RELIC - GREEN LANTERN #23.1 (Robert Venditti / Rags Morales)

Pour fêter les deux ans du New 52, DC dévoile petit à petit les sollicitations de son mois spécial vilain pour septembre. En parallèle à la mini-série Forever Evil (et ses tie-ins Rogues, Arkham War et A.R.G.U.S.), l’éditeur remplace la totalité des séries par des one-shots consacrés aux super-vilains. Chaque numéro bénéficie d’un nouveau système de couverture 3D “motion”.
Pour la numérotation, l’éditeur utilise l’identification “.1”; procédé utilisé par Marvel pour distinguer sa production habituelle des numéros spéciaux.

Le nouveau scénariste de la série Green Lantern, Robert Venditti, profite de l’occasion pour approfondir son vilain qui répond au nom de Relic.

imageshack.us/a/img694/7162/011agx.jpg

Lien
Le site de l’éditeur: dccomics.com

A noter: vous pouvez cliquer sur certaines couvertures pour avoir un premier aperçu de l’effet “3D Motion”.

Sans grande surprise, c’est le scénariste Robert Venditti (green lantern), accompagné du dessinateur Rags Morales, qui se chargera du numéro spécial vilain sur Relic:

http://imageshack.us/a/img842/7774/077rxj.jpg

[quote]Written by ROBERT VENDITTI
Art by RAGS MORALES and CAM SMITH
3-D motion cover by BILLY TAN
On sale SEPTEMBER 4 • 32 pg, FC, $3.99 US • RATED T
Who is Relic, and why must he kill every being in the universe who might wield the light of the emotional spectrum? Relic’s power could be the most formidable force the Lanterns have ever seen! This issue’s story incorporates Rags Morales’s recent variant covers from GREEN LANTERN, GREEN LANTERN CORPS, GREEN LANTERN: NEW GUARDIANS, RED LANTERNS and LARFLEEZE, now with inks, full color and script! [/quote]

[size=200]INTERVIEW DE ROBERT VENDITTI[/size]

Rags!!!

Je ne savais pas qu’il s’appelait Relic, ce petit Monsieur, bien qu’on l’ai vu dans le GL#21… A surveiller donc. :wink:

Pareil.
Joie. Bonheur. Félicité.

Jim

Ci-dessous, deux pages de Green Lantern #23.1 - Relic par Rags Morales:

http://imageshack.us/a/img713/349/hqpw.jpg

http://imageshack.us/a/img7/7766/0ptc.jpg

Source: dccomics.com

Une page supplémentaire de Relic par Rags Morales:

http://imageshack.us/a/img593/6660/2yq5.jpg

[quote=“Bob Harras”]Ever since the new creative teams took over in June, each issue within the GREEN LANTERN family of titles has featured a black-and-white variant cover by Rags Morales that tells a small piece of Relic’s origin story. And in September’s GREEN LANTERN #23.1: RELIC, all of these covers will be collected – fully lettered, in color, and with additional new pages – to tell the full story about where this mysterious villain came from and how he came to be.

Why does Relic have such a profound dislike towards ring wielders? When the answers will be revealed, you might even – dare I say – find yourself rooting for him! This imperative one-shot directly sets the stage for this October’s crossover event, “Lights Out.” Trust me when I tell you this is not an issue you’ll want to miss.

Above, take a look at Morales’ interior art from Relic’s one-shot, featuring the villain in a very high velocity portion of his journey from where he came to where he is now. And once you get to this page in this issue, you’ll see Relic in a whole new light.

Talk soon,
Bob[/quote]

Ci-dessous, une page supplémentaire de Relic:

http://imageshack.us/a/img822/953/8jpw.jpg

Source: www.usatoday.com

Qui fait la colo ?

La couleur est de Andrew Dalhouse.

http://imageshack.us/a/img6/6153/x7rc.jpg

[quote]Green Lantern: Relic #23.1
Story by Robert Venditti
Art by Rags Morales, Cam Smith
Colors by Andrew Dalhouse
Letters by Dave Sharpe
Cover by Billy Tan, Alex Sinclair
Publisher DC Comics
Cover Price: $3.99
Release Date Wed, September 4th, 2013
Get set for the twisted origin of Count Vertigo! Why is the Count in Vancouver on the hunt for Green Arrow, and what could have happened to make him such a sadistic adversary?[/quote]

http://imageshack.us/a/img194/3205/gwfo.jpg

http://imageshack.us/a/img593/3434/m6h8.jpg

http://imageshack.us/a/img585/6222/yktj.jpg

http://imageshack.us/a/img203/9268/o5lc.jpg

http://imageshack.us/a/img707/7563/p6kh.jpg

Source: comicbookresources.com

Merci Jack. Je ne sais pas si c’est l’écran, mais je trouve que la couleur flashe un peu trop !

Superbe épisode.
La constitution du récit en pleines pages donne un tour épique, un souffle incroyable au récit. La voix off, finalement très en retrait, se retrouve nantie d’un rôle de chroniqueur (plus que de commentaire), et le tout se teinte d’une couleur de drame qui rend le personnage de Relic super attachant, très intéressant. Cela prépare les enjeux du cross-over Lights Out, et Relic, qui partage bien des aspects de Volthoom, apparaît comme plus inquiétant parce que moins radicalement méchant.
Question dessin, Morales au summum de sa forme. La mise en couleurs sur ses crayonnés écrase un peu le trait, mais on conserve ce côté “SF à papa” le harnais dorsal, l’uniforme, les sols rocailleux sur lesquels rampent des racines tourbillonnantes, tout cela évoque Al Williamson période EC Comics) qui est formidable.
SF, je crois que c’est le mot clé pour comprendre comment les scénaristes abordent la reprise après le départ de Johns et son équipe. Même s’ils reprennent des thèmes posés par Johns (le spectre émotionnel), ils développent un décor et des thématiques nettement plus SF, ce qui “tranche dans la continuité”, si je puis dire.
Et l’arrivée de Relic est plutôt bien jouée question marketing : présentation des croquis sur le net, distribution des planches sur les couvertures alternatives des mois précédents, tout cela est pensé dans un développement progressif. Mais l’arrivée du personnage n’offre (pour l’instant) pas de déception par rapport aux effets d’annonce.

Jim

Je vais être vulgaire. Mais que je me suis emmerdé à lire ce 23.1. Des pleines pages de Morales alors que ce mec est un dieu vivant de la bande dessinée, ça m’a tué.

Et puis, Relic, c’est ZZZZZzzzzZZZZZZZZZZZZZZZZZZ… non?

Justement, je suis content de le voir sur un tel exercice. Surtout que l’exercice est court, et donc ne s’éternise pas.

Non, je trouve ça pas mal : un peu Galactus, un peu prophète de mauvais augure, un peu protecteur dévoyé, je le trouve pas mal du tout, de quoi faire un bon vilain, une sorte de nouveau Krona, mais auquel je trouve plus de charisme.

Jim