Questions aux éditeurs - Mai 2012 avec Glénat Manga

Réponses à vos nombreuses questions !

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/12354/questions-aux-editeurs-mai-2012-avec-glenat-manga.html)

Très sympa cette série de questions-réponses!

Bon, “évidemment” déçue par le fait que le Color Walk 5 ne soie pas pour cette année… mais en ce qui concerne le quatrième, en tant que collectionneuse je suis à 200% d’accord avec le fait de sortir un artbook nickel plus tard plutôt qu’un truc édité à la va-vite illico! :smiley:

Un grand merci ! Il a vraiment joué le jeu je pense que le plus gros a été dit ^^ En tout cas, en ce qui me concerne j’ai toutes les réponses que je cherchais :slight_smile:

Des chouettes questions pour une fois, content d’avoir des nouvelles de Nihei :slight_smile:

Les romans ne se vendent pas? Bah tiens! Quand on ne vend pas de romans de fantasy déjà en général on risque pas de les vendre! On ne vend pas un manga comme un roman: Sky Crawler et les autres ne bénéficient pas de la ‘‘publicité’’ nécessaire,ils s’en vendraient plus si ils s’adressaient aussi aux lecteurs de SF/Fantasy, peut-être pourraient-on avoir Ginga Eiyuu Densetsu (les Héros de la Galaxie) ou Kaze no Tairiku (les meilleurs)! -_-.

Des questions et des réponses très intéressantes !

Attendre encore 1 an avant d’avoir la suite de DN Angel, et encore c’est pas sur :frowning:

Ah, ma question sur Pineapple Army est là. Je suis content de savoir que l’idée d’une ressortie ne soit pas définitivement exclue. Mais bon, c’est vrai que Naoki Urasawa est un peu chiant au niveau de ses “oeuvres de jeunesse”. Si je me souvient bien, Kana a eu du mal à publier Histoires courtes de Naoki Urasawa.

J’aimerai bien voir edité love monster, meme si je l’ai deja fini je la voudrais bien dans ma collection.

J’aimerai bien voir edité love monster, meme si je l’ai deja fini je la voudrais bien dans ma collection.

J’ai, encore une fois, oublié de poser mes questions T___T
Et c’est pour ça qu’il n’ya vait pas les questions dans leur newsletter de mai, peut-être…

C’est sûr que son Sangokushi est peut-être un peu long (60 volumes)… Mais des classiques comme Tetsujin 28 (3 volumes), Giant Robo (2 volumes) ou *Sally la petite sorcière * (1 volume) sont plus courts !
Dans ses classiques, il y aurait aussi Babel 2, mais 12 volumes, c’est peut-être beaucoup, c’est vrai, pour un titre vintage.

[quote]Bonjour Glénat. J’aimerais savoir si vous comptiez éditer d’autres séries de vos auteurs. Par exemple, Angel Densetsu de Norihiro YAGI (Claymore), Zombie Powder de Tite KUBO (Bleach), ou encore Love Monster, par l’auteur de Mei’s Butler. Merci^^ jackledruide
…]Ensuite et à parler franchement, certaines “œuvres de jeunesse” ne témoignent pas toujours de la maturité de leur auteur et peuvent être difficiles à assumer d’un point de vue économique. Il faut donc rester prudent et ne pas risquer de décevoir le public fan de l’auteur.[/quote]

Une manière élégante de dire que les titres cités sont tout pourris ~____^
(je dis ça, mais j’aime bien Angel Densetsu (que j’ai découvert avant que Claymore ne sorte au Japon, d’ailleurs), et que je ne sais pas à quoi ressemble Love Monster… Zombie powder ne m’avait pas convaincu)

Ben non : il ne paraît que demain ! ~_____^

[quote]Bonjour, a t-on une chance de voir un jour le tome 3 de Parasite réimprimé, tous les autres tomes étant disponibles? Merci! Darkpadbra
Le volume 03 doit être disponible sous peu. Ces titres font l’objet de mini-réimpressions (le public de Parasite est infinitésimal aujourd’hui). Nous tentons donc de mutualiser les réimpressions autour d’un accord avec un imprimeur qui puisse assumer ces mini-tirages. Cela prend un peu de temps, mais cela permet de ne jamais arrêter de titre sous raison que les réimpressions ne seront pas rentables.[/quote]

C’est bon à savoir, ça : ce n’est pas le cas chez tous les éditeurs…

Tiens, c’est une question originale (et intéressante, tout comme la réponse), ça !

Ils ont parlé de one-shots, plutôt, alors Les héros de la galaxie, ou Le continent du vent, tu repasseras ! ~____^
Pour ce qui est de la SF/Fantasy, Fleuve Noir avait tenté avec Guin Saga (qui est loin d’être un one-shot aussi…), mais ça ne s’est pas vendu…

Tori.

C’est dommage pour les romans (même si j’attendais à ce genre de réponse), mais ils ont un peu le cul entre deux chaises : d’un côté, c’est classé “manga” donc pour gamins, contrairement à un Harlan Cohen, et de l’autre, y’a pas (assez) d’images.
Peut-être que commencer par un titre attendu (et pas faire comme Hachette), aurait peut-être pu aider. (genre yenpress avec Spice and Wolf)

Tori, même si FN avait continué, on aurait jamais eu la fin.

C’est sûr, vu que l’auteur est décédée en cours de route, et qu’au vu de la longueur de la série, il y avait peu de chances que ça aille au bout.

Sinon, j’ai oublié une remarque que je voulais faire :

Ça ne se traduit pas de la même façon non plus, d’ailleurs…

Tori.

Oh ! Mes questions ont été prises !
Cool et merci.
Ca rassure un tant soit peu d’avoir réponse à ses questions. ^^

En lisant les réponses je me rend compte que j’aurai fait une exception si par exemple Ashita no Joe serait chez Panini, je n’aurai jamais acheté vu les crevards seraient jamais allé jusqu’au bout… Donc c’est toujours bon de rappeler quand un éditeur met un point d’honneur de finir les séries qu’il a commencé à éditer.
Sinon ça fait toujours plaisir de voir un directeur éditorial qui suinte un peu beaucoup un côté passionnel. Merci au staff d’avoir retenu ma question, c’est toujours bon pour l’ego surdimensionné qui me caractérise. o_O

Les “on ne stoppera pas une série commencée” + “on réédite les volumes manquants même si c’est pas rentable”, çà force le respect aujourd’hui.
Merci à Glénat pour leur boulot souvent impeccable !

Le tout à un rythme de parution des plus corrects, même pour ce qui marche moins. Y a pas beaucoup d’éditeurs qui pourraient se venter d’en faire autant.

Exactement, à part la qualité exécrable du 1er tome de A Lollypop or a Bullet qui est le seul gros point noir que j’ai à leur reprocher ( qu’ils ont arranger avec le tome 2 ) faut admettre qu’ils font du bon boulot.

Question et réponse sympa. Merci Glénat :slight_smile: Comme quoi, on est pas forcément obligé de se moquer du lectorat, on sent une passion derrière et ça, c’est un grand bol d’air par les temps qui courrent. Nous ne leurs demmandons pas de miracle, juste un peut de respect et de viser autant que faire se peut la prérennité, ce que je souhaite à l’éditeur :wink: