PIF LE MAG #1 + H.S.

PIF va faire son retour dans les kiosques (et il a besoin de vous)

L’hebdomadaire tente une énième relance, via la plateforme de financement participatif Kiss Kiss Bank Bank [Pour en savoir +].

La principale innovation du projet tient « au choix de recourir à la réalité augmentée, selon Livres Hebdo. Ce nouveau magazine fait dialoguer deux usages, écran et lecture, il crée une passerelle entre contenu numérique et imprimé. Il s’inscrit dans les codes et l’univers des enfants d’aujourd’hui », et notamment les mangas, You Tube, ou encore les jeux vidéo.

L’objectif est de 50 000 euros (on en est, au moment où j’écris ces lignes, à 16 716 €), comme d’habitude il existe différents paliers de participation.

La réalité augmentée… j’ai jamais essayé mais ça m’intéresse même pas. Surtout quand je lis une BD.

Heu…
C’est quoi,une “réalité augmenté”.

Sinon,on m’a offert le crossover Rahan/Godzilla.

Ils en parlent sur le site du Monde :

Nouvelle relance de Pif dans une version trimestrielle :

Détail du sommaire ici :

Mais qui est la mère de Pifou?

Deux mecs se battent:

PAF!

PIF!

HERCULE!

Les deux se regardent d’un air surpris.

Variante:
PAF!

PIF§

« On m’a appelé? »

La maquette de la couv’ fait vraiment rétro…

Bon, je vais voir si je le trouve (il n’était pas là où j’ai trouvé mon numéro des Trésors de Picsou… Ou alors, je ne l’ai pas vu).

Tori.

J’ai fini par le trouver… Dommage qu’il n’y ait pas de version sans le gadget : je ne sais pas ce que je vais faire de ce sapin !

Tori.

Bon, ben je l’ai lu… et ce sera sans moi pour la suite.
Vraiment, j’ai eu du mal à le lire, tant le dessin des nouvelles histoires est moche.
Et comme le scénario ne compense même pas les faiblesses du dessin, je ne vais pas insister.
Le seul truc inédit que j’ai apprécié, c’est le gag du Concombre Masqué (qui n’est pas repris par un nouvel auteur… Ceci expliquant peut-être cela).
Et les planches de Rahan (des pages de jeu datant de 1979) ne sont pas dans le bon ordre !
La qualité de leur reproduction n’est pas au rendez-vous non plus, d’autre part.

Et le message écolo qu’on martèle à tout bout de champ rend le tout indigeste.
De rouge, Pif est devenu vert… Mais quand il était édité directement par le PCF, je n’avais pas l’impression qu’il essayait absolument de nous bourrer le crâne avec les valeurs du communisme !

Tori.

La magie de la politique, ça !

Tu as raison

C’est surtout que c’était fait avec une subtilité que n’a pas ce nouveau Pif.
On transmettait des valeurs humanistes (Rahan en est un bon exemple), mais on n’appuyait pas ce point.
Là, on te les martèle avec tant de force que ça donne presque envie de faire le contraire (un peu comme quand on répète avec insistance à un enfant de ranger sa chambre ou de faire ses devoirs : plus on insiste, moins il en a envie)…
Un exemple parlant : le mot « écolo » apparaît trois fois sur la couv’ !

Tori.

Pourquoi te plains-tu : tu étais prévenu ! :rofl:

Une série comme Cogan, par exemple, était écolo sans marteler aveuglément.

Jim

Oui, des exemples de BD avec un message écolo, mais qui englobent ce message dans un tout intéressant, il y en a quelques-unes… Là, c’est de l’écologie « punitive », qui plus est : ça gache la fête d’anniversaire… Et on répète bien de ne pas utiliser de plastique, mais le magazine est emballé dans du plastique (certes recyclable, mais je ne suis pas certain que les centres de tri considèrent ce film comme un produit recyclable : rien ne le différencie d’un autre film plastique), tout comme le gadget (dont je me serais bien passé : je ne vois pas où je vais planter ce sapin)… S’il n’y avait pas eu de gadget (qu’on nous présente écolo : un sapin planté pour chaque sapin coupé…), il n’y aurait pas eu besoin de plastique !

Tori.

Merci pour cet avis. J’ai hésité mais comme je ne pouvais pas le feuilleter, je l’ai reposé. Moins cher, je l’aurais peut-être tenté pour me faire mon opinion mais là, à presque 6 euros je passe…

L’avis du Figaro rejoint le mien :

Tori.

J’ai failli me laisser tenter (j’avais faibli dans les années 2000 avec le retour des Pifies), mais visiblement j’ai bien fait d’avoir failli. Mais dommage quand même.

Placid et Muzo, tout comme Pif et Hercule, je les préfère avec quelques cases sur une planche de gag. En aventures, ça perd un peu de charme.

Yvan Postel

(devrait plaire à Zait’, celui-ci)

Mickael Roux