Prince du Tennis volume 37 (Kana)

Le match en double de Momoshiro et Kaidô ne m’a franchement pas passionnée. Je sais que Prince du tennis est un manga à lire au second degré, à ne pas forcément prendre au sérieux malgré que le ton le soit, néanmoins je n’ai quand même pas réussi à me plonger dans cette histoire de masques, de déguisements et de clowns. Certes, ça apporte un peu de diversité à la série, en introduisant quelque chose de différent, ce n’est donc pas totalement négatif… Cependant c’est peut-être justement ce changement de ton qui m’a déplu, si j’ai poursuivi le manga jusqu’ici c’est parce que la tonalité de base me plaît et je ne me réjouis pas forcément d’en changer… Par contre, le match en simple de Kawamura s’enchaîne complètement à contre-pied, c’est un match où il sera uniquement question de puissance pure et après avoir lu tous ces chapitres sur les pitreries de Momoshiro, Kaidô et leurs adversaires, c’est assez reposant. J’ai donc beaucoup plus accroché aux quatre derniers chapitres, c’est dommage que cette partie ne constitue pas la majorité du tome.