PETITE FORÊT t.1-2 (Daisuke Igarashi)

Discutez de Petite Forêt

image

De nos jours, dans la région d’Akita, au Nord du Japon… Ichiko vit à Komori, un hameau dont le nom signifie “petite forêt”. Son existence s’écoule paisiblement, entre ses expérimentations culinaires, basées sur les produits naturels locaux, et ses voisins et amis, Kikko et Yûta. La jeune femme, éprise de la généreuse campagne qui l’entoure, tente d’apporter un semblant d’animation auprès de ses habitants. Mais sous son enthousiasme sincère, se cache le coeur meurtri d’une petite fille autrefois abandonnée par sa mère. À mesure qu’Ichiko dévoile ses secrets, elle nous fait aussi découvrir ceux de la sauce Worcester à la japonaise, et d’autres spécialités inspirées par les richesses d’une nature féconde.

Daisuke Igarashi, en se basant sur sa propre expérience (il s’est lui-même installé pendant sept ans au Nord du Japon en cultivant sa propre nourriture, en parallèle à sa carrière de mangaka), nous livre ici un joli premier tome.
A travers le personnage d’Ichiko, le lecteur découvre certaines richesses culinaires que propose la nature. Mais l’oeuvre ne s’arrête pas là. En effet, chaque chapitre est aussi l’occasion d’en apprendre un peu plus sur Ichiko et son entourage, la demoiselle ayant vécu des moments difficiles. On découvre rapidement un personnage attachant

Visuellement, c’est parfois inégal, mais l’ensemble est vraiment convaincant. le trait est simple et sincère, à l’image de la vie d’Ichiko, et parfois poétique.

L’édition de Casterman est bonne. L’éditeur a conservé entre chaque chapitre les remarques plus approfondies du mangaka, ainsi que les quelques idées de recettes qu’il confie. Le petit lexique en fin de tome, ainsi que la présentation de l’auteur, sont également bienvenus.

Petite forêt est une oeuvre personnelle et enrichissante, subtile sur bien des points, que je conseille à quiconque souhaite découvrir un mangaka à part.