QUARRY (Saison 1)

*Dans les années 70, un tireur de la Marine de retour de la guerre du Vietnam se retrouve rejeté par sa famille et ses amis et diabolisé par le public et les médias. Désenchanté, il est recruté dans un réseau de criminels chargés de nettoyer les rives du Mississippi… *

[quote]CREATEURS

Graham Gordy et Michael D. Fuller

DISTRIBUTION

Logan Marshall-Green, Jodi Balfour, Skipp Sudduth…

INFOS

Série américaine
Genre : drame/thriller
Diffusion : à partir du 9 septembre sur Cinemax
Format : 8 x 52 mn[/quote]

La bande-annonce :

youtube.com/watch?v=UgISvffeT-8

youtube.com/watch?v=Kwsr581pHbg

Depuis au moins Rolling Thunder, la difficile réinsertion des hommes qui ont participé à la guerre dite du Vietnam (la première à être presque entièrement télévisée) est un thème qui été largement utilisé dans la culture de masse via le cinéma (mais aussi la télé).
En littérature ferroviaire aussi, Mack Bolan alias L’Exécuteur importe son savoir-faire dans les rues étasuniennes dès 1969.

Entre Mack Bolan et William Devane il y a (entre autres) Quarry, personnage inventé par le prolifique, et le terme n’est pour la coup pas galvaudé, Max Allan Collins.
Ce “tailleur de mots” écrira plusieurs romans sur ce personnage (deux ont été traduits dans l’Hexagone) entre 1976 et … maintenant.

Quarry est aussi depuis peu une série télévisée, et j’ai vu le premier épisode ; et c’est plutôt pas mal.

Ça commence “au milieu des choses” comme on dit, une technique qui produit toujours du mystère à bon compte, on enchaîne (flashback) sans en savoir plus, sur le retour du “héros”, difficile comme il convient, et puis …

L’un des aspects que j’ai le plus apprécié c’est qu’il me semble, mais cela dit je ne sais pas s’il s’agit d’une “maladresse” scénaristique ou d’une intention (mais je penche pour la deuxième proposition, faire confiance à son interlocuteur me semble plus élégant), qu’on joue avec l’attention et la réflexion du spectateur.

Pour le dire autrement ce premier épisode n’est pas exactement ce qu’il semble raconter (comme souvent), mais là il n’y a pas ce plan, furtif, qui en apprend plus sur la situation aux spectateurs que le protagoniste principal n’en sait.

Donc c’est plutôt de bon augure.

Pas de saison 2 pour Quarry.