RAGEMOOR (Jan Strnad / Richard Corben)


(Benoît) #1

[quote]RAGEMOOR
*Auteurs : Jan Strnad & Richard Corben
Editeur : DELIRIUM EDITIONS
Collection : DELIRIUM
Parution : 14/02/2014
ISBN : 9791090916111
EAN : 9791090916111
Dimensions Largeur : 190mm, Hauteur : 295mm
Prix : 20,00 €

Ragemoor ! Vestige de civilisations disparues, le Château de Ragemoor est un lieu maudit pour les hommes ! Nourries de sang païen versé au cours de sacrifices rituels impies depuis des temps immémoriaux, ses pierres cachent de sombres et terrifiants secrets, fatals aux rares inconscients qui seraient prêts à s’y aventurer… Herbert Ragemoor est le maître du château. Il vit dans l’isolement, fidèlement servi par Bodrick, le majordome, tandis que son père, complètement fou, erre dans les couloirs qu’il parcourt en hurlant, nu. Jusqu’au jour où vient leur rendre visite l’ambitieux oncle JP, accompagné de sa superbe fille Anoria, qui rêve de s’approprier les lieux…

Au croisement des univers de H.P. Lovecraft ou des histoires les plus sombres d’E.A. Poe, Ragemoor est une oeuvre magistrale issue de l’imagination débridée de Richard Corben et Jan Strnad. Ces maîtres du Neuvième Art réunis à nouveau en 2012 pour cette oeuvre, signent ici un classique fantastique qui ne pouvait être traduit que par François Truchaud, directeur éditorial des mythiques Editions NéO qui ont permis la découverte en France des plus grands auteurs de littérature fantastique et de fantasy. Après plus de sept ans sans publication originale dans l’hexagone, voici une nouveauté exclusive signée Richard Corben !*[/quote]

Liens:
Le site du label Delirium : www.labeldelirium.com
La page facebook du label Delirium : fr-fr.facebook.com/pages/Delirium
Le site de l’éditeur Ça et là : www.caetla.fr
Le blog de l’éditeur Ça et là : infoscaetla.over-blog.com


(FC powaaaa) #2

image

HPL en mode Corben/Strnad, même si tous les deux disent qu’il y a aussi du Poe (bon, je ne vais pas les contredire). Mini-série en 4 épisodes à l’ambiance bien tordue avec ce château hantée d’un autre genre (on dira ici “habité”, pour ne pas tout dévoiler), avec un 1er épisode qui donne d’entrée le ton, et limite, on ne pourrait que lire que cet épisode, mais ce serait dommage de ne pas profiter du reste, qui n’arrête pas de nous livrer des surprises, avec deux perso principaux qui deviennent bien barrés. Et usqu’à la dernière page, il y a des surprises !
Grosse maîtrise du noir & blanc (et donc du gris) de la part de Corben, on ne ressent vraiment pas le besoin d’avoir de la couleur et en plus, ça risquerait de gâcher ! Textures, ombres, c’est tout bonnement magnifique. Et grosse maîtrise également des déformations, ça paraît presque naturel. C’est léché et esthétique !

A noter que Delirium a rajouté quelques bricoles (couvertures, croquis, interviews) bien sympathiques !