ROBIN RISES: OMEGA-ALPHA (Peter Tomasi / Andy Kubert)

Il y a peu, le talentueux scénariste Peter Tomasi affirmait que l’actuel arc de la série Batman & “…”, intitulé “Hunt for Robin”, déboucherait sur un évènement majeur pour les 75 ans de Batman. Aujourd’hui, l’éditeur DC Comics annonce la publication, le 16 juillet, du one-shot Robin Rises: Omega illustré par Andy Kubert. L’épisode en question révélera qui se tiendra aux cotés de Batman sous le masque domino de Robin tandis que le Capé Croisé fait une entrée fracassante sur les terres d’Apokolips.

Si le retour de Damian Wayne d’entre les morts (Batman Incoporated #10) est très attendu par de nombreux lecteurs, Tomasi reste vague sur le sujet:

Après quoi, la série de Peter Tomasi et Patrick Gleason reprendra le titre officiel de Batman & Robin dès le 33ème numéro de juillet. Le (re)nouveau duo dynamique devra se frayer un chemin entre les rangs de la Ligue de Justice pour retourner en découdre avec les forces d’Apokalips.

Ci-dessous, la couverture de Robin Rises: Omega:

[quote=“Peter Tomasi”]Let’s just say that we are most definitely bringing back a Robin for Batman’s 75th anniversary. Batman needs a Robin and Robin needs a Batman, so what more needs to be said except that “Robin Rises: Omega,” drawn by the stupendous Andy Kubert, starts and ends with a bang and everything that occurs in this epic story all has seeds that Pat Gleason and I planted back during our first arc in “Batman and Robin: Born To Kill.”

I was Andy’s editor on “Batman” when he and Grant Morrison started up, so to be on the other side of the desk with him for this is really special. After Andy read the script for “Robin Rises” he was excited and said he never drew such a wall-to-wall action script for 38 pages like this, and I gotta say the 20 pages or so I’ve seen are blowing my mind.[/quote]

[size=150]INTERVIEW DU SCÉNARISTE PETER TOMASI[/size]

Lien
Le site de l’éditeur: dccomics.com

Faut que Damian revienne ! (J’ai peur du personnage de Snyder en ce moment…)

T’es pas le seul Blackriuah…

La saga Robin Rises se conclura en décembre dans le numéro spécial Robin Rises #2: Alpha:

[size=150]INTERVIEW DU SCÉNARISTE PETER TOMASI[/size]

[size=150]INTERVIEW DU SCÉNARISTE PETER TOMASI[/size]

[quote]Robin Rises: Omega #1
Story by Peter J. Tomasi
Art by Andy Kubert, Jonathan Glapion
Colors by Brad Anderson
Letters by Nick J. Napolitano
Cover by Andy Kubert, Cliff Chiang
Publisher DC Comics
Cover Price: $4.99
Release Date Wed, July 16th, 2014
The hunt for Robin is over, and the battle joined! But Batman’s family feud with Ra’s al Ghul is about to erupt into something bigger when it’s interrupted by the forces of Apokolips! This epic story continues in this month’s BATMAN AND ROBIN #33![/quote]

http://imageshack.com/a/img674/2293/cd2824.jpg

Source: www.comicbookresources.com

Gros épisode.
Après un long flash-back qui remet les choses en place pour le lecteur de passage (Andy Kurbert livrant des planches en crayonnés, très chouette…), la suite du récit est une énorme baston contre Glorious Godfrey (je ne sais pas s’il est apparu depuis le reboot, mais je trouve cette version “New 52” vraiment pas mal), en bataille rangée opposant deux groupes disparates.
C’est spectaculaire, ça va vite, c’est musclé. Kubert ne fait plus aucun effort anatomique, c’est bourré de corps tordus, de cadrages forcés et de raccourcis douteux, mais en même temps ça fonctionne très bien, c’est très énergique.
Pour l’essentiel, ce récit m’a quand même un peu surpris : c’est très très très connecté au reste de l’univers DC, et ça dépasse largement le petit monde de Batman. C’est comme si la dimension team-up de la série Batman &… était ici officialisée par une sorte d’Annual déguisé.
Tomasi propose une sorte d’héritage de l’approche Morrison, en utilisant l’univers kirbyen des New Gods et la sphère de Ra’s al Ghul, mais aussi la dimension jamesbondienne de Batman, qui avait été remise au goût du jour par Morrison et Kubert, justement. Mais dans le même temps, il s’inscrit dans la continuité de Dennis O’Neil, peut-être plus encore que celle de Morrison, en proposant un combat en montagne (ah, la montagne, dans la vision “globe-trotter” qu’O’Neil a du Chevalier Noir…) et en renouant avec un Batman voyageur loin de sa ville.
Et puis, il articule son récit autour d’un enjeu qui est directement hérité de Batman #232.

Si on rajoute là-dessus la présence de Frankenstein et l’arrivée d’un groupe dont la présence m’a surpris, on a un cocktail qui ressemble davantage à un cross-over DC qu’à une aventure de Batman.
Ce n’est pas pour me déplaire, loin de là : j’ai toujours aimé le Batman aventurier et globe-trotter, ainsi que sa capacité à se mélanger au monde des super-slips en couleurs.

Bref : de la baston, des alliances, des mésalliances, un Batman particulièrement fragile, de grosses planches qui font du bruit, c’est plutôt pas mal.

Jim

Approche qu’il avait lui-même supervisé en tant que rédacteur des titres Batman en 2006. Full Circle.

