RICK & MORTY (Saisons 1-6)

Un classique absolu pour les fans celui-là, et un des tout meilleurs de la série de mon point de vue aussi.

Honnêtement je la comprends. J’ai l’habitude de voir plusieurs fois chaque épisode de « Rick et Morty » (une fois seul, pour découvrir, puis avec des potes pour des poilades collectives) et celui-là mérite bien deux ou trois visionnages pour bien en cerner les subtilités.
Idem pour l’épisode 7 de la saison 6 donc, que je n’ai pas encore revu, mais va bien falloir ça pour bien tout capter…

image

Un choc que cet épisode 5 de la saison 5.

En 21 minutes, on a l’une des meilleures punchlines de l’univers avec « Je vous laisse, quelqu’un a passé du Barry White à l’hippodrome, 7 juments sont enceintes » par Beth (qui est véto pour cheval), un Jerry prêté par Rick aux Cénobites car sa nullité est souffrance donc plaisir, un Galactus trucidé en 5s par la soucoupe de Rick qui ensuite décide de perdre sa virginité (!) avec des copies à mourir de rire des Transformers.

Et le démarrage de l’épisode 6 se défend bien aussi.

Un gros shoot de bonheur en libre service et autorisé !

Dimanche à partir de 22h25 toonami passe les 10 épisodes de la saison 6. Je suis tombé sur le premier hier soir avec Summer qui fait son piège de cristal, je me suis bien marré.

1 « J'aime »

Et Roiland a été également viré de ses autres séries en cours (ce qui occasionnera pas mal de bouleversements vu qu’il fait aussi beaucoup de voix, dont Rick & Morty en tête)…

Bon, il n’a officiellement pas été reconnu coupable…pour le moment en tout cas…

Faich