RINNE t.1-31 (Rumiko Takahashi)

J’ai lu les 2 premiers et de mon côté pour l’instant au niveau général je retrouve plus une ambiance « Ranma », même la relation Rinne/Sakura fait penser à Inuyasha/Kagome.

En générale j’aime ce que fait l’auteur, je possède d’ailleurs pratiquement toute son oeuvre. Sauf avec Inu Yasha, que j’ai beaucoup aimé au début et qui m’a carrément lassé après le vol.30. Je trouve la série trop répétitive, l’histoire qui n’avance pas etc… finalement j’ai finis par me séparé de la série. Du coup j’hésite à me lancé dans Rinne…si ça se rapproche de Ranma dans l’ambiance je tenterais peut-être, en espérant qu’elle ne nous fasse pas un 2ème Inu Yasha :unamused:

grossomodo, est-ce que c’est plutôt de la vie quotidienne ou de l’aventure ? C’est parti pour être une série fleuve ou ça avance déjà pas mal à la fin du tome 2 ?
(je vous remercie de vous casser la tête pour moi loool)

Pour l’instant j’ai rien lu d’autre de cette auteur bien que tout m’intéresse mais j’ai jamais eu d’occasion… Je peux juste dire que j’ai adorée la version animée de Mermaid Forest et du coup j’ai acheté le manga mais je l’ai pas encore lu. Pour Lamu j’étais petite et je me rappelle + de l’anime comic du Dorothée Magazine que du dessin animé… et le manga jamais lu :confused: Mais je trouvais assez sympa mais pas autant que Ranma, même en anime comic

Un second volume dans la lignée du premier, avec son lot d’aventures parsemé d’humour. C’est d’ailleurs ce côté-là qui est le plus présent dans le titre et qui rend la lecture très agréable. On sourit souvent devant les différents dialogues et/ou situations dépeintes dans la série et l’apparition du premier « méchant » apporte un peu plus à l’univers du titre. Un bon second tome avec un 7/10 qui tend vers le 8.

Les différentes petites histoires se basent sur des âmes égarées que va devoir conduire à la roue de la réincarnation Rinne (aidé par Rokumon le chat et la lycéenne Sakura). La plupart des âmes sont pour l’instant des âmes de lycéens/lycéennes et il y a donc beaucoup d’interactions entre la vie quotidienne des élèves et le « boulot » de nos héros. Mais quasiment toutes les histoires ont un passage « de l’autre côté » où il y a un penchant un peu plus « aventure » même si le tout reste surtout très orienté humour…

Hum… Bref… Je crois que le mieux est que tu lises le premier volume pour te faire une idée plus précise :laughing:

ouais mais si je commence j’aurai de la peine à arrêter après :stuck_out_tongue:
bon je pense que je vais attendre la sorties des tomes suivants pour voir si ça reste dans cette veine ou si ça bifurque « aventure à rallonge » après :wink:

Pour cadrer: J’adore les anciennes oeuvres de Takahashi( Lamu, Mermaid Forest, Maison Ikkoku, les trois recueils d’histoires courtes) je préfère le début de Ranma à sa fin et Inu Yasha est une bonne série mais qui pourrait être selon moi moitié moins longue, enfin j’attends avec impatience qu’un éditeur français tente de publier One Pound Gospel.

Franchement, le premier volume de Rinne me déçoit. Le thème du shinigami malgré lui, euh, ça a un peu l’air de suivre la mode, les personnages sont des décalques de ceux d’Inu Yasha( et manquent pas mal de charisme par rapport à ces derniers), et le seul ressort vraiment comique est celui des problèmes pécuniers de Rokudo… Si il n’y avait pas le trait de dessin, on pourrait se trouver strictement dans n’importe quel autre shonen mi-comique mi-fantastique, et il y en a aujourd’hui de bien meilleurs dès le démarrage…
Bref, je crois que celui-là ne rejoindra pas ma bibliothèque.

Je suis partiellement d’accord avec terry. Les personnages n’ont aucun charisme, la série n’est pas très drôle, pas assez burlesque. Mais ça s’améliore quand même un peu ans le tome 2 avec l’arrivée de Masato.

Par contre pour ceux qui hésitent a cause des ressemblances avec Inu Yasha, soyons clairs, ça n’a RIEN A VOIR.
Les seules réelles ressemblances sont le petit démon chat copié entièrement (ou presque) sur Shippo et la tête de Sakura qui est la même que celle de Kagome.

Je ferai peut etre une critique plus tard, si je suis motivé :slight_smile:

La critique par Miawka est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Je ne suis pas aussi enthousiasme que vous… Je me suis un peu ennuyé pendant la lecture. Pourtant je suis assez gentil pour mes avis.
Ce n’était pas mauvais. Mais je n’y ai trouvé aucun rythme. Quelques péripéties, mais pas grand chose. Je me dis que c’est un tome d’introduction ; la suite m’intéressera peut être plus.

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Fan de Rumiko, j’avoue être tout à fait d’accord avec cette critique.

C’est agréable mais auncune originalité malheureusement. Comme si l’auteur avait épuisé son potentiel à nous surprendre. A voir comment la série va évoluer.

La critique de Rinne T.13 (Simple - Kazé Manga) par Sherryn est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique de Rinne T.14 (Simple - Kazé Manga) par Sherryn est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

C’est drôle de se relire 10 ans après et de se dire que, finalement, malgré tout ce temps, notre avis n’a pas beaucoup bougé…

Quelques lignes sur Rinne (les 3 premiers volumes), et ses ressemblances avec Inuyasha et Mao :

C’est marrant : je parlais récemment à quelqu’un de Rumiko Takahashi et, en faisant la liste de ses œuvres, j’ai carrément oublié Rinne ! ~___^
Alors que j’ai pensé à des trucs qui ne sont pas sortis en France.

Tori.

ça peut se comprendre. Le titre semble être une succession de petites histoires sans trame de fond. C’est compliqué d’enchaîner autant de volumes avec ce mode de fonctionnement.

Mais sur surtout la structure du titre, les mécanismes utilisés par Takahashi qui m’embêtent. Oui, ça marche à partir du moment où on ne recherche pas la nouveauté, mais pourquoi ne pas changer un peu ? Quand je revois le post de Sando qui disait que ça n’avait rien à voir avec Inuyasha… :slight_smile:

En revanche, j’ai accroché tout de suite à MAO (plus vite que pour Inu Yasha, d’ailleurs).
Bon, je préfère tout de même toujours ses histoires courtes et Urusei Yatsura.
Je place ses deux premières décennies de carrière bien au-dessus des deux suivantes (bon, après, d’une manière générale, je préfère souvent les mangas d’avant 1995 à ceux d’après (il y a des exceptions, bien sûr)).

Bon, ça ne m’empêche pas de prendre tout ce qui sort en français la concernant !

Tori.

Inu Yasha j’ai lâché un peu avant la fin.
Par contre pour Rinne ça fait un bon moment que j’ai arrêté (et même revendu). C’était trop répétitif et je m’ennuyais.
Du coup je n’ai pas trop envie de tester MAO.

@ivan_isaak : j’attends ton article sur Le samouraï bambou :

Le samouraï Bambou de Taiyo Matsumoto (dont nous parlerons plus tard, normalement)

~___^

Tori.