RÉÉDITIONS MARVEL : TPBs, omnibus, masterworks, Epic…

le début de la romnce MJ Peter des années de bonheur saccagé par Quesada qui a pissé dessus.

Yep romita sr je l aime bien aussi en encreur.

moi aussi comme feu Joe Kubert.

Vous faites les difficiles, quand même !

À propos de quoi ?

Pour Buscema dessinateur !

Voui.
Formidable épisode.

Ah moi je trouve ça magnifique. Parfait.
Mais tout ce que tu dis est vrai : Romita dessine des romance comics et Lee écrit Archie (d’ailleurs, y a des dessins de Romita, quelque part, qui cite la référence, je sais plus à quelle occasion…). C’est parfaitement exact.
Mais en même temps, c’est magnifique. Un dessin irréprochable, une narration au cordeau, de la beauté à l’état pur.
Et je crois que les plus beaux épisodes, ce sont ceux de la courte période où Romita s’encre lui-même. Je date ça à la louche autour d’Amazing Spider-Man #110, donc vers Strange #100. Ce sont les épisodes avec Flash et Sha Shan, avec Doctor Strange, avec le Gibbon, avec Hammerhead… Romita, qui est un admirateur inconditionnel de Milton Caniff, laisse complètement s’exprimer cette influence, et le résultat est renversant.
Un sommet, tout simplement.

Jim

Buscema s’est aussi très bien débrouillé je trouve sur le plan de la narration séquentielle lors de cet arc narratif. Si DeMatteis n’avait pas eu un collaborateur aussi compétent, l’impact émotionnel de certaines scènes en aurait été amoindri.

img11.hostingpics.net/pics/771687sd2tyb.jpg

Lord a mentionné un peu plus loin « La Mort de Jean DeWolff », et cela m’a rappelé une des planches du dessinateur que je préfère sur le plan du storytelling, malgré l’encrage de Colletta.

img11.hostingpics.net/pics/6903163231acdbb69f50b9b0f20447dcd6a33b.jpg

img11.hostingpics.net/pics/300654827fb744a414df99b25eb2fab877a6d1.jpg

Cette dernière case punaise http://www.mad-movies.com/forums/public/style_emoticons/default/wub.png

Moi j’aime bien Mal. Il a fait du lourd.

cf la planche posté très belle, une superbe narration.

Merdasse, je voulais parler de Romita Sr (voir bas de page précédente)

j’aime beaucoup le Sr aussi cf ma réponse.

À propos de l’excellent run de De Matteis et Buscema, Panini va rééditer en juin le premier arc, The Child Within, traduit dans Nova sous le titre Parfums d’Enfance.

Qui est une suite indirecte à Kraven’s Last Hunt et qui en conserve les qualités narratives.

Jim

En ce qui concerne le cycle de DeMatteis, la tonalité globale est il est vrai assez sombre, mais dans le lot il y a tout de même un épisode plutôt fun, avec en guest star les Frog-Men (père et fils), le Lapin Blanc et le Morse.

img4.hostingpics.net/pics/868922185.jpg

img4.hostingpics.net/pics/4491702969331018copy.png

« Another fine mess » étant une expression que les connaisseurs identifient pour être le signe annonciateur de belles âneries signées Blue Beetle et Booster Gold dans la légendaire Ligue du Distingué Concurrent, quand De Matteis sévissait dessus.

Jim

Ça sort au mois de septembre

C’est donc la suite du Daredevil Epic Collection: A Touch of Typhoid et vu le sommaire on a donc la fin de la prestation de John Romita Jr sur la série. Ce qui correspond à toute la période où Daredevil quitte New-York et parcours les routes américaines sur lesquelles il rencontrera Gorgone et Karnak à la recherche du fils de Flèche Noire. C’est à mes yeux la partie la plus incroyable du cycle de Ann Nocenti avec une approche innovante et jamais vu depuis.

image

Bon avec ces deux tomes il manque encore quelques épisodes du duo Nocenti/Romita Jr (les trois premiers) et les épisodes écrits par la scénariste avant et après la prestation du dessinateur (ceux-là sont dessinés par Lee Weeks, Barry Windsor-Smith, Sal Buscema, Todd McFarlane, Keith Giffen, Rick Leonardi ou encore Greg Cappulo notamment) mais on a déjà une très grosse part, et la meilleure surtout, d’un des plus grand cycle sur le personnage.

Would you like to know more ? => dailymars.net/relecture-dare … n-nocenti/

Et pour ceux ou celles qui veulent du rab de Typhoid Mary par Nocenti :

y a les MCP aussi non?

C’est également mon avis. Toute la partie qui suit « Inferno » (déjà de très bons épisodes, ça) en somme. Le tout culmine lors d’une mémorable descente aux Enfers, littérale celle-là (le perso en a vécu des symboliques à peu près tout au long de sa carrière).
J’avais commencé il y a quelques temps une relecture du run de Nocenti et Romita Jr, mais je m’étais justement arrêté aux portes de cette période-là ; faut que je reprenne ça de toute urgence.