique de -5% pour les lycéens / étudiants (il doit surement déjà le faire et il faut le mettre en valeur, même si les autres le font aussi …)
-avoir un rayon occasion

niveau ambiance :
-voir si le coin bouquiner peut attirer des lecteurs de BD / manga sans que ca se transforme en salle de récréation
-orienter des séances de lecture en séance découverte de manga (mais là il faut trouver quelqu’un de dévoué qui s’y connaisse un peu et qui sache animé)

autre solution plutôt radicale : changer d’emplacement et en profiter pour ré-agencer. Ca demande plus de moyen, trouver un lieu, déménager mais la question de l’emplacement à l’air d’être le principal problème. Et c’est loin d’être une solution magique.