PIRATES ! (Julie Proust Tanguy)


(Jean-Marc Lainé) #1

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41q2s5YCg2L.SX342.jpg

[quote=“Amazon”]Long John Silver, Barbe Noire, Jack Sparrow… Jambes de bois, perroquets, rhum, trésors… Autant d images qui tissent, dans nos esprits, la figure du pirate. Étonnante vitalité que celle de ce rufian qui, de l Antiquité à nos jours, s est toujours illustré dans nos imaginaires, quel qu en soit le support d expression !
Jadis barbare, hors-la-loi, source de terreur et de cruauté ; aujourd hui, symbole de liberté, de résistance et d aventure. Comment expliquer une telle évolution ?
Embarquez sous le pavillon noir pour découvrir les distorsions de la légende de ces bandits qui, après avoir parcouru les sept mers, hantent désormais le cyber-espace…

Broché: 221 pages
Editeur : LES MOUTONS ELECTRIQUES (5 septembre 2013)
Collection : Bibliothèque des miroirs
Langue : Français
ISBN-10: 2361831317
ISBN-13: 978-2361831318
Dimensions du produit: 21 x 17 x 1,8 cm[/quote]


(Jean-Marc Lainé) #2

J’ai enfin commencé la lecture, passionnante, de ce bouquin. L’auteure a le bon goût de remonter la notion de pirate à l’antiquité, s’interrogeant notamment sur l’étymologie grecque (le pirate est hors de la société, donc ce n’est pas un criminel, puisque le criminel est jugé comme tel par les lois, et si les lois s’appliquent sur lui, c’est qu’il est dans la société). De même, il y a des précisions intéressantes sur des personnages (comme Eustache le moine pirate) ou des auteurs (comme le docteur Exquemelin) qui ont leur importance dans la manière dont les archétypes se sont formés.
Pour l’heure, à environ un tiers de l’ouvrage, je trouve ça très intéressant, une vision des pirates qui dépasse, et de loin leur “âge d’or” (XVIe - XVIIIe), un élargissement du propos. Plutôt intéressant.

Jim