REAL t.1-15 (Takehiko Inoue)

La critique par Skeet est disponible sur le site!

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

o
bon bah faut croire qu’il ne faut pas rater Real , déjà que je trouvais le manga de toute beauté en y jetant un coup d’oeil , maintenant j’ai vraiment envie de le lire.
Je finis Slam Dunk et je me met à Real!

J’ai déjà trouvé la série à très bon prix sur le net, mais le Basket ça me tente pas du tout :s

Real n’est absolument pas une série sur le basket… C’est une série sur l’acceptation du handicap, le handi-basket n’étant qu’un outil utilisé par Inoue pour servir son récit. :wink:

Le go ça ne me tentait pas du tout mais j’ai plus qu’adoré Hikaru no Go. La boxe ça ne me tentait pas du tout mais j’adore Hajime no Ippo. Bah c’est la même chose pour Real et le handi-basket :wink:

Comme l’a justement dit Ivan, la série de Real pourrait être sur n’importe quel sport, ça ne changerait rien.
Le fait est que lui aime le basket donc il l’a fait sur le handi basket. Il parait d’ailleurs qu’il a suffit l’équipe de handi basket pendant un long moment pour comprendre mieux comment se passait les choses.

Enfin, en le relisant, je trouve le personnage du père de Hisanobu vraiment touchant…

J’ai trouvé ce tome vraiment super. Contrairement à certains tomes précédents, il s’axe bien autour des trois personnages principaux de façon égale. Ils évoluent tous de façon significative, et en bien pour une fois, c’est vraiment très agréable de les voir avancer… Le thème du handicap est vraiment très bien traité. C’est vraiment un magnifique manga o superbe. Faut attendre longtemps pour avoir les tomes mais ça vaut la peine >.<

Je l’ai en effet trouvé bien supérieur aux tomes précédents, qui étaient déjà de très bonne facture, grâce notamment à tout ce qui se déroule autour de Hisanobu (son père, les autres patients, les médecins). Enfin, ce n’est pas réellement le genre de titre qui a besoin de justifications lorsque lon dit qu’il est excellent. Il suffit de le lire pour s’en convaincre.

J’ai recemment acheté le premier volume de cette série qui me semble bien merdique… :unamused:

nan j’rigole pas taper ! :mrgreen:

A l’occasion, je mettrai sur « dernieres lectures mangas » mon avis :wink:

Ce tome ma totalement emballé !
Ont remonte d’un cran par rapport aux précédents je trouve !Tout ce qui concerne la rééducation d’Hisanobu est fait avec beaucoup de justesse et de simplicité,les moments d’émotions sont nombreux mais Inoue arrive tout de même a placé des petites touches d’humour(comme quand le père envoie un sms à son fils ^^) qui sont les bienvenues !Avec en plus l’arrivée de nouveaux personnages intéressants comme le catcheur et surtout Hanasaki que j’ai adoré et que je trouve très attachant!Ont a avance vraiment dans ce tome avec la vie professionnel de Nomiya qui prend un nouveau tournant et Takehiko Inoué nous livres des planches comme il en a le secret!J’aime ses petits détails dans la mise en scène qu’apporte l’auteur et qui rend le récit plus réaliste et plus humain! Je rejoint donc vos avis pour dire que ce tome est sublime a tout point de vue ,ont ne s’ennuie pas une seconde et malheureusement ça se lit trop vite :cry:

Je viens de lire les 8 premiers tomes en 2 jours ,j’ai du attendre le lendemain pour aller acheter les 6 derniers volumes chez le libraire. Tout ça pour dire que cette série m’a totalement scotché et que je rejoins l’avis d’Ivan isaak , c’est bien là un des meilleurs manga qu’il m’est été donné de lire.
Cette histoire (même ces histoires , car chaque protagoniste traine un lourd bagage) prend aux tripes , secoue , fait se poser des questions sur un sujet rarement traité de la sorte… Tout ça par un Takehiko Inoue qui nous démontre son talent ,aussi bien graphique (même si cela reste un peu moins soigné que pour vagabond, ça reste superbe) que dans la maitrise de la narration et du manga autour d’un sujet si dur qu’est le handicap.
Quant au tome huit en particulier bah il me laisse sur ma fin , après avoir enchainé 8 tomes comme ça , je veux la suite!!!

[quote=« Lobster D. Luke »]
Quant au tome huit en particulier bah il me laisse sur ma fin , après avoir enchainé 8 tomes comme ça , je veux la suite!!![/quote]

Malheureusement, on ne peut espérer mieux qu’un tome par an (même rythme qu’au Japon). Enfin, le tome 9 est sorti il y a peu au japon si je ne me trompes mais on va encore pouvoir attendre quelques mois avant de pouvoir y toucher.

Mais quelle idée d’avoir lu en si peu de temps une série qui n’arrive chez nous qu’une fois l’an… :unamused: :laughing:

Oui , c’est bien là mon erreur :laughing:

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

EDIT: Excusez moi j’ai avancé d’un tome. Je réécris l’ensemble pour corriger les fautes !

"Encore une petite perle confectionnée par le grand Takehiko Inoue. Après un 8ème tome qui restera dans les annales (un des tomes les plus émouvants que j’ai pu lire), ce 9ème tome, bien que moins marquant et moins émouvant que le précédent, demeure une petite merveille de sensibilité et de réflexion. A lire de toute urgence ! ! ! "

Quel chef-d’oeuvre ce manga ! L’un de ceux que j’affectionne le plus .
Comme dit plus haut le tome 8 m’avait déjà scotché est tutoyer la perfection ! Celui ci est un légé cran en dessous mais reste de très haut niveau .
D’un coté Takehiko inoue nous délivre un message d’ouverture et d’acceptation en nous montrant que face au handicap les plus faibles peuvent devenir les plus forts et inversement . Le tout est fait avec beaucoup de finesse et le personnage de Shiratori étoffe encore d’avantage ce manga .De l’autre l’auteur développe de fort belle manière le personnage de Nomiya qui se fixe pour objectif de devenir basketteur pro en se remettant en question sur le rôle que doit tenir un meneur , se rendant compte que pour privilégier le collectif il ne faut pas pour autant négliger les joueurs individualistes mais plutot chercher à les comprendre .
Objectif que Takahashi cherche encore mais qu’il trouvera peut être dans un avenir proche ?

Encore un volume qui allie le fond et la forme à merveille et qui me ravi une nouvelle fois . Que ça va être long d’attendre la suite . :frowning:

PS: Je sais pas pour vous mais Shiratori me rappelle un peu le personnage que joue Rourke dans "The Wrestler " .

Enfin, depuis le temps que je l’attendais celui là, la meilleur série d’inoue pour ce qui est des sentiments ^µ^

La critique par chris936 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary