PINK DIARY t.1-8 (Jenny)

image

J’en attendais franchement plus de ce manga français qui paraît-il a un franc succès!
Pour ma part, je ne lui ai rien trouvé d’original et il ne ressort aucune émotion du dessin.
L’histoire est somme toute assez banale, mais même si l’on peut trouver du plaisir à lire des histoires assez basique, ici, rien ne s’en dégage, il n’y-a pas de profondeur, tous les sentiments des personnages restent en surface et on ne s’attache pas ou peu aux personnages.

Cela, reste agréable visuellement parlant, et on reconnaît bien la patte de la dessinatrice de martin mystère, mais il n’y-a rien de bien transcendant. Cela reste une pâle copie de ce que l’on peut trouver au Japon!
En bref, plutôt que de vouloir copier et faire du manga à la française, il vaut mieux se trouver son propre créneau et faire de la qualité.

En bref, une grosse déception et je conseille fortement de passer son chemin devant ce titre qui ne tient pas ses promesses.

image

Un volume qui va dans la continuité du précédent, l’histoire avance à tâtons et on a envie de donner un coup de pied aux fesses des personnages qui sont complètements amorphes!

Les thèmes traités y sont pourtant durs et assez inhabituels, en particulier celui de l’anorexie mentale. Malheureusement, comme je le disais précédemment cela reste superflu et peu approfondit, beaucoup de mal-être adolescent décrit sans vraiment de conviction de la part de l’auteur.
Le graphisme reste agréable mais l’histoire assez bancale enlève le charme de ce manga à la « française » qui aurait pu être une franche réussite. Dommage!

The final volume:

http://www.mangatec.fr/img-15227_b1-250-180-mangas-vf-pink-diary-vol-8.jpg

la figurine de Kiyoko :

img363.imageshack.us/img363/8889/figurinepresentationfrsh9.jpg

La critique par opaline est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

c’est pour moi le seul manga français que j’ai adorée lire
l’histoire parait banal une jeune fille va revoir son amoureux de bac a sable et qu’ils iront a l’école ensemble lui elle et la petite amie du mec mais la série va vite finir par virée a un problème beaucoup plus gros on découvre que parfois on n’est pas les seuls a souffrir et qui ne sert a rien d’en faire souffrir les autres juste pour trouver une sorte de paix cette série a pour moi tout pour plaire elle réunie a elle seule les problème les plus simple aux plus compliqués comme crise de jalousie, premier amour douloureux, sombré dans l’anorexie par manque de confiance en soi des themes qui sont simple mais qui dans cette histoire m’on fait réfléchir, émue et parfois dégouté on ce rend compte de tout le mal que l’on peut faire juste pour satisfaire notre petite personne ou pour pouvoir ce protèger

cette série apprend beaucoup,fait réfléchir, et nous invite dans cet univers particulier

la fin a été pour moi très bien sans faute ni bavure,une fin comme je m’en doutais et je souhaite bonne continuation à Jenny

Oui, les thèmes abordés sont relativement intéressant, le problème reste que l’auteur l’a fait de façon lisse sans prendre réellement à témoin son lecteur! j’ai vraiment eu du mal à me retrouver dans cette lecture, et si je ne vibre pas en lisant ce type d’histoire, c’est que quelque chose cloche. :wink:

je suis d’accord sur le fait que l’on ne puisse pas s’identifier a un personnage en particulier si c’est ce que tu a voulu dire ,je croit quelle a voulu mettre trop en avant des problèmes d’ado en mal de vivre pour que ça puisse nous toucher réelement mais l’histoire reste quand même sympa .

oui, c’est tout à fait mon ressenti, dommage car le manga avait un bon potentiel! enfin ce n’est que sa première série. J’espère que la prochaine ne souffrira pas des défauts de celle-ci. :wink:

j’espere surtout que ce ne sera pas une série trop longue pour ce qui est de pink diary j’ai trouvée le nombre de volumes très appréciable ni trop, ni trop peu