QUAND LES DIEUX BUVAIENT - Catherine Dufour

A force de voir des pubs pour des films sur blanche neige, j’ai relu il y a peu le 1er tome du cycle : Blanche Neige et les lances missiles.

Ce 1er tome (qui n’est pas un cycle au départ d’ailleurs) est curieux et étonnant à plus d’un titre. Déjà rien que le titre interpelle, l’on se demande dans quel genre de mélange de genre l’auteur va nous embarquer tant l’association d’une princesse et d’un lance missile semble incongru.
Et l’on est pas déçu du voyage puisque tous les ingrédients d’un conte féérique sont là, fées, nain, princesse, magiciens, anges et démons, des gragons de toute sorte et couleurs. Sauf que rien ne va plus dans le monde décrit par Catherine Dufour, les marraines font n’importe quoi, Les anges et démons s’ennuient et foutent le bordel sur terre pendant que dieu et le diable sont bourrés, les princesses se font séquestrer 18 ans dans des cabanes au fond des bois pour rien.

Bref, ça commence comme un énorme pastiche et l’on suit avec délectation Aurore et Peau d’Ane qui comptent bien obtenir des explications sur leur malheurs et l’absence de prince charmant après 18 ans de dur labeur ménager.
Sauf que peu à peu le récit dévie, l’humour reste présent mais la situation n’est pas si rose que cela finalement. Des récits annexes parsèment l’intrigue principale : les aventures du chevalier Méthode, la vie de Bille Gate sur son île tropicale, comment Azrael est devenu gardien des limbes. Tout cela rentre dans un grand canevas qui se révèlent peu à peu et explose précipitant le récit dans une nouvelle direction aux proportions bibliques.

Difficile d’en parler plus sans révéler les rebondissements de l’histoire.
Je vais juste terminer en indiquant que j’ai autant ri en relisant ce livre qu’il y a 10ans quand j’ai découvert le livre, que c’est un ovni dans la fantasy française ou en tout cas ça l’était quand c’est paru. A part Pratchett (clairement une inspiration) ou Gudule (pour le côté pastiche déjanté), je ne vois rien qui s’approche de près ou de loin de ce roman.

Et donc que je vous le conseille fortement si vous aimez les livres drôles et bien écrits.

Alors je vais faire la contre-critique.

Cela fait partie des bouquins que je n’ai pas pris la peine de finir. J’étais à la recherche de romans burlesques, étant un grand fan des Annales du Disque-Monde et de Terry Pratchett en général.

Alors, ça fait au moment que j’avais commencé la lecture de ce livre (peut-être 10 ans ou plus), donc je ne me rappelle plus des détails de l’histoire.
Ce que j’en ai retenu, c’est que pour moi, c’est pas drôle. Non, ça n’a pas fait mouche. Pourtant, je ne suis pas trop difficile en la matière, et j’ai attendu longtemps pour essayer de trouver la touche humoristique du livre.
Et puis, au niveau de l’écriture, il y a un truc qui n’allait pas non plus. Je ne me rappelle plus exactement ce que c’était, trop lourd peut-être. J’avais quand même du mal à rentrer dedans. J’ai dû m’arrêter à la moitié à peu près si ma mémoire est bonne.

Enfin, pour moi, c’est très loin de Pratchett. Voila, je suis certainement passé à côté de quelque chose, mais j’y suis bien passé, sans détour :mrgreen: . Tant qu’à faire, autant y aller franco!

J’ai adoré ce tome 1 (lu depuis quelques années et ayant acheté le tome 2 mais pas encore lu…) mais j’ai eu du mal à acroché au début.

J’ai vraiment été pris dans l’histoire avec les trois fées et la jeune femme du 20 ème siècle au point que je rigolais seul en lisant certains passage…

Bien plus drôle que les Annales Du Disque-Monde pour ma part (j’ai lu “la huitème fille” et “Mécomptes de fées” et le 1er bouquin est peu drôle et le 2ème un peu plus mais pas beaucoup…)

[quote=“E.R Man”]J’ai adoré ce tome 1 (lu depuis quelques années et ayant acheté le tome 2 mais pas encore lu…) mais j’ai eu du mal à acroché au début.

J’ai vraiment été pris dans l’histoire avec les trois fées et la jeune femme du 20 ème siècle au point que je rigolais seul en lisant certains passage…

Bien plus drôle que les Annales Du Disque-Monde pour ma part (j’ai lu “la huitème fille” et “Mécomptes de fées” et le 1er bouquin est peu drôle et le 2ème un peu plus mais pas beaucoup…)[/quote]

Les 3 fées et la romancière de fantasy c’est dans l’ivresse des providers je crois. Mais je ne l’ai pas encore relu donc je ne l’avais pas évoqué mais oui c’était super drôle cette aventure des morts qui inventent les lignes électriques puis internet pour échapper à l’ankou . Celui qui m’a donné du mal c’est merlin l’ange chanteur car il est très sombre et pessimiste (normal car ça parle de merlin qui est un ange déchu dépressif)