Popeye 3d (?)

http://img11.hostingpics.net/pics/184581popeye.png

Titre : Popeye
Réalisation : Genndy Tartakovsky
**Distribution : **Robin Williams
Genre : Animation
Origine : USA
Sortie : Prochainement

Synopsis : Les nouvelles aventures de Popeye le marin sur grand écran.

Robin Williams pourrait doubler le personnage qu’il a jadis incarner en 1980 dans l’adaptation réalisée par Robert Altman et scénarisée par Jules Feiffer.

Avec Tartakovsky au commande on peut s’attendre à un bon p’tit film.

Quelqu’un a vu le Altman, d’ailleurs ? C’est chouette ou totalement raté ?

Je l’ai vu quand j’avais 10 ans…il y a trèèès longtemps… :mrgreen:

C’est un peu chelou, j’en ai plus énormément de souvenirs, je me rappel juste que Robin Williams fait fliper. :laughing: Puis le film date de 1980 donc à la revoyure ce sera forcement bien cheap.

Par contre j’aurais dû faire mon topic dans la section films d’animation, si un admin passe par là. :mrgreen:

Il me semble me rappeler avoir entendu tout et son contraire sur ce film…

j’en ai un souvenir un peu flou (je l’ai revu il y a quelques années…), mais pas désagréable. Pas complètement raté, graphiquement plutôt réussi, crois-je me souvenir…
Y a un truc qui est pas mal du tout, mais c’est surtout à consommer en VO, c’est la performance vocale de Williams, qui est entre le marmonnement et le chuintement, comme une sorte de Donald Duck sous calmants, c’est assez fort, d’autant qu’il y a plein de plans “éloignés” où l’on ne voit aucune expression faciale à part son éternelle pipe, et donc il y a en plus du baragouin une partie de l’expression qui passe par les gros bras. C’est assez étonnant.
Après, même si une grosse partie du film tourne autour de Popeye, Olive et Mimosa, y a aussi toute la description du petit microcosme qui entoure le marin (qui reste souvent à terre…), et du coup, c’est autant, sinon plus, une adaptation du Thimble Theater que de Popeye, quoi… Ce qui correspond assez à une approche altmanienne, avec ses tranches de vie et ses galeries de personnages.

Faudrait que je le revoie, tiens…

Jim

Hmmm, faudrait que je voie ça alors.
J’aime beaucoup Robin Williams (je le trouve même sous-estimé), et le peu de films d’Altman que j’ai vus m’a conquis.

Pareil. C’est chouette… et totalement raté aussi.

C’est un peu confus.

[quote=“Photonik”]Hmmm, faudrait que je voie ça alors.
J’aime beaucoup Robin Williams (je le trouve même sous-estimé), et le peu de films d’Altman que j’ai vus m’a conquis.[/quote]

Moi, mon petit préféré, c’est Gosford Park (peut-être parce que c’est le premier - le seul ? - que j’ai vu en salle). Sans doute aussi à cause du formidable scénario de Julian Fellowes, le gars derrière Downtown Abbey et une version du Titanic datant de 2012 et complètement formidable. Le côté “narration chorale” et destins croisés est formidable, et profite totalement de la rencontre entre le cinéaste et le scénariste.

Jim

C’est mon cas également : “Gosford Park” est le seul Altman que j’ai vu en salles. Et j’en garde un excellent souvenir, comme une sorte de “Règle du jeu” de Renoir, avec le monde des maîtres et des domestiques dépeints en miroir.
“M.A.S.H.” m’avait salement impressionné aussi, avec sa gestion des nombreux (là encore) persos, et l’apport de ces “overlapping dialogues”, avec des acteurs qui parlent tous en même temps, dans un beau bordel organisé qui restitue la notion de confusion à merveilles : c’était à peu près inédit en son temps.
Et puis le film repose quand même sur une idée formidable, la chirurgie craspec comme image de la guerre et ses dommages. Il paraît que John Wayne avait dit que ce film était “un crachat sur le drapeau américain”. Ambiance !

Voilà, aussi. Et puis, la gestion de tous ces destins, c’est quelque chose. Je n’ai mis un nom que récemment sur le boulot de Fellowes, en cherchant des infos sur son Titanic, et quand j’ai découvert son palmarès, j’ai fait “bon sang mais c’est bien sûr”…

Ouais, désormais, c’est un des tics des films de mafieux à la Scorcese, mais c’est vrai que pour l’époque, c’est neuf.

Le plus beau compliment qu’il ait pu faire.

Jim

Gosford Park c’est quand même méga chiant malgré un postulat de départ plutôt intéressant, sinon un film d’Altman que j’ai beaucoup apprécier c’est Le Privé (The Long Goodbye) avec Elliott Gould et une des premières apparition de Schwarzy

Premier visuel :

Sony Pictures Animation a mis en ligne un court making-of en V.O. qui propose une interview de Genndy Tartakovsky, quelques concept-arts et un premier aperçu du travail en cours via un test d’animation :

Et pour ceux qui ne voudraient voir que le test d’animation :

Suite aux récents changements au sein de Sony, Genndy Tartakovsky vient d’annoncer son départ du projet Popeye :