Rampou-Le génie au poing d' acier (Manga Player)


(boune) #1

Petite série ne comptant que 3 tomes, Rampou, malgré son thème original, ne figurera surement pas dans les anales.
L’ histoire nous transporte au cœur des Milles et une nuit, thème peu banal dans le monde du manga. Nous y découvriront un monde dominé par les djinns (génies) où les humains sont asservis. Rampou, un gentil djinn, est réveillé par Toto qui veut sauver son village, attaqué par un méchant djinn.
Puis Dogramagul, le roi des djinns, enlèvera la sœur de Toto (dont, forcément, Rampou est tombé amoureux) afin de lui coller un collier empoisonné.
Toto et Rampou partiront donc à la recherche des quatre gemmes manquantes du collier, détenu par des dijinns, afin de sauver Leila.

En trois tomes, Obata à su très bien gérer son histoire. Si le manga se veut très rafraichissant et « novateur » de par son thème, il ne restera finalement qu’ un goût de déjà vu.
Riche en action et en humour, Rampou succombe sous les tonnes de clichés qui le constitu. Le gentil djinn se devra affronter des djinn de plus en plus fort, devenant bien souvent ses amis, et il montera évidemment en puissance jusqu’ au boss final.
On ne peut évidemment que penser à St Seiya…. Petit clin d’ œil à Lewis, le djinn du vent, qui à surement été inspiré de Dio (Jojo’s bizarre adventure), je pense.
Dailleurs certains personnages s’ en sortent bien voir très bien côté design, à commencer par Rampou. Le dessin en lui-même est plutôt sympa, s’ il n’ est pas comparé à ce que fait Obata aujourd’ hui, bien que pas extraordinaire non plus.

Bref un manga que je n’ irai pas jusqu’ à conseiller, cela dit mon avis n’ est pas des plus négatif.
Pour ceux qui veulent pas se ruiné dans une longue série, pour les amateur de shonen qui n’ on que faire des stéréotypes-clichés-abusés, ou pour tout fan d’ Obata.