Un premier teaser pour Robin Rises:

http://imageshack.com/a/img536/4590/88df68.jpg

[quote]Batman and Robin #33
Story by Peter J. Tomasi
Art by Patrick Gleason, Mick Gray
Colors by John Kalisz
Letters by Carlos M. Mangual
Cover by Patrick Gleason, Mick Gray, John Kalisz, Mike Kaluta , Trish Mulvihill
Publisher DC Comics
Cover Price: $2.99
Release Date Wed, July 23rd, 2014
“ROBIN RISES”! Picking up right where this month’s ROBIN RISES #1 left off, it’s Batman vs. the Justice League as the Dark Knight decides to follow the Chaos Shard back to its source: Apokolips![/quote]

Source: www.comicbookresources.com

[quote=“Jack!”]Un premier teaser pour Robin Rises:

http://imageshack.com/a/img536/4590/88df68.jpg[/quote]

Héhé.
Ils sont malicieux.

Jim

[quote=“Jim Lainé”]Gros épisode.
Après un long flash-back qui remet les choses en place pour le lecteur de passage (Andy Kurbert livrant des planches en crayonnés, très chouette…), la suite du récit est une énorme baston contre Glorious Godfrey (je ne sais pas s’il est apparu depuis le reboot, mais je trouve cette version “New 52” vraiment pas mal), en bataille rangée opposant deux groupes disparates.
C’est spectaculaire, ça va vite, c’est musclé. Kubert ne fait plus aucun effort anatomique, c’est bourré de corps tordus, de cadrages forcés et de raccourcis douteux, mais en même temps ça fonctionne très bien, c’est très énergique.
Pour l’essentiel, ce récit m’a quand même un peu surpris : c’est très très très connecté au reste de l’univers DC, et ça dépasse largement le petit monde de Batman. C’est comme si la dimension team-up de la série Batman &… était ici officialisée par une sorte d’Annual déguisé.
Tomasi propose une sorte d’héritage de l’approche Morrison, en utilisant l’univers kirbyen des New Gods et la sphère de Ra’s al Ghul, mais aussi la dimension jamesbondienne de Batman, qui avait été remise au goût du jour par Morrison et Kubert, justement. Mais dans le même temps, il s’inscrit dans la continuité de Dennis O’Neil, peut-être plus encore que celle de Morrison, en proposant un combat en montagne (ah, la montagne, dans la vision “globe-trotter” qu’O’Neil a du Chevalier Noir…) et en renouant avec un Batman voyageur loin de sa ville.
Et puis, il articule son récit autour d’un enjeu qui est directement hérité de Batman #232.

Si on rajoute là-dessus la présence de Frankenstein et l’arrivée d’un groupe dont la présence m’a surpris, on a un cocktail qui ressemble davantage à un cross-over DC qu’à une aventure de Batman.
Ce n’est pas pour me déplaire, loin de là : j’ai toujours aimé le Batman aventurier et globe-trotter, ainsi que sa capacité à se mélanger au monde des super-slips en couleurs.

Bref : de la baston, des alliances, des mésalliances, un Batman particulièrement fragile, de grosses planches qui font du bruit, c’est plutôt pas mal.

Jim[/quote]

Je te rejoins complètement sur ton ressenti.

Beaucoup de croisements pour un blockbuster en puissance.

Darkseid n’a qu’à bien se tenir.

[quote]Batman and Robin #34
Story by Peter J. Tomasi
Art by Patrick Gleason, Mick Gray
Colors by John Kalisz
Letters by Carlos M. Mangual
Cover by Patrick Gleason, Mick Gray, John Kalisz, Phil Noto
Publisher DC Comics
Cover Price: $2.99
Release Date Wed, August 20th, 2014
Batman’s quest for Damian’s body is about to take him further down the road to damnation than he’s ever gone before! His first stop: the Justice League’s Lex Luthor?![/quote]

Source: comicbookresources.com

[quote=“Peter Tomasi”] You know, I always try to have my old editor hat on, to a degree, and try to hit touchstone stuff that’s going on in the DCU. If I can, I try to work it in in organic ways, and try to play along with everybody. Get in the sandbox with all the kids. And try to make it work with the story.

Obviously, if it’s forced and it doesn’t feel right, then you obviously have to jettison it, but when you can take this tapestry that’s all around you, and you can start to pull threads into your own stuff, I always think it’s not just a blast for the creative team on it. It’s a lot of fun for the fans too, to see this stuff get worked into the story.[/quote]

[size=150]INTERVIEW DE PATRICK GLEASON ET PETER TOMASI[/size]

J’ai beaucoup aimé l’image de Batman débarquant sur Apokolips, de dos, dans son armure, ainsi que la caractérisation de la relation Wayne/Luthor.

[size=150]INTERVIEW DE PATRICK GLEASON ET PETER TOMASI[/size]

[quote]Batman and Robin #36
Story by Peter J. Tomasi
Art by Patrick Gleason, Mick Gray
Colors by John Kalisz
Letters by Carlos M. Mangual
Cover by Patrick Gleason, Mick Gray, John Kalisz
Publisher DC Comics
Cover Price: $2.99
Release Date Wed, November 19th, 2014
The chaos in “Robin Rises” continues as Batman and his allies make their push toward the heart of Apokolips! Kalibak, Darkseid’s son, has turned the Chaos Shard (with help from the corpse of Damian Wayne) into a weapon that can consume life force on a planetary level! Can Bruce bring his son’s body home before more damage can be done?[/quote]

Source: www.comicbookresources.com

Depuis une dizaine de numéros, il y a un petit côté remplissage sans grande valeur ajoutée des pages, je trouve. Même si le cliffhanger fera acheter le prochain épisode, un peu de temporisation ferait du bien par moment.

Depuis la mort de Damien même.