ROJI ! t.1-11 (Keisuke Kotobuki)

Discutez de Roji !

La critique de Roji ! T.1 (Simple - Ki-oon) par opaline est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Un seul i à Chi :wink:

Sinon, il faut préciser qu’il s’agit d’une création Ki-oon, comme Prophecy. Et il me semble que c’est en sens de lecture occidental non ?

C’est bien le cas.

Sinon, j’ai un avis opposé à celui d’Opaline :
Je trouve que sous des habits de manga pour les petits, ça s’adresse plutôt à un public adulte (pour des petits, il y a quelques passages un peu malsains, sinon), avec un humour absurde, que des enfants trop jeunes peuvent ne pas comprendre (bon, des adultes aussi, ou alors ne pas trouver ça drôle, tout simplement), ou des références qu’ils n’ont pas forcément (Le chat Zanzibar et les chatons Freddie et Mercury, quand on sait que Freddie Mercury est né à Zanzibar… ~____^)…
Et si les chapitres semblent être des histoires courtes, on se rend compte en approchant de la fin qu’il y a un début de fil conducteur.

En tout cas, j’ai bien aimé, mais ce n’est pas à conseiller à tout le monde… en gros, lisez le chapitre de prépublication (dispo dans les librairies, ou sur le site de Ki-oon (il n’est pas sur MS, apparemment)), et si ça vous plaît, vous pouvez l’acheter… sinon, laissez tomber ! ~______^

Tori.

Oui c’est en sens de lecture occidentale. J’ai oublié de le préciser comme j’avais dit que c’était presque un copier coller de l’édition de chi je n’ai pas pensé à faire cette précision.

Je n’avais pas fait attention à la référence pour le chat mais personnellement je pense que ce titre de par son graphisme et son contenu trouvera plus facilement son public chez les petits et aura du mal a attirer un lectorat adulte. Après je n’ai pas trouvé l’univers malsain. C’est plutôt light comparé aux contes de fée. ^^"

La critique de Roji ! T.2 (Simple - Ki-oon) par opaline est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique de Roji ! T.2 (Simple - Ki-oon) par opaline est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary