PREMONITIONS (Afonso Poyart)

[quote]DATE DE SORTIE FRANCAISE

9 septembre 2015

REALISATEUR

Afonso Poyart

SCENARISTES

Sean Bailey, Ted Griffin et Peter Morgan

DISTRIBUTION

Anthony Hopkins, Colin Farrell, Jeffrey Dean Morgan, Abbie Cornish, Xander Berkeley…

INFOS

Long métrage américain
Genre : thriller/fantastique
Titre original : Solace
Année de production : 2014

SYNOPSIS

Un tueur en série énigmatique sévit à Atlanta, laissant le FBI totalement désemparé. Quoi qu’ils fassent, les enquêteurs ont toujours un coup de retard, comme si le tueur pouvait anticiper leurs mouvements à l’avance ! En désespoir de cause, ils se tournent vers le docteur John Clancy, un médium retraité dont les visions les ont aidés dans le passé.En étudiant le dossier, Clancy devine rapidement la raison pour laquelle le FBI est incapable de coincer le tueur : ce dernier possède le même don divinatoire que lui. Comment dès lors arrêter un tueur capable de prévoir l’avenir ? Commence alors une partie d’échec impitoyable.[/quote]

La bande-annonce :

film du dimanche soir, mais pas que ! Le scénario fait juste ce qu’il faut sur les mystères et énigmes du meurtrier, Hopkins ne cabotine pas (enfin, je trouve) et y a un travail intéressant sur quelques persos ! Mais je me demande s’il ne faut pas avoir vécu personnellement l’un des “évènements prévus” pour avoir une certaine empathie sur ce qu’il se passe !

Je l’avais vu au ciné : j’avais bien aimé, mais je trouve que le film change diamétralement quand Farrell apparaît.
Jusque-là, le film fonctionne très bien - suspense, bons rebondissements, bonne gestion des personnages et des fausses-pistes. Quand Farrell arrive, tout “explose”, on verse dans autre chose, ça se tient moins (l’absence de Jeffrey Dean Morgan, très bon comédien sous-estimé, fait aussi du mal au film qui fonctionnait bien grâce à lui), et ça verse dans un classicisme plus “clair” (alors qu’avant, le film était plus sombre).
Le final, plutôt prévisible, a ce petit twist qu’il faut, mais qui ne fonctionne pas entièrement non plus.

C’était sympathique, j’ai bien aimé, mais j’ai l’impression d’un film vraiment imparfait, qui aurait pu suivre la piste d’un sous-Se7en, mais se retrouve à changer de domaine et de dynamisme au milieu.
Dommage, mais pas désagréable non plus.

Oui, j’ai oublié de le dire. Le film est clairement fait en deux parties, je me le suis même dit à haute voix dès la scène du bar !
Après, j’ai pas trouvé la voix française très bonne avec Jeffrey Dean Morgan, je l’ai pas toujours trouvé dans la bonne tonalité/puissance.

Mais je pense justement que ce n’était pas l’objectif de faire un sous-Se7en, d’où le début de ma deuxième phrase dans le post précédent !