PUNISHER : KILL CREW #1-5 (Gerry Duggan / Juan Ferreyra)

Un Homme. Dix Royaumes. Guerre Totale.

Après la fin de la Guerre des Royaumes, le Punisher poursuivra le combat à partir de juillet dans la mini-série en 5 épisodes Punisher : Kill Crew.

Gerry Duggan (The War of the Realms : Punisher) écrit et Juan Ferreyra (Green Arrow) dessine.

Ci-dessous, un premier aperçu et la couverture du #1 par Tony Moore :

Source : www.marvel.com

PUNISHER KILL KREW #1 (of 5)
GERRY DUGGAN (W) • JUAN FERREYRA (A)
Cover by TONY MOORE
VARIANT COVER BY NIC KLEIN
HIDDEN GEM VARIANT COVER BY TBA
ONE MAN. TEN REALMS. TOTAL WAR.
• During the War of the Realms, Frank Castle made a promise of vengeance, and Frank Castle keeps his promises.
• A van full of orphans is about to make that promise a lot more complicated.
• How does a man kill gods and monsters?
32 PGS./Parental Advisory …$3.99

Source : www.newsarama.com

PUNISHER KILL KREW #2

Written by: Gerry Duggan.

Art by: Juan Ferreyra.

Cover by: Tony Moore.

Description: The Punisher stole Thor’s goat and is traversing the Ten Realms on a mission of vengeance. But the first stop is…Counter-Earth? Frank’s picked up some unlikely allies. Now if only he can keep them alive.

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: Sept. 11.

Source : www.comicscontinuum.com

Tiens, le Punisher a emprunté Tanngrisnir ?

Tori.

Je serai là au #3.

THE KREW GROWS! With the unstoppable Juggernaut by his side, Frank is deadlier than ever! With Foggy Nelson by his side, Frank is… well represented within the legal system? The Punisher’s merry band of killers (and lawyer) continue their mission of vengeance, but true danger looms right around the corner…

Written by : Gerry Duggan
Art by : Juan E. Ferreyra
Cover by : Tony Moore
Page Count : 21 Pages
Release Date : September 25 2019
Age Rating : 12+ Only

Source : www.adventuresinpoortaste.com

La couverture que j’ai postée dans l’autre sujet était celle du #4. Donc soit Cebulski s’est trompé de numéro dans son annonce, soit le Black Knight ne débarque qu’à la toute fin du #3

Merci ! Par sécurité, je teste…

THE KREW IS COMPLETE! Frank recruits the Black Knight for his mission of vengeance! With the help of the Black Knight’s Ebony Blade, the Krew closes in on their last target. The closer they get to the end, the more dangerous the mission becomes…

Written by : Gerry Duggan
Art by : Juan E. Ferreyra
Cover by : Juan E. Ferreyra
Page Count : 21 Pages
Release Date : October 23 2019
Age Rating : 12+ Only

Source : www.adventuresinpoortaste.com

OUI !
Même si les dialogues ne « sonnent » pas vraiment Dane Whitman…

Bon, c’est pas mal… mais c’est quand même très bourrin, et violent.
Je n’ai pas lu les numéros avant celui-ci, parce que je ne suis intéressé que par la présence de Dane Whitman/Black Knight dedans ; j’assume. Mais Gerry Duggan a un récit suffisamment « bas-du-front » et direct pour permettre de monter dans le train à l’avant-dernier numéro, sans être trop perdu.
Punisher mène une vendetta contre des créatures des Neuf Royaumes qui ont causé des actes abominables durant War of the Realms, notamment ceux qui ont tué des parents de gamins dont la détresse a touché Frank. Il poursuit donc ces ennemis pour les tuer, et se créé une escouade improvisée pour l’aider. Foggy Nelson est paumé là-dedans, le Fléau aussi… et donc Black Knight, parce qu’ils ont besoin de l’Epée d’Ebène pour pénétrer un endroit inaccessible. Black Knight s’acharnait déjà contre des Elfes Noirs, et finit par accepter ; le massacre se lance. Avant que Frank retrouve un ennemi particulier, caché dans sa forteresse, et ça se passe mal. Black Knight et le Fléau sont vaincus, Frank aussi, et le Géant des Glaces qu’il veut tuer va le faire cuire pour le dévorer, alors que Foggy fuit.
Bon, ça se lit vite et bien, mais ça n’est ni profond, ni passionnant. Gerry Duggan livre un récit violent, bourrin, sanglant et sadique ; okay. Le massacre ultra-facile et gore me gêne un peu, sur le principe, car ça reste ici une vengeance bête et méchante. Que Punisher se mette là-dedans, okay ; que le Fléau suive, pourquoi pas. Que Black Knight mais surtout Foggy s’en mêlent, ça me gêne plus.
Black Knight, parlons-en : je craignais qu’on revoit le Dane Whitman violent et hanté par son Epée d’Ebène, vu dans la série de Frank Tieri ; ce n’est (heureusement) pas le cas, même s’il est brutal et expéditif (trop : le massacre n’a jamais été dans sa caractérisation, d’autant qu’il est ici gratuit, « casual »). On a cependant un Dane qui parle de manière ampoulée, comme… un chevalier ; à l’ancienne. Ce qui n’a, non plus, jamais été le cas dans la caractérisation de ce personnage qui, à la base, est un scientifique qui obtient son épée par hasard ; et a toujours eu une « distance » avec tout le décorum médiéval.
Bon, très clairement, Black Knight est un perso’ secondaire de cette saga, et même si c’est assez maladroit… son écriture n’est pas une catastrophe, loin de là. C’est déjà bien. D’autant que Juan Ferreyra est, comme très souvent, très bon et inspiré. Il croque bien les créatures, ses héros sont massifs et puissants, les massacres sont créatifs… ça fonctionne bien, c’est joli. Et même si je n’adhère pas au design de la série de Frank Tieri, force est de constater que Juan Ferreyra dessine bien ce costume de Black Knight - et ça rend bien.
Je lirai la suite et fin ; je suis curieux. Mais j’ai surtout hâte de voir les « projets » de CB Cebulski sur Black Knight pour 2020 !

THE FINAL KILL! The Krew’s mission of punishment has only one target left. The most deadly enemy yet has prepared for Frank, and won’t go down easily. Who will survive, and what will be left of them???

Written by Gerry Duggan
Art by Juan E. Ferreyra
Cover by Tony Moore
Page Count 21 Pages
Release Date November 20 2019

Source : www.adventuresinpoortaste.com

Suite et fin de cette mini-série, donc.
Je l’avoue, je l’assume : je n’ai commencé à lire que lors de l’arrivée de Black Knight, un de mes personnages préférés. Et, bon, si c’est agréable de le retrouver, son rôle est complètement mineur ici.
On a donc le duel final du « Kill Krew » de Punisher contre le Frost Giant qu’il voulait tuer - et ça vire au duel entre Frank et l’ennemi, après une percée salvatrice de Foggy Nelson pour libérer les autres. Ca tape, ça charcute, ça coupe ; ça tue, et ça rigole. Gerry Duggan s’amuse dans un final bourrin, qui suit le chemin classique avec un épilogue sur les gamins dont la douleur après la perte de leurs parents a déclenché tout ça.
C’est pas mal, mais quand même limité, hein. Gerry Duggan s’amuse, rit grassement en écrivant, mais ça s’arrête là. Juan Ferreyra livre de jolies planches, aussi intenses que directes, et c’est un atout. Mais l’ensemble demeure limité.
C’est rigolo, hein, mais bien trop direct, bourrin et gore pour que je sois emporté. Et ce n’est pas ici que Black Knight retrouvera son lustre…