Ponyo sur la Falaise volume 1 (Buena vista)

Niveau graphisme : C’est très beau sans utiliser d’effets 3D. Il y a pas mal de dessins ou juste une partie est animée. De plus, l’eau sous toutes ces formes a été travaillée de manières différentes (pluie, larmes, vagues etc). Bah sinon, le reproche habituel c’est que certaines choses font terriblement “reprises” d’autres animés qu’il a créé, je pense notamment aux vieilles dames (Château Ambulant) et aux vagues (qui rappelaient les ombres…).

Niveau scénario : Il s’agit quand même de l’adaptation à la sauce japonaise de La Petite Sirène, d’Andersen. Le monde humain y est actuel (problème de la pollution est rappelé par les détritus) et il faut y rajouter l’aspect magique (bulles d’air, vagues spéciales, transformations) qui permet d’expliquer pas mal de choses illogiques. Le scénario ne nous présente pas une histoire pleine d’actions mais plutôt une histoire toute mignonne à suivre. Il y a vraiment énormément de bons moments, de scènes amusantes, le rythme du scénario est correct et la fin est une fin agréable et mignonne.

Niveau musical : Franchement, les musiques et les bruitages sont toutes superbement bien choisies. Elles ajoutent vraiment quelque chose dans de nombreuses scènes.

Bref, l’histoire fait assez enfantine mais cependant cela m’a particulièrement plu et (actuellement) cela reste le meilleur Miyazaki que j’ai vu.