RUDE DUDE PRODUCTIONS: COMICS (Steve Rude, Baron, Martin)

Près de dix années ont passé depuis une première expérience infructueuse dans l’auto-édition, l’artiste Steve Rude relance la machine Rude Dude Productions sous la forme d’une nouvelle série de strips journalistiques hebdomadaires qu’il finance via le site Kickstarter.

Si l’initiative est un succès, Rude proposera d’abord, avec son ami Mike Baron, une nouvelle histoire de Nexus en 35 strips sur une durée de neuf mois. Célèbre série indépendante créée en 1981 et qui compte aujourd’hui plus de 100 numéros au compteur, Nexus raconte les aventures d’un exécuteur cosmique dont les pouvoirs lui ont été confiés par l’entité Merk en échange d’un quota de tueurs de masse assassinés par cycle.

Après quoi, Nexus sera remplacé par The Moth, une autre création de Steve Rude, cette fois-ci scénarisée par Gary Martin. The Moth est un hommage classique aux aventuriers héroïques mis en image par des artistes comme Alex Toth (Space Ghost). La série suit les missions de Jack Mahoney, un artiste de cirque devenu chasseur de prime suite à la mort de son mentor.

Liens
Le site de l’artiste: steverude.com
La campagne kickstarter: www.kickstarter.com

[quote]I always wanted to do comics, and I started out by writing my own comics and trying to illustrate them. I was a half-assed illustrator, but I think that’s how people learn. I always had an instinctive understanding of the form and just knew how to write it. I never had any natural skill with anything in my life except writing comics. It was just this conviction, and I guess I was pretty close on the target when we started in. My understanding of comics has evolved over the years. It hasn’t changed drastically, but it has helped me understand the form much better. I have certain principles that I follow, and the first, the most important, is to “Show, don’t tell.” We have all seen that panel where an apple falls from the tree and hits a guy on the head, and the caption says “An apple falls from the tree,” and the guy says “An apple!” There’s always that urge to add words to the panel; you say, “I’m a writer. I’ll add words!” But that’s not the case. Show, don’t tell.

The action flows from left to right, it should unfold in a clear and logical manner, the readers should be able to see the action unfolding, so you hold your camera steady and let the participants move.[/quote]

[size=200]INTERVIEW DE MIKE BARON[/size]

J’ai lu le premier *strip * des aventures de **Nexus ** : nous sommes en terrain connu pour ceux qui connaissent déjà le personnage en terme d’histoire (il s’agit d’un bref rappel de qui est le protagoniste principal) et surtout en terme de qualité (c’est magnifique).

Pour ceux qui ne connaissent cette série ni ce personnage un article (Pour en savoir + ) et un courte histoire en N&B (Pour en savoir +) sont disponible sur mon blog.

Je recommande aussi le recueil proposé en son temps par SEMIC pour les lecteurs non-anglophones, et bien sûr les “Omnibus” de Dark Horse pour les amateurs de V.O.

Je suis un peu déçu par les omnibus de Dark Horse que je trouve bien trop petit au niveau du format. C’est parfois difficile à lire (sur Grendel par exemple).

Je me suis pris quelques-uns des omnibus de Nexus, car je n’avais pas lu les premières séries, et le format ne m’a pas gêné. En revanche, j’imagine facilement que pour du Matt Wagner de l’époque qui aimait bien faire des pages à cases multiples, ça ne doit pas être idéal.

Sinon, il y a un nouveau recueil de Nexus (NEXUS: INTO THE PAST AND OTHER STORIES) qui est sorti juste avant Noël. Ca reprend les épisodes publiés dans Dark Horse Presents, je crois. Je l’ai commandé, mais pas encore reçu.