REQUIEM - CHEVALIER VAMPIRE t.1-8 (Pat Mills / Olivier Ledroit)

Discutez de Requiem Chevalier Vampire

La critique de Requiem Chevalier Vampire T.1 (Réédition 2016 - Glénat BD) par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

9782344014080-L

Requiem - Tome 7

Le couvent des soeurs de sang

« Qui combat des monstres en devient un lui-même »

XIIIe siècle, au cœur des croisades. Barbarossa et ses chevaliers teutoniques sont sur la piste de la mythique arche d’alliance. Mais arriveront-ils à contenir et maîtriser le pouvoir incommensurable qu’elle renferme ? Fraîchement arrivé au couvent de Nécropolis, Requiem se met à la recherche de Rebecca et tombe sur une connaissance de courte date, ainsi qu’une armée de sœurs prêtes à punir les deux intrus…

Sept tomes. La vache.
Parmi les productions franco-belges de Mills, j’ai un bon souvenir de Sha, charge violente (et pas fine, mais bon…) contre la religieux et le pouvoir politique. Mais Requiem, je crois que je n’ai jamais lu.

Jim

Couv_2088

Je viens de prendre les quatre premiers tomes, du temps où la série sortait chez Nickel (douze euros pour quatre albums, avec le mauvais esprit de Mills, je n’ai pas hésité longtemps).

Couv_6199

Je n’ai fait que feuilleter, mais cette histoire d’un héros réincarné se retrouvant pris dans une guerre qui le dépasse m’a automatiquement fait penser à Spawn. Et je me suis pris à rêver d’une version de Spawn par Mills et Ledroit. Ne serait-ce que pour quelques épisodes, ou pour un numéro spécial.

Couv_16478

En fait, en cherchant, je me rends compte que l’édition Nickel compte onze tomes. Dingue.

Couv_31272

Jim

Une bd qui va loin dans son délire.

Très fun!

Aleister Crowley,Robespierre,Attilla et les Borgia en vampires.

Dracula et Bathory.

Torquemada (personnage récurrent du scénariste)en loup-garou.

Mère Thérésa en goule(???).

Napoléon, Alexandre le grand et quelques autres (dont un extra-terrestre)en têtes vivantes.

Des savants fous (dont celui qui a inspiré Frankenstein.

Un vampire à trois têtes dont celle du président Truman.

Le Roi Arthur, Merlin et Lancelot en…Dragons?

Edgar J.Hoover en…Je ne me souviens plus.

Un gorille géant cyborg.

Des armes et des machines de guerre improbables (mais tellement cools).

Ce pauvre Hellboy perdu dans le coin…

Heinrich est un officier de l’armée allemande, mort sur le front de l’est en 1944. Il se réveille dans un lieu étrange, qu’il ne reconnaît pas. Il s’agit de « Résurrection », une sorte de Terre parallèle inversée (un Bizarroworld avec option Terre-3, pour résumer), où les défunts sont réincarnés en différentes catégories de créatures fantastiques. Lui, il fait partie des vampires. Il apprend également que puisque tout est inversé (les terres sont des continents et inversement…), le temps se déroule à rebours, les ressuscités prenant leur retraite plus jeunes qu’ils ne sont arrivés dans ce monde.

Couv_2088

Il est accueilli par Otto, un chevalier qui va l’initier aux règles de ce nouvel univers. En filigrane, Heinrich se souvient de Rebecca, qu’il a aimée dans sa première vie, et au souvenir de laquelle il s’accroche dans un univers de folie. Tout le premier tome est consacré aux épreuves et à l’élévation e Heinrich, qui sera adoubé « chevalier vampire » et envoyé aussitôt vers une zone où il y a eu un « glissement dimensionnel » et où un Londres du XXIIIe siècle s’est matérialisé. À la fin de ce premier album, le navire Armaggedon, où se tient Otto, s’écrase dans les flammes.

requiem01p_2088

Sur un rythme effréné, Pat Mills dispense des idées frappadingues. On retrouve ses fixettes personnelles, notamment des corps d’armées d’élite hantés par le souci de rompre l’ordre établi (mais tiraillés par l’envie de les faire respecter coûte que coûte), la dénonciation hurlante de toute forme de religion (outre son au-delà de guerre perpétuelle, le scénariste parodie méchamment la foi, la messe, la liturgie) et de domination sociale (il dresse le portrait d’une société dominée par une caste de pervers). Il y a du Nemesis là-dedans.

Requiem

Et les peintures foisonnantes et oppressantes d’Olivier Ledroit donnent corps à un projet éditorial où Mills est complètement lâché.

Jim

Dans le deuxième tome, Heinrich surnommé Requiem est plongé dans une bataille opposant le corps de chevaliers vampires auquel il appartient désormais à une flotte de femmes pirates bien décidé à les abattre.

Couv_6199

L’album s’ouvre sur un autre flash-back, qui permet de donner une nouvelle tonalité aux souvenirs que Heinrich conserve de son ancienne vie. On commence à comprendre (ce qui sera confirmé dans le tome 3) qu’il idéalise ses souvenirs, se percevant lui-même en héros là où il n’était qu’un soldat inféodé à son régime totalitaire.

PlancheA_6199

Pat Mills construit chacun de ses albums en deux parties (l’équivalent de deux comic books, en gros). La première moitié est donc consacrée à la suite du combat entamé dans le premier tome, avec un gorille géant distributeur de maladie (qui grimpe aux immeubles dans une parodie de King Kong) et autres images spectaculaires. En suivant Heinrich, on ne peut que songer à une influence évidente (surtout pour un bédéaste anglais), à savoir Michael Moorcock, dont l’ombre de son Elric se fait sentir ici (Heinrich a tout d’un albinos, il passe d’un monde à l’autre et il a une épée possédée par un esprit qui n’est autre que son ancien amour, aujourd’hui bien décidée à lui régler son compte).

La deuxième partie de l’album marque la rencontre avec Claudia, un autre chevalier vampire pour qui Heinrich ressent une forte attirance (et qui sera la vedette d’une série dérivée dessinée par Tacito).

Jim

Le troisième tome confronte le héros à une créature démoniaque, puis lui permet de s’approcher de l’entourage de Dracula. Le récit continue à décliner les fixettes du scénariste, tout en cumulant des références relevant à la fois de la culture pop et de l’histoire.

Couv_16478

Les autres personnages autour de Heinrich commencent à avoir une idée de l’état d’esprit de ce dernier, et s’il n’est plus dans la posture du novice qui était la sienne au début de la série, il demeure balloté par le récit car il devient une sorte de pion dans un jeu plus complexe.

PlancheA_16478

Ledroit quant à lui excelle dans les scènes d’action, bien plus que dans les séquences de discussion, où son trait baroque est souvent bridé.

Jim

9782344014097-001-T

Requiem - Tome 8

La reine des âmes mortes

« La guerre a ramené la lie au sommet. Et vous, monsieur, vous êtes cette lie ! »

Profitant de la panique créée par l’attaque du couvent de sang, Requiem se rend dans le donjon d’Otto pour libérer sa douce Rebecca. Mais le puissant chevalier vampire ne l’entend pas de cette oreille et un combat s’engage entre les deux anciens amis. Alors que l’affrontement tourne rapidement en la défaveur de Requiem, Rebecca profite de leur inattention pour dérober une arme de l’arsenal d’Otto et prêter main forte à son amant. Arrivera-t-elle à le sauver à temps ?

Scénariste

Pat Mills

Coloriste

Olivier Ledroit

Dessinateur

Olivier Ledroit

Numéro de Tome:

8

Parution :

18.11.2020

Collection :

24X32 (Glénat BD)

Bonne BD.